Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN

CONSEIL DE
L'UNION EUROPÉENNE

FR

Bruxelles, le 2 octobre 2012

14247/12

PRESSE 400

Nouveau chef pour la mission EUSEC RD CONGO

Le colonel Jean-Louis Nurenberg a été nommé ce jour chef de la mission de conseil et d'assistance de l'Union européenne en matière de réforme du secteur de la sécurité en République démocratique du Congo (EUSEC RD Congo).

M. Nurenberg, de nationalité luxembourgeoise, prendra ses fonctions immédiatement. Il succédera à M. António Martins, qui était à la tête de la mission depuis le 1er octobre 2010.

Depuis 2005, la mission conseille et assiste les autorités congolaises en charge de l'appareil de défense tout en veillant à promouvoir des politiques compatibles avec les droits de l'homme et l'État de droit, ainsi qu'avec les principes de bonne gestion des affaires publiques et de transparence. Le mandat de la mission court jusqu'au 30 septembre 2013.

La décision de ce jour a été prise par le Comité politique et de sécurité de l'UE.

Pour en savoir plus: voir www.consilium.europa.eu/eusec-rdcongo.

Note biographique du
Colonel Jean-Louis NURENBERG

Le Colonel Jean-Louis NURENBERG est né à Luxembourg le 21 avril 1956.

Il entre en service à l’Armée luxembourgeoise le 17 août 1976. D’août 1976 à décembre 1980 il suit les cours à l'Ecole royale militaire de Bruxelles au sein de la 116ème Promotion toutes armes. Il est licencié en sciences sociales et militaires.

D’août 1981 à juillet 1982 il suit le cours d’application de l'Ecole d'application de l'infanterie à Montpellier (France).

A partir de 1981 il remplit la fonction de Chef de Peloton d'infanterie au Centre militaire à Diekirch. En 1985 il est devenu Commandant de Compagnie. En 1986 il participe au cours de Commandant d’unité à Arlon (Belgique).

En 1987, il devient Commandant du Groupement HNS (Soutien de la nation hôte). Il est responsable de la mise à jour des accords militaires avec les forces armées étrangères, dont tout particulièrement les Etats-Unis et la France.

De février à juillet 1988 il suit le cours d’état-major à l'Ecole d'Etat-major à Compiègne (France).

Il assure ensuite les fonctions d'Officier adjoint à l'Officier Logistique de l'Armée et d’Officier HNS de l'Etat-major de l'Armée à Luxembourg de 1990 à 1992. Il est responsable des aspects internationaux de la Logistique à l’Armée luxembourgeoise.. De novembre à décembre 1991 il participe à la « EC Monitor Mission » en Ex-Yougoslavie (ECMM) à Zagreb (Croatie).

D’octobre 1992 à février 1995 il rejoint la Cellule de planification nouvellement créée au siège de l'Union de l'Europe Occidentale (UEO) à Bruxelles, en qualité d’Officier d'état-major de la Section Logistique, Mouvements et Finances. Il est responsable du développement des concepts logistiques au sein de l’UEO et tout particulièrement de la « WEU deployability study ».

Le 21 février 1995 il est nommé Représentant militaire national auprès du SHAPE, Conseiller militaire du Représentant national au Conseil de l’Atlantique Nord, Représentant militaire adjoint auprès du Comité militaire de l'OTAN et Officier de liaison national auprès de la Cellule de coordination pour le Partenariat pour la paix au SHAPE.

De mai 1998 à décembre 2003 il assure successivement les fonctions d’Officier Logistique de l’Armée et d'Officier du Budget et des Finances de l'Armée, responsable de la préparation et de l’exécution du Budget des forces armées luxembourgeoises.

Par arrêté Grand-Ducal du 08 décembre 2003 il est nommé Représentant militaire du Luxembourg auprès de l'Union européenne et Délégué militaire du Luxembourg auprès de l'Union de l'Europe Occidentale à partir du 1er janvier 2004.

Au premier semestre de 2005 il est en charge de l’exécution de la partie militaire de la Présidence du Luxembourg au Conseil de l’Union européenne.

Du 11 juillet au 7 décembre 2006 il participe à l’opération militaire PESD - EUFOR RD Congo à Kinshasa, comme Officier de liaison du Commandant de la Force EUFOR (GenMaj Damay) auprès du Commandant de la Force des Nations Unies en RDC – MONUC (LtGen Gaye). Sa présence journalière à l’Etat-major de la MONUC lui permet de se familiariser avec les procédures militaires et civiles des Nations Unies. En cas de crises, il est le premier interlocuteur des responsables militaires et civils de la MONUC.

De retour du Congo il sert comme doyen du CMUE du 17 octobre 2007 au 21 avril 2009. Depuis le 1er janvier 2009 il est autorisé à porter le titre de Colonel.

La langue maternelle du Colonel NURENBERG est le luxembourgeois. Il parle et écrit depuis plus de 40 ans l’allemand, le français et l’anglais. Il maîtrise le néerlandais. Il possède quelques notions de lingala.

Il est marié à Florine, d’origine congolaise.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website