Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN

Commission européenne - Déclaration

Déclaration du commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, M. Christos Stylianides, sur la situation humanitaire au Myanmar

Bruxelles, le 5 septembre 2017

Un accès humanitaire sans restriction, y compris pour les travailleurs humanitaires, est crucial pour atteindre les 350.000 personnes vulnérables dans l'Etat de Rakhine. Ils doivent être en mesure de faire leur travail afin d'essayer d'éviter que la situation humanitaire ne se détériore encore davantage.

J'appelle toutes les parties à désamorcer les tensions et à respecter pleinement le droit international relatif aux droits de l'homme, notamment en se gardant de toute violence contre les civils.

De nombreux civils Rohingyas souffrent beaucoup et fuient à présent la violence en traversant la frontière vers le Bangladesh. Ils ne doivent être ni refoulés ni déportés. Nous apprécions grandement l'hospitalité dont le gouvernement et le peuple du Bangladesh font preuve depuis plusieurs décennies. L'assistance et la protection apportées par les autorités du Bangladesh à ces nouveaux réfugiés sont cruciales en attendant que la situation dans l'Etat de Rakhine se stabilise et qu'ils puissent retourner chez eux en toute sécurité.

L'Union européenne s'engage à soutenir tous les efforts visant à rétablir l'acheminement de l'aide dans l'Etat de Rakhine et travaille sans relâche avec toutes les parties prenantes à cette fin.

STATEMENT/17/3090

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar