Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

1.   Accords

La  Hongrie est  un pays  d'Europe centrale  et  orientale associé  à l'Union
européenne par un accord  européen qui  est entré en  vigueur le 1er  février
1994. La partie commerciale de cet accord   a été appliquée le 1er mars  1992
sous la forme d'un accord intérimaire.

L'accord européen  prévoit la création d'une  zone de  libre-échange pour les
produits industriels.  Depuis le 1er  janvier 1995, les produits  industriels
hongrois sont  admis en  franchise de  droits dans l'Union  européenne.   Les
droits appliqués par la Hongrie aux produits industriels communautaires  sont
éliminés   plus  lentement  (caractère  asymétrique  de  l'accord).  Quelques
restrictions quantitatives seront  maintenues dans le secteur  textile (elles
seront supprimées à la fin de 1997).

L'accord  européen prévoit  la  libéralisation  progressive des  échanges  de
services  (selon  un calendrier  asymétrique  en  faveur  de  la Hongrie)  et
l'établissement  de règles  de concurrence  communes inspirées  de celles  du
traité  de Rome.  Il  prévoit également  le  rapprochement de  la législation
hongroise du  droit  communautaire  et  contient  un  long  chapitre  sur  la
coopération.  Un protocole  additionnel qui  prévoit  la participation  de la
Hongrie aux programmes  communautaires est entré  en vigueur  le 1er  février
1996.

Les organes chargés de la mise en oeuvre de l'accord sont:

-    le  conseil  d'association  qui  se  réunit  au  niveau  ministériel  et
     supervise la mise en oeuvre de l'accord;
-    le  comité   d'association   qui   se  réunit   au   niveau  des   hauts
     fonctionnaires  et  traite  de   l'application  concrète  des   diverses
     dispositions de l'accord européen;
-    les neuf  sous-comités et  groupes de  travail qui  secondent le  comité
     d'association  dans  la  mise  en oeuvre  des  dispositions  de l'accord
     relatives à des domaines spécifiques;
-    le   comité  parlementaire  d'association   constitué  de   membres  des
     parlements européen et hongrois.

Lors de  sa réunion du 17 juillet 1995, le conseil d'association a réservé un
accueil favorable à la proposition  hongroise de créer un  comité consultatif
paritaire composé de représentants du  CES, d'une part, et  des organisations
socio-professionnelles  hongroises,  de  l'autre.  Cet  organe  devrait  être
instauré  dans un  avenir  proche, dès  que  ses modalités  de fonctionnement
seront définies.

Une  délégation de  la Communauté  européenne a  été inaugurée  à Budapest en
novembre 1990.

2.   Pré-adhésion

Le principe  de  l'adhésion des  PECO  associés à  l'Union européenne  a  été
reconnu par le Conseil européen de Copenhague en juin 1993.

La Hongrie a introduit sa demande d'adhésion à l'UE le 31 mars 1994.

Le Conseil européen  d'Essen a lancé  une stratégie de pré-adhésion  pour les
pays  associés d'Europe  centrale qui  prévoit  l'établissement de  relations
structurées entre les  pays associés et  l'Union européenne.   Ces  relations
qui permettent à la Hongrie d'aborder divers problèmes  et de mieux connaître
le fonctionnement de l'UE, couvrent non  seulement l'actualité communautaire,
mais également  la politique étrangère et de  sécurité commune, la justice et
les affaires intérieures.

En mai 1995,  la Commission  a publié un  livre blanc  sur l'intégration  des
pays associés dans le marché intérieur et la Hongrie a présenté sa  stratégie
de mise en oeuvre du livre blanc en décembre 1995.

Ce livre blanc, qui a été accueilli favorablement par le Conseil européen  de
Cannes,  sera  un instrument important pour  guider les pays associés  sur la
voie de l'adhésion à  l'Union européenne. Le bureau  d'échange d'informations
sur l'assistance technique  de la Commission,  qui soutient  les efforts  des
pays associés, est opérationnel depuis la fin de 1995.

