Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Speech - L'UE confirme son engagement de 50 M € pour soutenir une opération de paix menée par l'Afrique (MISMA)

Commission Européenne - SPEECH/13/70   29/01/2013

Autres langues disponibles: EN

Commission européenne

Andris Piebalgs

Commissaire européen au développement

L'UE confirme son engagement de 50 M € pour soutenir une opération de paix menée par l'Afrique (MISMA)

Conférence Donateurs MISMA Mali/Addis Ababa

29 janvier 2013

J'ai l'honneur de conduire la Délégation de l'Union Européenne à cette conférence spéciale. Mais c'est surtout le message de solidarité de 500 millions de citoyens européens, en faveur du Mali, de ces citoyens et plus particulièrement à la force africaine en cours de déploiement, que je viens délivrer aujourd'hui.

Face à l'urgence, l'Union Européenne s'est mobilisée pour répondre à l'appel du Président Traoré. Aux côtés de l'Union Africaine et de la CEDEAO, notre priorité est le rétablissement de la sécurité du pays et de son intégrité territoriale, en accord avec les résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Aujourd'hui comme hier, l'Union Européenne est solidaire du peuple malien. Nous souhaitons que ce grand pays, à l'histoire plusieurs fois millénaire, redevienne ce modèle de la démocratie et du développement qu'elle a été jusqu'à récemment encore, et reste un modèle de tolérance.

La dégradation rapide de la situation ces dernières semaines a constitué une menace pour l'existence même du Mali, pour l'ensemble du Sahel, et même au-delà, y compris pour l'Europe. C'est pourquoi, lors du Conseil extraordinaire des ministres des affaires étrangères à Bruxelles le 17 janvier dernier, nous avons à l'unanimité appuyé l'intervention française, et accéléré le soutien financier et logistique à la MISMA. Nous devons aider l'engagement sur le terrain des pays africains comme cela a été décidé à Abidjan lors du Sommet de la CEDEAO du 19 janvier, et ici à Addis Abeba lors du Sommet de l'Union Africaine hier.

A cette fin, je suis heureux d'annoncer que l'Union Européenne va allouer 50 millions d'euros en faveur de la MISMA à travers sa Facilité de Paix pour l'Afrique.

Sur le plan logistique, les structures militaires de l'Union Européenne ont mis en place une "Clearing House" destinée à accroître les capacités logistiques mises en place pour ces états membres en faveur de la MISMA.

Enfin, s'agissant du soutien direct à l'armée malienne, nous allons déployer en Février la mission européenne "EU-Training Mission" destinée à renforcer sa formation, à la conseiller et à la restructurer.

C'est aussi un message d'espoir que je viens délivrer au-delà du soutien à la MISMA.

Nous sommes déterminés, et nous l'avons évoqué récemment avec les autorités du Mali, à soutenir leurs efforts en faveur de la sortie de crise et vers la restauration des institutions démocratiques. Je salue à cet égard l'adoption récente de la Feuille de Route par le gouvernement malien.

La mise en œuvre de cette Feuille de Route serait l'objectif principal de discussion pendant la réunion du "Groupe de Soutien et de Suivi" prévue à Bruxelles le 5 février. C'est la raison pour laquelle, l'Union Européenne prépare d'ores et déjà la reprise de sa coopération au développement, d'un montant de 250M d'euros, en particulier pour que la population puisse à nouveau avoir accès aux services de base, santé, éducation et eau.

Les efforts de l'Union Européenne sur le plan humanitaire n'ont jamais cessé sur le terrain, comme l'atteste la récente visite de ma collègue Kristalina Georgieva à Bamako. Nous sommes, plus que jamais, attentifs à l'évolution de la situation.

Notre engagement sur le Mali et pour l'ensemble de la région est un engagement sur le long terme.

Dès le 11 février, avec les Ministres européens du Développement nous allons examiner les conclusions de la mission d'établissement des besoins qui est à Bamako à l'heure où je vous parle, pour élaborer un programme coordonné de soutien ambitieux au Mali, au profit de sa population et du processus politique en cours.

Africains, Européens, Maliens, nous allons ensemble relever le défi de la sécurité, de la stabilité et du développement au Mali et au Sahel.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site