Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

[Check Against Delivery]

Jean-Claude Juncker

Candidat pour Président de la Commission européenne

Un nouvel élan pour l'Europe: Mon programme pour l'Emploi, la Croissance, l'Equité et le Changement démocratique

Session plénière du Parlement européen

Strasbourg, le 15 juillet 2014

Aujourd'hui, Jean-Claude Juncker a été élu président de la Commission européenne par une forte majorité de 422 votes lors de la session plénière du Parlement européen. Après avoir été proposé comme candidat à la présidence de la Commission par le Conseil européen le 27 Juin 2014, Jean-Claude Juncker avait besoin d'une majorité de 376 voix au Parlement européen. S'exprimant avant le vote en plénière du Parlement européen sur sa candidature au poste de Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker a présenté ses lignes directrices politiques pour la nouvelle Commission européenne dans un document intitulé 'Un nouveau départ pour l'Europe: Mon agenda pour l'Emploi, la Croissance, l'Equité et le Changement démocratique'. Ces lignes directrices sont la base sur laquelle Jean-Claude Juncker a été élu aujourd'hui. Ci-dessous les principales citations extraites de l'intervention du Président-candidat Jean-Claude Juncker:

" Je veux travailler pour une Union qui s'engage pour la démocratie et les réformes; une Union qui n'est pas intrusive mais qui est au service de ses citoyens. Je veux travailler à une Union qui produit des résultats. "

"Ma priorité numéro un, qui sera aussi le fil rouge reliant chacune de mes propositions, sera de retrouver le chemin de la croissance et de remettre les Européens au travail. Pour ce faire, je vais présenter, durant les 3 premiers mois de mon mandat, un Paquet pour l'Emploi, la Croissance et l'Investissement afin de générer 300 milliards d'euros supplémentaires d'investissements en Europe sur les trois prochaines années."

" Les PMEs sont la colonne vertébrale de nos économies. Elles créent 85% des emplois en Europe. Nous ne pouvons pas nous permettre de les noyer sous la paperasserie. Nous devons les libérer des réglementations trop pesantes."

" Il est dans l'intérêt de chacun que l'énergie ne soit pas instrumentalisée à des fins politiques. Il est temps que l'Europe relève la tête, regroupe ses ressources, combine ses infrastructures et unisse son pouvoir de négociation."

"Le sauvetage de l'euro était nécessaire mais a failli sur le plan social. Je n'accepte pas que les travailleurs et les retraités aient dû supporter le poids des réformes structurelles, pendant que les armateurs et les spéculateurs financiers s'enrichissaient davantage. A l'avenir, nous avons besoin de remplacer la Troïka par une structure plus démocratique et légitime. Nous devrons accompagner tout nouveau programme d'aide d'une étude d'impact sociale approfondie."

"Je veux que l'accord commercial avec les États Unis soit raisonnable et équilibré, mais je ne sacrifierai pas la diversité culturelle de l'Europe. Je ne sacrifierai pas nos normes sanitaires, de santé, sociales, et de protection des données sur l'autel du libre-échange."

"Il nous faut davantage de solidarité en matière de politique migratoire. Je renforcerai la coopération avec les États tiers pour juguler plus efficacement l'immigration illégale. Je lancerai une nouvelle politique européenne sur l'immigration légale pour faire de l'Europe une destination de choix pour les talents."

"Mon intime conviction est que nous devons avancer comme une Union mais pas nécessairement tous à la même vitesse. Pour certains, la destination finale a déjà été atteinte. J'ai toujours été, et je reste à l'écoute pour aider à trouver des solutions aux problèmes de chaque État membre."

"L'équilibre homme-femme n'est pas un luxe, mais une nécessité politique. Elle devrait s'imposer à tous comme une évidence, particulièrement aux dirigeants nationaux au moment de choisir leurs candidats à la Commission. J'y vois un test de l'engagement des gouvernements pour une nouvelle approche plus démocratique en ces temps de changement."

"Le slogan des élections européennes était:" cette fois, c'est différent". J'ai besoin de vous aujourd'hui pour tenir cette promesse. Aidez-moi à montrer au monde qu'ensemble nous pouvons donner un nouvel élan à l'Europe."


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website