Navigation path

Left navigation

Additional tools

UNION EUROPÉENNE

FR

Bruxelles, le 25 mai 2012

(OR. en)

10427/1/12 REV 1

PRESSE 221

Déclaration de la Haute Représentante au nom de l'Union européenne sur la reconduction de Mme Navanethem Pillay au poste de Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme

L'Union européenne se félicite que l'Assemblée générale des Nations unies ait reconduit pour un deuxième mandat Mme Navanethem Pillay au poste de Haut Commissaire aux droits de l'homme, sur proposition du Secrétaire général des Nations unies.

Mme Pillay a contribué de façon inestimable à la poursuite des efforts visant à faire du Haut Commissariat aux droits de l'homme une instance indépendante défendant les droits de l'homme dans le monde entier. La Haut Commissaire et ses services apportent une contribution très appréciée aux délibérations du Conseil des droits de l'homme des Nations unies. Les efforts de Mme Pillay visant à mettre en relation les travaux du Conseil des droits de l'homme et ceux des autres organes des Nations unies ont également servi la cause des droits de l'homme. Sa reconduction au poste de Haut Commissaire aux droits de l'homme témoigne du vif soutien dont elle-même et ses services bénéficient pour leur action.

L'UE soutient fermement le Haut Commissariat, son indépendance et son intégrité, ainsi que le Conseil des droits de l'homme. Elle se réjouit à la perspective de continuer à coopérer avec Mme Pillay et ses services.

La Croatie*, pays en voie d'adhésion, la Turquie, l'ancienne République yougoslave de Macédoine*, le Monténégro*, l'Islande+ et la Serbie*, pays candidats, l'Albanie et la Bosnie‑Herzégovine, pays du processus de stabilisation et d'association et candidats potentiels, et le Liechtenstein et la Norvège, pays de l'AELE membres de l'Espace économique européen, ainsi que l'Ukraine, la République de Moldavie, l'Arménie et la Géorgie se rallient à la présente déclaration.

* La Croatie, l'ancienne République yougoslave de Macédoine, le Monténégro et la Serbie continuent à participer au processus de stabilisation et d'association.

+ L'Islande continue à être membre de l'AELE et de l'Espace économique européen.


Side Bar