Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Fiche d'information

Expliquer le partenariat de l'Union européenne avec l'Inde

Bruxelles, le 20 novembre 2018

Questions et réponses

Quels sont les principaux objectifs de la communication conjointe?

La communication conjointe renforcera le partenariat stratégique entre l'UE et l'Inde en mettant l'accent sur une modernisation durable et sur la recherche de réponses communes aux problèmes mondiaux et régionaux. Elle doit fournir, pour la prochaine décennie, une plateforme cohérente permettant de faire progresser les intérêts essentiels de l'UE, en améliorant l'approche adoptée par l'UE en Inde. La communication conjointe vise à exploiter au maximum les possibilités dans les domaines du commerce, de l'investissement, des échanges entre les peuples, de la politique étrangère et de sécurité, et de la gouvernance mondiale, notamment par des synergies et une cohérence des mesures prises par l'UE et ses États membres.

  • Exploiter pleinement le potentiel du partenariat stratégique entre l'UE et l'Inde.
  • Établir un partenariat solide pour la modernisation durable, au bénéfice des deux parties.
  • Unir nos forces à celles de l'Inde pour consolider l'ordre mondial fondé sur des règles, sur la base d'un multilatéralisme centré sur les Nations unies et l'OMC.
  • Développer une approche conjointe au niveau multilatéral pour relever les défis mondiaux et accroître la coordination.
  • Chercher des réponses communes aux menaces pour la sécurité et aux questions régionales.

 

Pourquoi adopter cette communication conjointe maintenant?

Les relations de longue date entre l'UE et l'Inde sont fondées sur un accord de coopération signé en 1994. La dernière communication de la Commission sur l'Inde remonte à 2004, lorsque le partenariat stratégique a été établi. Le partenariat a évolué et a vu le renforcement de l'engagement des deux parties au cours des deux dernières années. Un ambitieux programme d'action pour 2020 a été adopté conjointement lors du sommet UE-Inde de 2016, et lors du sommet UE-Inde d'octobre 2017, les deux parties ont trouvé un accord sur une vision commune de la gouvernance mondiale, des valeurs et des principes communs. L'UE souhaite dès lors profiter de cette dynamique positive pour réaffirmer son engagement en faveur de l'Inde.

 

Quelle est l'ambition de l'UE en ce qui concerne le développement de la coopération en matière de politique étrangère avec l'Inde?

Parmi les nombreux partenaires de l'UE, l'Inde joue déjà un rôle important, en particulier en ce qui concerne le renforcement des liens entre l'UE et l'Asie. L'envergure et l'importance internationales de l'Inde continueront de croître, et, par conséquent, l'intérêt qu'elle revêt pour l'UE, parallèlement à l'évolution de son économie et de ses capacités en matière de diplomatie et de défense. Bien que les consultations politiques entre l'Union européenne et l'Inde se soient considérablement élargies et approfondies au cours des dernières années, davantage d'efforts communs pourraient être déployés afin de garantir la stabilité régionale et la gestion des crises à l'échelle mondiale.

Sur de nombreuses questions mondiales, internationales et régionales, il existe une convergence manifeste entre les points de vue et les objectifs de l'UE et de l'Inde. Par exemple, tant l'UE que l'Inde restent attachées à la poursuite de la mise en œuvre complète et effective de l'accord sur le nucléaire iranien et nous collaborons étroitement pour contribuer à apporter la paix et le développement en Afghanistan, ainsi que nous l'avons également fait face à la crise récente aux Maldives. L'UE souhaite élargir cet engagement positif et renforcer la coopération sur d'autres questions en Afrique et au Moyen-Orient, sur la base d'intérêts, de principes et de valeurs communs. L'UE s'emploiera à organiser des consultations plus structurées et plus régulières dans les enceintes multilatérales ainsi que des échanges sur les structures régionales émergentes en Asie.

