Navigation path

Left navigation

Additional tools

CONSEIL EUROPÉEN
LE PRÉSIDENT

FR

Bruxelles, le 26 janvier 2012

(OR. en)

EUCO 11/12

PRESSE 23

PR PCE 8

Lettre d'invitation au Conseil européen informel
adressée par le Président Van Rompuy

J'ai le plaisir de vous inviter à une réunion informelle des membres du Conseil européen, qui aura lieu le 30 janvier 2012 à Bruxelles.

Nous aurons d'abord un échange de vues avec le nouveau président du Parlement européen, au cours duquel nous passerons en revue les principaux points que nous examinerons lors de notre réunion.

Dans la situation économique actuelle, nous devons poursuivre nos efforts afin d'assurer la stabilité financière et l'assainissement budgétaire: cela est nécessaire en soi, mais c'est aussi une condition requise pour renouer avec une croissance économique structurelle. Parallèlement, nous devons prendre des mesures énergiques pour stimuler la croissance et la compétitivité et, par-dessus tout, créer des emplois. Alors que notre réunion de mars sera l'occasion d'adresser aux États membres des orientations plus larges concernant leurs politiques économiques et de l'emploi, je souhaite, pour notre réunion de lundi, que nous nous concentrions sur les mesures à prendre dans l'immédiat dans les domaines spécifiques du chômage des jeunes, du marché unique et des PME. À cette fin, j'ai diffusé un projet de déclaration qui devrait nous aider à structurer notre débat et à en faire connaître les résultats.

Nous pourrions, à mon sens, tenir un débat interactif qui nous permettra de confronter nos expériences sur les différentes options suivies pour encourager l'emploi et la croissance. Ainsi, après l'introduction générale de M. José Manuel Barroso, qui nous dira comment l'UE peut appuyer l'action des États membres, notamment en ce qui concerne le chômage des jeunes et le soutien des PME, et de Mme Helle Thorning-Schmidt, qui évoquera les mesures sur lesquelles le Conseil doit trouver rapidement un accord, j'inviterai un certain nombre de collègues à présenter les trois axes autour desquels s'articulera notre débat (l'emploi des jeunes, le marché unique et le financement des PME).

Cette réunion sera aussi l'occasion d'entériner le traité instituant le mécanisme européen de stabilité (MES) et d'acter l'accord sur le nouveau traité sur la stabilité et la convergence au sein de la zone euro. Ces deux traités nous permettront de renforcer encore les instruments à notre disposition pour assurer la consolidation et le renforcement de la zone euro dans son ensemble.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website