Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN

CONSEIL DE
L'UNION EUROPÉENNE

FR

Bruxelles, le 10 décembre 2012

17395/12

PRESSE 512

L'UE prépare une mission pour former l'armée malienne

Le Conseil a approuvé aujourd'hui le concept de gestion de crise relatif à une nouvelle mission, qui s'inscrit dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune et qui vise à appuyer la formation et la réorganisation des forces armées maliennes. La mission de formation de l'UE au Mali (EUTM Mali) a pour objectif de contribuer à améliorer les capacités militaires et l'efficacité des forces armées maliennes afin de permettre, sous autorité civile, le rétablissement de l'intégrité territoriale du pays. Elle fait partie intégrante de l'approche globale adoptée par l'UE face à la situation au Mali et au Sahel.

Mme Catherine Ashton, Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-présidente de la Commission a déclaré: "La présence de groupes terroristes et l'oppression des populations locales dans le nord du Mali ainsi que les violations des droits de l'homme ne représentent pas seulement une lourde menace pour la région du Sahel, mais aussi pour l'Afrique du Nord et l'Europe. Nous sommes déterminés à mobiliser intégralement l'ensemble des outils à notre disposition, en coopération avec nos partenaires dans la région et au niveau international, afin d'aider les Maliens à rétablir l'État de droit et un gouvernement démocratique et pleinement souverain avec autorité sur l'ensemble du territoire. L'expertise militaire européenne peut contribuer de manière significative à cet effort, dans le cadre du soutien plus large que nous apportons à la transition démocratique et de l'aide humanitaire aux populations en détresse."

La mission EUTM Mali a pour but d'assurer la formation et l'entraînement de bataillons des forces armées maliennes, ainsi que d'unités d'appui tactique et de soutien logistique du combat, y compris en matière de droit humanitaire international, de protection des civils et de droits de l'homme. En outre, la mission contribuera à améliorer le fonctionnement de la chaîne de commandement de l'armée au niveau logistique et opérationnel. De manière à assurer la pérennité des résultats obtenus, la mission EUTM Mali aidera également l'armée malienne à améliorer sa gestion des ressources humaines et ses capacités de formation. La mission n'exercera aucune fonction exécutive et ne participera pas aux actions opérationnelles.

L'état-major de la mission sera installé à Bamako et la formation se déroulera dans un lieu affecté à cet effet au nord-est de la capitale. Le mandat de la mission aurait une durée initiale de quinze mois. Il est prévu de déployer quelque 200 instructeurs, ainsi que du personnel d'appui et de protection des forces.

La décision d'aujourd'hui marque le lancement de la planification opérationnelle et d'autres préparatifs de la mission. Un acte juridique spécifique est nécessaire pour la constitution formelle de la mission et pour le lancement de ses opérations.

Cette nouvelle mission s'inscrit dans l'approche globale adoptée par l'UE face à la crise qui touche la région du Sahel. En mars 2011, le Conseil s'est félicité de la présentation d'une stratégie de l'UE pour la sécurité et le développement dans la région du Sahel. Cette stratégie se fonde sur les hypothèses selon lesquelles développement et sécurité sont étroitement liés et peuvent se renforcer mutuellement, mais aussi que la crise complexe qui frappe le Sahel passe par une réponse régionale.

Pour en savoir plus:

Conclusions du Conseil sur le Mali

Fiche d'information "L'Union européenne et le Sahel"


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website