 

Comment l'UE va-t-elle améliorer la coopération en matière de sécurité avec l'Inde?

La coopération entre l'UE et l'Inde dans le domaine de la sécurité vise à améliorer la sécurité et le bien-être de nos citoyens. Les attentats terroristes perpétrés dans l'UE et en Inde ne doivent pas ébranler notre engagement en faveur de la tolérance et la diversité. Au contraire, pour faire face à cette menace croissante, l'UE et l'Inde examinent actuellement différentes solutions pour mettre en place des programmes efficaces de lutte contre la radicalisation, supprimer les contenus à caractère terroriste et extrémiste en ligne, approfondir la coopération en matière d'établissement de listes de désignation de terroristes et accroître l'efficacité des sanctions, ainsi que mettre un terme au financement du terrorisme.

Avec l'extension des technologies de l'information à tous les domaines de la vie, la cybersécurité est en train de rapidement devenir l'un des défis les plus importants pour la sécurité nationale et mondiale, et à court et à moyen termes, ce défi ne fera que croître. L'UE et l'Inde ont beaucoup à apprendre l'une de l'autre en matière de protection des infrastructures critiques et de définition de règles internationales applicables au cyberespace. En outre, nos services répressifs doivent commencer à collaborer plus étroitement pour lutter contre les activités des cybercriminels qui opèrent simultanément dans l'UE et en Inde.

L'Inde et l'UE croient fermement que la non-prolifération et le désarmement sont nécessaires pour préserver la sécurité dans le monde. Elles soutiennent les systèmes internationaux de contrôle de la technologie des missiles et de la prolifération des armes de destruction massive.

Un autre domaine d'intérêt mutuel est la sécurité maritime. Les possibilités de coopération, en particulier dans l'océan Indien, sont très importantes. L'UE et l'Inde ont coopéré pour lutter contre la piraterie dans l'océan Indien et l'UE souhaiterait voir l'Inde se joindre aux efforts déployés pour protéger les cargaisons du Programme alimentaire mondial au large des côtes de la Somalie. L'UE et l'Inde devraient unir leurs forces pour promouvoir la Convention des Nations unies sur le droit de la mer, qui constitue la base de la gouvernance des océans, et coopérer plus étroitement dans le domaine de la surveillance maritime.

Compte tenu des mesures importantes prises récemment par l'UE pour améliorer sa capacité d'action en tant qu'acteur de la sécurité, l'UE entend renforcer sa coopération globale avec ses partenaires asiatiques, et en particulier avec l'Inde. À cette fin, l'UE s'efforcera d'établir des contacts au niveau des forces armées avec les homologues indiens afin d'explorer des possibilités concrètes de coopération.

 

Quel est le degré de développement des relations dans le domaine du commerce et de l'investissement entre l'UE et l'Inde?

L'Inde est un partenaire commercial important pour l'UE et une puissance économique mondiale émergente. Parmi les grandes économies, l'Inde est le pays qui connaît la croissance la plus rapide, avec des taux de croissance d'environ 7 %. En 2017, l'UE était le premier partenaire commercial de l'Inde, tandis que l'Inde était le neuvième plus grand partenaire commercial de l'UE, avec un volume total d'échanges de marchandises de 86 milliards d'euros et de 29 milliards d'euros pour les services.

L'UE est l'un des plus grands investisseurs en Inde, avec un volume total de plus de 72 milliards d'euros d'investissements. L'Inde s'impose également comme un investisseur dynamique dans l'UE, avec 4.9 milliards d'euros en 2016.

Près de 6 000 entreprises de l'UE sont présentes en Inde, fournissant collectivement 1,2 million d'emplois directs et 5 millions d'emplois indirects.

Toutefois, le potentiel des relations en matière de commerce et d'investissement entre l'UE et l'Inde est loin d'être atteint. Dans cette perspective, l'UE vise à conclure avec l'Inde des accords globaux et équilibrés en matière de commerce et d'investissement, ainsi qu'à soutenir la libéralisation des échanges et à garantir un accès équitable au marché et des conditions d'investissement prévisibles.

