Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: none

European Commission - Speech - [Check Against Delivery]

Commissioner Moscovici's introductory remarks at the Eurogroup press conference (second press conference)

Brussels, 5 December 2016

Bonsoir. Nous avons fait des avancées aujourd'hui sur certains aspects importants de nos discussions sur la Grèce.

Notamment, je veux saluer :

  •          l'accord important sur les mesures pour alléger la dette, que Klaus Regling va vous expliquer, et
  •          la confirmation que nos équipes se rendront rapidement à Athènes pour finaliser un accord à leur niveau sur la deuxième revue.

Mais je veux d'abord souligner, comme je l'ai fait dans notre réunion, les progrès importants qui ont été accomplis jusqu'ici. Nous sommes presque à mi-chemin entre le début et la fin du programme : il faut se rappeler quel était notre point de départ ! De ce moment si difficile il y a un an et demi, nous sommes arrivés à un stade ou l'économie grecque et ça c'est quand même un message que je veuxfaire passer est en train de tourner la page. La croissance revient finalement, grâce aussi aux réformes en profondeur qui ont été mises en oeuvre et qui commencent à porter leurs fruits.

Sur la deuxième revue, de très bons progrès ont été faits et nos équipes sont désormais proches d'un accord, ce qu'on appelle en anglais un staff level agreement. Comme le communiqué l'indique, les équipes sont prêtes à se rendre à Athènes encore dans les prochains jours avec l'objectif de finaliser cet accord dans les meilleurs délais.

Il y aura ensuite une série d'actions prioritaires à accomplir dans plusieurs secteurs, sur la très grande majorité des points nous sommes déjà arrivés à un accord et je suis confiant qu'on puisse le faire très rapidement sur le reste , y compris sur le marché du travail.

Sur la dette, Klaus Regling a expliqué les mesures à court terme pour alléger la dette, qui ont été accepté par l'Eurogroupe et qui auront un impact très important dans les années et les décennies à venir. Ce n'est pas la Commission qui est le principal acteur, donc je  n'en dirai pas plus.

As the statement makes clear, the medium-term fiscal trajectory will need to be in line with the EU fiscal framework, but the precise definition of the targets will need to be defined at a later stage. So we will continue our discussions over the coming weeks with a view to taking forward this programme to a successful conclusion and building on the efforts made by the Greek people so far, which are starting to pay off and which now we need to safeguard and build upon.

SPEECH/16/4274


Side Bar