Navigation path

Left navigation

Additional tools

CONSEIL DE
L'UNION EUROPÉENNE

FR

Bruxelles, le 17 mai 2013

(OR. en)

9677/13

PRESSE 202

Déclaration de Mme Catherine Ashton, Haute Représentante, au nom de l'Union européenne, à l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie (17 mai 2013)

À l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie, je tiens à réaffirmer l'importance que l'UE attache à l'égalité et à la non-discrimination. Dans de nombreux pays, l'identité de genre et l'orientation sexuelle continuent de servir de prétextes à de graves violations des droits de l'homme. Les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) continuent de faire l'objet de persécutions, de discriminations et de mauvais traitements, qui passent souvent par des formes extrêmes de violence.

L'UE plaide sans relâche en faveur du respect des droits de l'homme, quelles que soient l'orientation sexuelle et l'identité de genre. Nous soulevons la question des droits des LGBTI lors de nos dialogues sur les droits de l'homme, nous faisons entendre notre voix par des déclarations publiques, et nous travaillons en coulisse avec nos délégations pour plaider en faveur de la justice et des droits de l'homme. Dans le cadre de l'instrument européen pour la démocratie et les droits de l'homme, l'UE soutient dans le monde entier des défenseurs des droits fondamentaux des personnes LGBTI.

Nous nous félicitons du soutien apporté par les Nations unies au principe de non‑discrimination pour des motifs d'orientation sexuelle et d'identité de genre, et saluons en particulier la résolution 17/19, une résolution sans précédent adoptée en juin 2011 par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU. Nous appelons à poursuivre et intensifier les efforts dans ce domaine.


Side Bar