Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: none

Commission européenne

José Manuel Durão Barroso

Président de la Commission européenne

Déclaration de presse du Président Barroso lors de la conférence de presse à la Conférence européenne sur l'emploi des jeunes

Conférence européenne sur l'emploi des jeunes/Paris

12 novembre 2013

Président,

Tout d'abord, je me joins bien sûr aux remerciements adressés au Président Hollande pour l'organisation de cette conférence européenne. Une conférence qui, à mon avis, a été a grand succès . Elle a permis la confirmation de certains objectifs. Mais maintenant, avec un état beaucoup plus avancé en termes de structuration, non seulement entre les Etats membres mais aussi avec les institutions européennes et aussi avec les partenaires sociaux.

En fait, il n'y a pas de chose plus urgente aujourd'hui que de faire en sorte que l'on puisse offrir à notre jeunesse de réelles perspectives d'avenir.

Et là, notre priorité, bien sûr, est d'avoir des résultats concrets. Et c'était sur cette urgence, dans cet esprit du concret, que nous avons eu aujourd'hui cette réunion. Vous savez que la Commission a présenté, déjà en décembre 2012, un paquet Emploi Jeunes, et notamment cette initiative qui s'appelle Garantie pour la Jeunesse. Cela a été approuvé par tous nos Etats membres. Maintenant, c'est aux Etats membres de la mettre en œuvre. C'est pourquoi j'ai aujourd'hui appelé les Etats-Membres à finaliser rapidement leurs plans d'action.

Nous avons déjà reçu certains plans d'action et nous avons eu la garantie aujourd'hui que les différents Etats membres, tous les Etats membres, nous enverraient pendant le mois de décembre les plans définitifs pour l'exécution de cette Garantie pour la Jeunesse dans chaque pays.

Nous avons aussi proposé des mesures susceptibles d'avoir des effets immédiats. Nous avons ainsi anticipé la mise en œuvre de l'Initiative pour l'Emploi des Jeunes, en engageant, dès 2014 et 2015, les 6 milliards d'euros prévus à cet effet. Donc, ce qu'on va faire, c'est le frontloading : les 6 milliards d'euros (voire même 8 milliards d'euros, mais les 6 milliards d'euros qu'on a pus déjà affecter directement), et qui ont été approuvés lors des négociations au Conseil européen pour le budget pluriannuel. Nous avons décidé de faire le frontload, ça veut dire le concentrer sur les 2 premières années.

Mais nous l’avons déjà, en fait, anticipé même dans le cadre financier actuel, avant le prochain budget car, grâce aux Equipes d'action dans 8 Etats membres qui ont un problème de chômage des jeunes plus élevé que les autres, la reprogrammation de 3,7 milliards d'euros du Fonds social européen a déjà permis à un million cent quarante mille jeunes de bénéficier de formations, de stages en entreprise et de services d'orientation.

La nouvelle politique de cohésion va d'ailleurs permettre de développer ça. C’est-à-dire, à part l'initiative pour l’emploi les jeunes, nous pouvons utiliser des montants que nous estimons à 7 milliards d'euros du Fonds Social Européen pour des actions qui ont aussi comme but l'emploi des jeunes.

Je salue d'ailleurs l'accord trouvé cette nuit sur le budget européen pour 2014 et nous attendons maintenant la formalisation de l'adoption du budget pour les sept années à venir, le mardi prochain à Strasbourg.

Nous offrons également à 4 millions de jeunes étudiants et apprentis une perspective de mobilité via le Programme Erasmus+, un programme qui dispose de 14,7 milliards d'euros d'ici 2020. Et donc, ça c'est aussi la nouveauté, à part le programme Erasmus pour étudiants que tout le monde connaît en Europe, nous avons maintenant un programme Erasmus pour apprentis. Cette mobilité sera un atout pour les jeunes aussi en termes de marché du travail de demain. D'ailleurs, il y a aussi la coopération entre les services publics, il y a le système qu'on appelle EURES, un réseau pour permettre aux États membres d'échanger leurs offres d'emploi sur toute l'Europe.

Autres initiatives que la Commission a lancées, par exemple, l'Alliance européenne pour l'apprentissage et la Coalition pour l'emploi dans le secteur numérique – Global Coalition for Jobs – qui a pour objectif de répondre à ce qu’on attend, à savoir 900 000 places libres dans ce secteur jusqu'à 2015. Et là, ce qui est important de le souligner, c'est le rôle important des entreprises. Parce que cette tâche : lutter contre le chômage, et le chômage des jeunes, c'est bien sur une tâche des Etats membres, en premier lieu, c'est, aussi une tâche pour les institutions européennes, mais c'est une tâche pour toutes nos sociétés. C'est pour quoi que je tiens à souligner que les partenaires sociaux ont, récemment, non seulement appuyé l'initiative Garantie pour la Jeunesse mais se sont mis d'accord pour un cadre pour l'emploi : « Framework for Employment ». Et c'est ce je salue, parce que ne c'est pas tous les jours que nous voyons les entreprises et les syndicats se mettre d'accord sur un plan. Ça montre aussi l'urgence qu'il y a dans ce domaine.

Donc, la Commission s'est engagée, bien sûr, à utiliser pleinement tous les moyens qu'elle a à sa disposition, dans cet esprit d'urgence et de rapidité que le Président de la République a souligné.

En tout cas, il faut relever que l'essentiel des compétences et des moyens (des moyens politiques, administratifs et financiers) sont dans les Etats membres qui doivent se mobiliser pour éviter cette "génération perdue". Et là, 'mobilisation' a été précisément le mot d'ordre aujourd'hui dans notre réunion. Et notre message aujourd'hui est simple : il faut du concret! Il faut des résultats, vite!

Cela se fera seulement s'il y a l'engagement des Etats membres. Le gros du travail reste à faire sur le terrain, dans les Etats membres, dans nos régions, au niveau local et aussi au niveau régional, et là en soutien aux initiatives de ces acteurs. C'est donc un défi fondamental. Je crois qu’aujourd'hui nous avons plus de moyens, plus d'engagement, plus le sentiment d'urgence qu’il est nécessaire pour avoir la victoire dans cette bataille tellement importante.

Je vous remercie.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website