En  décembre 1995, le  Conseil européen  de Madrid  a invité la  Commission à
présenter l'avis sur  la demande d'adhésion hongroise peu après la conclusion
de la CIG.

3.   Coopération et aide

- PHARE:       582,8 millions d'écus octroyés de 1990 à 1995
- Prêts BEI:   417,10 millions d'écus

PHARE 1990-1995

Le tableau  donne un aperçu complet  de l'aide octroyée à la  Hongrie dans le
cadre de PHARE entre 1990 et 1995

HONGRIE: aide par secteur
(Situation au 31.12.1995)

 SECTEUR                   1990-   1992  1993   1994   1995  TOTAL
                           1991
 Administration et         8,0     14,5  1,5    0,0    3,0   27,0
 institutions  publiques

 Restructuration de        33,0    5,0   30,5   0,0    10,0  78,5
 l'agriculture

 Education, formation,     29,5    16,0  26,0   24,0   16,0  111,5
 recherche
 Environnement et sûreté   37,0    10,0  0,0    15,5   12,0  74,5
 nucléaire

 Secteur financier         19,0    0,0   0,0    0,0    0,0   19,0

 Infrastructures           8,3     0,0   0,0    29,0   36,0  73,3
 (énergie, transports,
 télécommunications)
 Secteur privé,            71,5    11,0  31,0   16,5   6,0   136,0
 restructuration,
 privatisation

 Mesures régionales        0,0     10,0  0,0    0,0    5,0   15,0
 intégrées

 Développement social et   3,0     26,0  0,0    0,0    2,0   31,0
 emploi

 Santé publique            0,0     0,0   10,0   0,0    0,0   10,0
 Divers (assistance        0,0     5,0   0,0    0,0    2,0   7,0
 technique
 multidisciplinaire et
 générale, ...)

 TOTAL                     209,3   97,5  99,0   85,0   92,0  582,8

La  stratégie  de  préparation  des  pays  associés  à  l'adhésion à  l'Union
européenne  adoptée  par  le  Conseil  européen  d'Essen  a  défini  le  rôle
principal que devra jouer le programme PHARE à l'avenir:

-    aider les pays associés à absorber l'acquis communautaire;
-    achever la réforme des  marchés et la restructuration à moyen  terme des
     économies  et des entreprises de manière à créer les conditions propices
     à la future adhésion.

A la suite de  la décision prise à Essen, un programme  indicatif pluriannuel
(PIP)  pour l'assistance  Phare couvrant la  période 1995-1999 a  été signé à
Budapest  le 17  novembre  1995.  Ce programme  a  reçu une  dotation  de 425
millions d'écus  ainsi  que 35  millions  d'écus  destinés à  la  coopération
transfrontalière.

4.   Evolution des échanges

Les flux  commerciaux entre  l'Union européenne  et la Hongrie  ont plus  que
doublé entre 1989 et 1995. La Hongrie est, après la  Pologne et la République
tchèque, le troisième partenaire  commercial de l'Union européenne  en Europe
centrale. En 1994,  elle représentait 20 % des  exportations de l'UE vers les
pays associés  d'Europe centrale et 19  % des  importations communautaires en
provenance de ces  mêmes pays.  A la suite  de l'adhésion  de trois  nouveaux
Etats membres  en 1995, la  part que représente  l'Union européenne dans  les
échanges internationaux de la Hongrie a augmenté pour atteindre plus de 65%.

La Hongrie est  confrontée à un  déficit commercial  avec l'Union  européenne
depuis 1992. Ce déficit a atteint 1 milliard d'écus en  1993 et en 1994 avant
de diminuer  de manière spectaculaire  au cours du  premier semestre de  1995
pour passer à 300 millions d'écus.

En ce qui concerne  les échanges de  produits agricoles, les exportations  de
l'Union  européenne augmentent  plus  vite  que ses  importations,  mais elle
enregistre   toujours   un   déficit   avec   la   Hongrie.      Le   rapport
exportations/importations est passé de 1:6 (en faveur de  la Hongrie) en 1989
à 1:2 en 1993.

