Navigation path

Left navigation

Additional tools

Speech - Déclaration du Président Barroso à la conférence des donateurs "Ensemble pour le renouveau du Mali"

European Commission - SPEECH/13/417   15/05/2013

Other available languages: none

Commission européenne

José Manuel Durão Barroso

Président de la Commission européenne

Déclaration du Président Barroso à la conférence des donateurs "Ensemble pour le renouveau du Mali"

Conférence de presse/Bruxelles

15 mai 2013

Mesdames et Messieurs,

C'est un grand plaisir de m'adresser à vous, à l'issue de cette Conférence international de donateurs que l'Union européenne s'honore d'avoir organisé avec la France et le Mali, ici à Bruxelles.

Une nouvelle page s’est ouverte aujourd'hui. Elle témoigne de la mobilisation et de l'engagement concret de la communauté internationale pour la stabilité, l'intégrité territoriale, la démocratie et le développement durable du Mali.

Le Mali et les Maliens ont terriblement souffert et méritent une nouvelle chance pour une vraie refondation politique, économique, institutionnelle et sociale.

Beaucoup a déjà été fait depuis le début de cette année pour repousser la menace pesant sur la pleine intégrité du Mali. Grâce aux efforts des Maliens et de leurs voisins africains, et grâce à l’action décisive et déterminée de la France que je tiens à saluer, il a été possible de rétablir des conditions de base de sécurité sur lesquelles le renouvellement du Mali pourra s'appuyer.

L’Union européenne a contribué à cet effort de sécurisation en apportant un soutien financier à la force de sécurité africaine à hauteur de 50 millions d’euros et en déployant une mission de formation des forces de sécurités maliennes qui est opérationnelle depuis avril dernier.

Mais si la sécurité est une condition nécessaire pour garantir stabilité et prospérité à long terme, elle n'est toutefois pas suffisante. Il faut engager un processus politique inclusif de réconciliation nationale, de légitimation démocratique du pouvoir et de développement durable.

Et nous saluons le ferme engagement que les acteurs maliens ont démontré dans ce sens en élaborant et en s'accordant sur la Feuille de Route et le Plan de Relance Durable. C'est la traduction pratique du volet politique et social qui doit accompagner les efforts de rétablissement de l'autorité de l’Etat sur tout le pays. Et nous souhaitons appuyer de manière très substantielle leur mise en œuvre.

Le Plan de Relance Durable constitue une base appropriée, sur laquelle le Mali et la communauté internationale, en particulier l'Union européenne, peuvent prendre des engagements et assumer des responsabilités mutuelles.

C’est dans cet esprit et animé par la volonté de contribuer à la réussite de la transition au Mali que j’ai eu le plaisir d'annoncer au nom de la Commission européenne que notre engagement se manifestera à travers le financement de plusieurs programmes pour un montant de 520 millions d'euros pour cette année et l'année prochaine.

Une première série d'initiatives est déjà en cours et inclut un soutien à des actions humanitaires. Et sur ce point, je voudrais souligner que l'Union européenne appelle toutes les parties à assurer la protection des civils ainsi qu'à respecter le Droit international humanitaire et les droits de l'homme.

D'autres initiatives consistent à établir des liens entre les interventions humanitaires et celles du développement, à favoriser l'accès durable à l'eau potable et l'assainissement ou bien encore à soutenir la stabilité du pays en appuyant le processus électoral et en contribuant à des projets de renforcement de la loi, des forces de sécurité et des services judiciaires.

Le «Contrat d'appui à la consolidation de l'État» permettra notamment à l'État malien d'assurer la fourniture de services de base et la restauration de l'état de droit pour le bénéfice de toute la population du Mali.

Une deuxième série d'actions, en cours de préparation, viendra renforcer ces premières initiatives que ce soit dans les domaines de la réconciliation et de la prévention des conflits, du soutien à la sécurité intérieure et à la justice et du développement des infrastructures. Nous préparons également le déploiement d'une mission d'observation électorale en appui aux élections de juillet.

Et je suis ravi de constater que notre appel à un rassemblement de la communauté internationale autour du Mali a porté ses fruits. Aujourd’hui la solidarité et la générosité internationales ont permis de rassembler 3 milliards 250 millions d’euros dont une grande partie vient de l'Union européenne et de ses Etats membres. Ceci témoigne d'une façon concrète de l’engagement solennel à n'épargner aucun effort pour aider le Mali.

Mesdames et Messieurs,

Pour conclure je veux vous assurer que cette conférence ne restera pas sans lendemain. Un mécanisme de suivi permettra au Mali et à la communauté internationale de veiller à la mise en œuvre progressive et effective du Plan de relance et des engagements pris aujourd'hui.

Le Mali, sa population, ses traditions, sa culture, ont beaucoup donné au monde. C'est le moment pour la communauté internationale de donner en retour et de s’unir autour du Mali.

Je vous remercie.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website