Navigation path

Left navigation

Additional tools

UNION EUROPÉENNE

FR

Bruxelles, le 26 Avril 2012

(OR. en)

9277/1/12 REV 1

PRESSE 179

Déclaration de la Haute Représentante au nom de l'Union
européenne sur l'abolition de la peine de mort
dans l'État américain du Connecticut

L'Union européenne se félicite vivement de la signature par le gouverneur Dannel P. Malloy, le 25 avril 2012, de la loi abolissant la peine de mort dans l'État du Connecticut.

L'Union européenne félicite le gouverneur, le Sénat et la Chambre des représentants de cette décision historique, qui fait du Connecticut le dix-septième État américain à renoncer à la peine capitale.

L'Union européenne espère vivement que cette décision encouragera d'autres États américains à en faire autant et à s'associer au mouvement en faveur de l'abolition de la peine de mort, qui gagne de l'ampleur aux États-Unis et dans le monde.

L'Union européenne estime que l'abolition de la peine de mort contribue au renforcement de la dignité humaine et au développement progressif des droits de l'homme.

La Croatie*, pays en voie d'adhésion, la Turquie, l'ancienne République yougoslave de Macédoine*, le Monténégro*, l'Islande+ et la Serbie*, pays candidats, l'Albanie et la Bosnie‑Herzégovine, pays du processus de stabilisation et d'association et candidats potentiels, et le Liechtenstein et la Norvège, pays de l'AELE membres de l'Espace économique européen, ainsi que l'Ukraine, la République de Moldavie, l'Azerbaïdjan et la Géorgie se rallient à la présente déclaration.

* La Croatie, l'ancienne République yougoslave de Macédoine, le Monténégro et la Serbie continuent à participer au processus de stabilisation et d'association.

+ L'Islande continue à être membre de l'AELE et de l'Espace économique européen.


Side Bar