Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: none

European Commission - Speech - [Check Against Delivery]

Remarks of Commissioner Pierre Moscovici at the Press Conference on Spain's 2016 Draft Budgetary Plan

Brussels, 12 October 2015

Merci Valdis. Buenos días a todos. No he tenido mucho tiempo en Lima para practicar mi español, así que voy a seguir en francés. La Commission a donc adopté aujourd'hui son opinion sur le projet de plan budgétaire de l'Espagne pour 2016.

Tout d'abord, quelle est cette opinion ? Cette opinion est factuelle et objective. Ni plus, ni moins. Elle est adoptée au nom du Collège dans son ensemble.

Cette opinion est la conclusion de l'analyse détaillée faite par nos services de ce plan budgétaire, en ayant pris en compte les toutes dernières données disponibles, y compris celles qui nous ont été communiquées la semaine dernière, lors de la mission technique de surveillance post-programme qui a eu lieu à Madrid.

Quelles sont donc les conclusions de notre analyse ? Premièrement, nous avons comparé les prévisions macroéconomiques du gouvernement espagnol avec celles élaborées par nos services pour l'Espagne, dont la date limite (ou "cut-off date") était le 29 septembre.

Tandis que les prévisions de croissance espagnoles pour 2015 nous paraissent globalement plausibles, celles pour 2016 nous paraissent un peu trop optimistes et sujettes à des risques négatifs – notamment au cas où il y aurait une décélération plus marquée dans les marchés émergents. Nous prévoyons pour l'Espagne une croissance du PIB réel de 3,1% en 2015 et de 2,7% en 2016.

Quant au déficit nominal, le projet de plan budgétaire envoyé par l'Espagne prévoit que les objectifs de la recommandation du Conseil de 2013 pour le pays, c'est-à-dire 4,2% en 2015 et 2,8% en 2016, seront atteints.

La Commission prévoit, elle, en revanche, que le déficit atteigne en 2015 4,5%, la différence étant liée à une appréciation divergente de la diminution des dépenses de l'état en pourcentage du PIB.

Pour 2016, l'écart est plus important, car nous prévoyons un déficit nominal de 3,5%, reflétant entre autres un point de départ moins favorable, une croissance nominale plus basse, et une appréciation plus prudente de la dépense courante, notamment aux niveaux local et régional.

Concerning the structural effort, the 2013 Council recommendation required Spain to achieve an improvement in the structural balance of 0.8 percentage points of GDP in 2015. The Draft Budgetary Plan foresees a smaller improvement of 0.2 percentage points, whereas the Commission's forecast points to a deterioration of 0.5 percentage points, notably due to the significantly different appraisal of one-off operations in line with the Commission classification.

Regarding 2016, the recommendation was for an improvement of the structural balance by 1.2 percentage points. The Draft Budgetary Plan targets an improvement of zero, and the Commission's ad-hoc forecast projects a deterioration by 0.2% of GDP. The projected structural balance corrected for the change in the estimated potential growth and for revenue windfalls/shortfalls unexpected at the time of the 2013 EDP recommendation points in the same direction.

For all of these reasons, and I quote from the legal text just adopted, "The Commission is of the opinion that the Draft Budgetary Plan of Spain, which is currently under the corrective arm, is at risk of non-compliance with the provisions of the Stability and Growth Pact…The Commission therefore invites the authorities to strictly execute the 2015 budget and take the necessary measures within the national budgetary process to ensure that the 2016 budget will be compliant with the Stability and Growth Pact."

The Commission's Opinion concludes, and I again I quote directly:

"In light of the compliance risks highlighted above and the fact that the Draft Budgetary Plan does not include up-to-date and fully specified measures for regional governments, the national authorities are invited to submit an updated Draft Budgetary Plan including fully specified regional measures, as soon as possible. The new plan should take into account the present Opinion in order to fully comply with the Stability and Growth Pact."

SPEECH/15/5834

Press contacts:

General public inquiries: Europe Direct by phone 00 800 67 89 10 11 or by email


Side Bar