 

Pourquoi l'UE souhaite-t-elle augmenter les investissements dans la modernisation durable de l'Inde?

L'UE offre d'importantes possibilités en termes de partage des technologies et de savoir-faire, assurant un niveau élevé de synergies dans des secteurs où les entreprises de l'UE sont des leaders mondiaux: à savoir, notamment, les infrastructures, les transports, les télécommunications et les industries de base. Forte de son expérience et de ses connaissances, l'Union européenne a beaucoup à offrir à l'Inde dans sa quête de croissance et de modernisation, ce qui contribue, à son tour, à créer de nouvelles opportunités commerciales.

En outre, la coopération en matière de changement climatique, d'environnement, d'énergie verte et d'urbanisation aide l'UE et l'Inde à atteindre leurs objectifs internes ainsi qu'à répondre aux engagements internationaux. L'UE souhaite également travailler davantage avec l'Inde pour renforcer l'inclusion et l'égalité, par exemple grâce à la numérisation.

L'UE prône le renforcement du rôle de la Banque européenne d'investissement (BEI) dans le financement des initiatives de modernisation durable de l'Inde. La BEI a, jusqu'à présent, investi 2,5 milliards d'euros en Inde dans des projets d'infrastructures, d'énergie renouvelable et de lutte contre le changement climatique.

 

Pourquoi la communication conjointe appelle-t-elle à un partenariat sur la connectivité avec l'Inde?

L'UE a lancé en octobre 2018 sa stratégie visant à relier l'Europe à l'Asie. Cette stratégie préconise un plus grand engagement avec les partenaires – dans le voisinage de l'Europe, en Asie et au-delà – en vue de renforcer la connectivité et de rechercher des complémentarités et des solutions communes. L'approche de l'UE en matière de connectivité est clairement définie: la connectivité doit être viable sur les plans budgétaire, environnemental, social et économique; elle doit être complète et transcender les secteurs et les cadres financiers; enfin, elle doit se fonder sur des règles.

Lors du sommet de 2017, l'UE et l'Inde sont convenues d'une vision commune de la connectivité, reconnaissant que «les initiatives en matière de connectivité doivent être fondées sur des normes internationales universellement reconnues, la bonne gouvernance, l'état de droit, l'ouverture, la transparence et l'égalité et doivent respecter les principes de responsabilité financière, de financement responsable de la dette, de protection écologique et environnementale équilibrée, de normes en matière de préservation et de durabilité sociale.»

Compte tenu de cette communauté de vues, l'Inde est un pays prioritaire pour la mise en place d'un partenariat en matière de connectivité.

 

Pourquoi l'Inde est-elle un partenaire important dans le domaine de la recherche et de l'innovation?

L'UE et l'Inde ont des points de vue similaires sur le rôle de la recherche et de l'innovation: soutenir le développement économique, créer des emplois et renforcer la capacité à relever les défis de société mondiaux, notamment les TIC, la santé, le changement climatique et l'énergie, la sécurité alimentaire ou les villes intelligentes.

L'Inde dispose d'importants centres d'excellence et d'une réserve considérable de talents, ainsi que d'un fort potentiel pour contribuer conjointement avec l'Union européenne à relever les défis mondiaux. L'UE coopère avec l'Inde dans le contexte du programme-cadre pour la recherche et l'innovation «Horizon 2020». Des chercheurs indiens obtiennent des subventions du Conseil européen de la recherche ou des bourses au titre des actions Marie Skłodowska-Curie. Un mécanisme de cofinancement a été mis en place pour financer les participants indiens retenus pour les projets relevant du programme Horizon 2020.

Des initiatives conjointes ont pour but de favoriser la mise au point de solutions concrètes aux défis de société communs. À titre d'exemple de coopération conjointe, on peut citer une initiative phare réussie dans le domaine de l'eau, d'un montant de 30 millions d'euros.