Tableau 1:     Evolution générale de 1989 à 1995 (janvier-juin)

            Milliards d'écus                    Taux de variation
            Importations/exportations                 annuel
            Export   Import   Solde     %     Export UE   Import UE 
              UE       UE                         %            %

 1989          3       2,6     +0,4    115        27          20

 1990         2,9      2,9     -0,1    100        -4          13
 1991         3,5      3,6     -0,1     97        21          24

 1992         4,1       4      +0,1    103        16          10
 1993         4,9      3,9     +0,1    126        22          -1

 1994         6,1       5      +1,1    124        24          26

 1995         3,4      3,1     +0,3    111        16          40
 (jan.-
 juin)

Taux  de  variation  pour  l'ensemble  des  échanges  extra-UE  pour 1995  (6
mois)/1994 (6 mois): exportations -3,75%   -  importations - 5,54%.

Tableau 2:     Principales exportations de l'UE: janvier- juin 1995

 Secteur par section du      millions      Part du    Variation par
 tarif douanier commun       d'écus         total     rapport à jan.-juin
                                              %            1994
                                                             %

 1. Machines et appareils    1022        30          30
 électriques (XVI)
 2. Matériel de transport    410         12          3
 (XVII)

 3. Produits chimiques (VI)  375         11          10

 4. Textiles (XI)            357         10          7
 5. Métaux  communs et       252         7           44
 articles en ces métaux (XV)

 6. Produits agricoles, y    192         6           -13
 compris les produits
 transformés (I-IV)
 7. Matières plastiques      191         6           40
 (VII)

 SOUS-TOTAL                  2799        82          17

 ENSEMBLE DES SECTEURS       3417        100         16


Tableau 3:     Principales importations de l'UE: janvier-juin 1995

 Secteur par section du      millions   Part du   Variation par
 tarif douanier commun       d'écus     total     rapport à jan.-juin
                                        %         1994
                                                  %

 1. Machines et appareils    991        32        87
 électriques (XVI)
 2. Matériel de transport    410        13        55
 (XVII)

 3. Produits chimiques (VI)  374        12        1

 4. Textiles (XI)            308        10        -5
 5. Métaux communs et        185        6         58
 articles en ces métaux (XV)

 6. Produits agricoles, y    168        5         143
 compris les produits
 transformés (I-IV)
 7. Matières plastiques      150        5         40
 (VII)

 SOUS-TOTAL                  2586       84        45

 ENSEMBLE DES SECTEURS       3089       100       40

Source: Eurostat (Comext)

PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES

                                       1993    1994    1995     1996
                                                                (prévis.)
   PIB à prix constants         (a)    -0,8    2,9     2,0      3,0

   Production agricole          (a)    -6,0    2,0
   Production industrielle      (a)    4,0     9,0     5,8
                                                       (jan.-
                                                       nov.)

   Indice des prix à la         (a)    22,5    19,1    28,5     20
   consommation

   Taux de chômage en %         (g)    11,3    10,1    9,5
   Solde budgétaire en % du     (c)    -7,0    -5,7    -6,0     -4
   PIB

   Balance commerciale en       (f)    -3,2    -3,9    -2,6
   milliards de $
   Investissements étrangers           2,3     1,4     2,5
   directs en milliards de $

   Comptes courants en          (d),   -3,5    -3,9    -2,7     -2,0
   milliards de $               (f)

   Dette extérieure brute en    (b)    24,6    28,5    31,6
   milliards de $                                      (nov)
   Rapport                      (e)    302,0   375,0
   endettement/exportations en
   %

(a)  Variation  en pour  cent,  par rapport  à (la  même période  de) l'année
     précédente.
(b)  Fin de la période de référence.
(c)  Déficit budgétaire national consolidé, sur la base des engagements.
(d)  Valeurs échues
(e)  Dette brute  en devises fortes exprimée  en pourcentage des exportations
     de devises fortes.
(f)  En devises convertibles
(g)  Moyenne pour la période de référence.

***

Side Bar