Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

José Manuel Durão Barroso Président de la Commission européenne Déclaration du Président Barroso à la conférence de presse du Sommet UE-Maroc Sommet UE - Maroc Grenade, le 7 mars 2010

Commission Européenne - SPEECH/10/77   08/03/2010

Autres langues disponibles: aucune

SPEECH/10/77

José Manuel Durão Barroso

Président de la Commission européenne

Déclaration du Président Barroso à la conférence de presse du Sommet UE-Maroc

Figures and graphics available in PDF and WORD PROCESSED


Sommet UE - Maroc

Grenade, le 7 mars 2010

Tout d'abord, je souhaiterais remercier le président du Gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero et l'Espagne, pas seulement pour l'accueil ici à Grenade pour ce premier sommet entre l'UE et le Maroc, mais aussi pour l'engagement dans le rapport avec ce partenaire si important pour l'UE et pour l'engagement, et je dirais même l'enthousiasme, pour le rapprochement entre les deux rives de la Méditerranée. C'est une contribution très importante à la politique européenne pour la Méditerranée.

L'accord sur le Statut avancé témoigne à la fois de la reconnaissance par l'UE des progrès politiques, économiques et sociaux réalisés par le Maroc ces dix dernières années, et de la confiance de l'UE dans l'avenir de sa coopération multidimensionnelle avec le Maroc.

Cet accord témoigne aussi d'une volonté affirmée du Maroc en faveur d'un plus grand rapprochement avec l'UE. Je suis confiant que le Maroc poursuivra sa dynamique de réformes sur le plan socio-économique comme sur le plan de la régionalisation mais aussi dans le domaine de la justice comme dans celui de la protection accrue des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

Le Statut avancé n'est pas tant le point d'arrivée d'une ambition que le point de départ d'un nouvel élan dans le partenariat entre l'UE et le Maroc.

Réunis aujourd'hui à Grenade nous témoignons ainsi de notre volonté de donner tout son sens à ce statut et d'aller de l'avant dans nos relations bilatérales.

Ce sommet a d'ores et déjà permis d'engranger quelques progrès importants notamment pour ce qui est de l'approfondissement de nos relations politiques. Le Président Van Rompuy a déjà fait la présentation générale du succès qu'a été ce sommet. Je voudrais souligner un point spécial sur le plan économique et de l'intégration dans le marché intérieur : nous pensons que c'est de plus en plus important de travailler ensemble, le Maroc et l'UE, dans l'élaboration d'une stratégie de convergence vers l'acquis et les normes que nous voulons communs.

Le Maroc est engagé dans un processus de modernisation, c'est un choix que le Maroc a fait lui-même, un choix pour la modernisation, pour les valeurs, la démocratie; pour les valeurs que nous pensons peuvent être des valeurs communes. Nous sommes prêts à travailler avec nos amis du Maroc pour cette stratégie de convergence.

Pour accélérer la mise en œuvre de cette nouvelle étape dans l'approfondissement de nos relations et soutenir le Maroc dans son programme de réformes, nous avons décidé d'accroître notre aide financière.

L'UE se tient également prête à lancer, le moment venu, les négociations en vue d'établir avec le Maroc un accord de libre échange global et approfondi. Des progrès ont déjà été réalisés dans ce sens mais il est important que les négociations commerciales en cours soient maintenant conclues aussi rapidement que possible.

Le Maroc est le premier pays de la région a bénéficié du Statut avancé. Il joue ainsi un rôle de pionnier et d'exemple.

Il est dans notre intérêt mutuel que notre partenariat renforcé soit couronné de succès non seulement pour le bénéfice de nos relations bilatérales mais aussi pour la contribution que notre coopération bilatérale peut apporter à la stabilité, la sécurité et la prospérité de la Méditerranée.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site