L'Inde dispose aussi d'impressionnants écosystèmes de jeunes entreprises. L'UE encourage la constitution de réseaux entre les innovateurs, les jeunes pousses et les incubateurs, notamment par l'intermédiaire de plateformes en ligne et hors ligne.

 

Comment l'UE collabore-t-elle avec l'Inde en matière d'énergie propre et de changement climatique?

Tant l'UE que l'Inde ont ratifié l'accord de Paris et se sont engagées à sa mise en œuvre. Dans le contexte d'un paysage international en mutation, l'Inde et l'UE ont la capacité de respecter leurs engagements de Paris.

L'UE et l'Inde ont établi en 2016 un partenariat en matière d'énergie propre et de climat pour un avenir énergétique propre pour l'Inde et pour mettre en œuvre l'accord de Paris sur le changement climatique. Le partenariat mène à bien des actions concrètes sur le terrain, notamment dans les domaines des énergies renouvelables, de l'efficacité énergétique et des réseaux intelligents. Par exemple, une assistance technique est fournie aux pouvoirs publics indiens pour mettre au point la première centrale éolienne en mer en Inde et mettre en œuvre le programme de parcs solaires. L'UE finance également une assistance technique en vue de la mise en œuvre des codes des économies d'énergie dans la construction.

L'UE encourage les investissements verts par des financements mixtes. Des projets financés au titre de la facilité d'investissement pour l'Asie soutiennent le logement urbain durable et la mobilité. L'initiative de financement de l'électrification stimule les investissements du secteur privé dans le domaine de l'énergie durable grâce à des programmes de réduction des risques et de remboursement.

 

Comment l'Union entend-elle coopérer avec l'Inde au niveau multilatéral?

L'UE et l'Inde soutiennent toutes deux résolument l'ordre mondial fondé sur des règles, sur la base d'un multilatéralisme centré sur les Nations unies et l'OMC. Dans le contexte international actuel, l'UE s'appuiera sur cet important terrain d'entente qu'elle partage avec l'Inde pour développer la coordination au niveau multilatéral, notamment au sein des Nations unies, du G20 et de l'OMC. Le principal objectif est de mettre en place des solutions multilatérales et de relever les défis en matière de sécurité internationale, de stabilité économique mondiale et de croissance.

 

Quels objectifs l'UE souhaite-t-elle atteindre dans le domaine de la coopération en matière de protection des données?

Une plus grande convergence entre nos systèmes pourrait apporter des avantages très importants à nos économies. Cela faciliterait en particulier les flux commerciaux qui reposent de plus en plus sur les transferts de données à caractère personnel, tout en garantissant un niveau élevé de protection des données échangées entre l'Inde et l'UE.

L'UE soutient les progrès de la réforme de la protection des données en Inde, qui couvrira également les opérateurs étrangers.Avec l'adoption d'une nouvelle loi, l'Inde se joindrait à la tendance croissante à la convergence mondiale dans ce domaine. Si l'Inde, en tant qu'économie mondiale de premier plan et plus grande démocratie du monde, adoptait un niveau élevé de protection des données, cela constituerait un exemple critique à un moment où il existe une demande croissante de normes internationales en matière de protection de la vie privée.

Qui plus est, si elle est adoptée, cette loi contribuerait certainement à faciliter les flux de données entre l'UE et l'Inde, et pourrait ouvrir la voie à un éventuel dialogue relatif à l'adéquation.

 

Pour en savoir plus

Communication conjointe: éléments d'une stratégie de l'UE pour l'Inde

Communiqué de presse: l'UE définit sa stratégie ambitieuse pour l'Inde

Fiche d'information: une nouvelle stratégie de l'UE pour l'Inde

Site web: délégation de l'Union européenne en Inde

MEMO/18/6483

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar