Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE DA ES NL IT PT EL

Rappelant  les déclarations  et la  position commune  qu'elle a  adoptées
précédemment sur le Burundi, et notamment les déclarations  du 25 juin et
du  5 juillet 1996,  l'Union   européenne  se  félicite  vivement  de  la
résolution sur le Burundi adoptée par l'Assemblée des chefs d'Etat et  de
gouvernement de l'Organisation de  l'Unité africaine lors  de la  session
qu'ils ont tenue à Yaoundé du 8 au 10 juillet 1996.

L'Union se  félicite en particulier que  l'OUA ait réaffirmé son  soutien
aux  pourparlers de paix  de Mwanza, qui  se déroulent par l'entremise de
l'ancien  président  Nyerere,  et qu'elle  ait  encouragé  ce  dernier  à
poursuivre ses efforts  en se fondant sur les principes  d'une démocratie
et d'une sécurité durables pour tous  les Burundais et d'un processus  de
négociation global.  L'Union rend une  nouvelle fois  hommage aux efforts
déployés par l'ancien président  Nyerere et répète  qu'elle soutient  son
initiative de paix dans ce contexte.

L'Union  se félicite également  que, dans  sa résolution, l'OUA soutienne
pleinement  le résultat du sommet d'Arusha du  25 juin 1996, et notamment
qu'elle accepte  la demande du gouvernement  du Burundi visant à  obtenir
une assistance en matière de  sécurité afin de compléter et de  renforcer
les pourparlers de paix de Mwanza  et de créer des conditions de sécurité
propres à  permettre à  toutes les  parties de  participer pleinement  au
processus de Mwanza.

L'Union  européenne   réaffirme  qu'elle  est   disposée  à   appuyer  la
réalisation des  objectifs d'Arusha en vue  du rétablissement de la  paix
et de la sécurité au  Burundi. Elle reste prête à  aider le Burundi  dans
son redressement économique et social  lorsque les conditions  politiques
et de sécurité permettront d'entreprendre sa réhabilitation.

***

Side Bar