Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Fiche d'information

Tableau de bord européen de l'innovation 2018: Foire aux questions

Bruxelles, le 22 juin 2018

Qu'est-ce que le tableau de bord européen de l'innovation?

Le tableau de bord européen de l'innovation (TBEI) fournit chaque année une évaluation comparative des performances de l'UE et de pays européens dans les domaines de la recherche et de l'innovation. Il permet aux décideurs d'évaluer les forces et les faiblesses relatives des systèmes nationaux de recherche et d'innovation, de suivre les progrès accomplis et de déterminer les domaines prioritaires pour stimuler les performances en matière d'innovation. 

Le TBEI couvre les États membres de l'UE ainsi que l'Islande, Israël, l'ancienne République yougoslave de Macédoine, la Norvège, la Serbie, la Suisse, la Turquie et l'Ukraine. Pour la première fois, le rapport de cette année comprend également un certain nombre de données disponibles pour l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo et le Monténégro.

Pour un plus petit nombre d'indicateurs disponibles à l'échelle mondiale, le TBEI établit une comparaison entre l'Union européenne et l'Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, l'Inde, le Japon, la Fédération de Russie, l'Afrique du Sud, la Corée du Sud et les États-Unis.

Quels sont les derniers résultats en matière d'innovation des pays de l'UE?

Sur la base de leurs résultats, les pays de l'UE se répartissent en quatre groupes de performances:

  • les champions de l'innovationle Danemark, la Finlande, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Suède et le Royaume-Uni affichent des résultats d'au moins 20 % supérieurs à la moyenne de l'UE;

  • les innovateurs notables — les performances d'innovation de l'Autriche, la Belgique, de la France, de l'Allemagne, de l'Irlande et de la Slovénie dépassent ou avoisinnent la moyenne de l'UE;

  • les innovateurs modérés — la Croatie, Chypre, la République tchèque, l'Estonie, la Grèce, la Hongrie, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie et l'Espagne ont des résultats inférieurs à la moyenne de l'UE;

  • les innovateurs modestes — les performances en matière d'innovation de la Bulgarie et de la Roumanie sont bien inférieures à 50 % de la moyenne de l'UE.

     

Dans l'édition de cette année, le Luxembourg (précédemment un innovateur notable) entre dans le groupe des «champions de l'innovation», tandis que l'Allemagne (classée comme un champion de l'innovation dans les précédentes éditions) rejoint le groupe des innovateurs notables. Cependant, les différences entre les performances des champions de l'innovation et celles des innovateurs notables sont globalement faibles.

 

Graphique 1: Résultats des systèmes d'innovation des États membres de l'UE

 

Les colonnes colorées indiquent les résultats des États membres en 2017 par rapport à ceux de l'UE en 2010, sur la base des données les plus récentes pour les vingt-sept indicateurs. Les tirets horizontaux représentent les résultats en 2016 par rapport à ceux de l'UE en 2010, sur la base des données les plus récentes pour les 27 indicateurs. Les colonnes grises indiquent les résultats des États membres en 2010 par rapport à ceux de l'UE pour la même année. La même méthodologie de mesure a été utilisée pour toutes les années. Les traits pointillés indiquent les valeurs seuils des différents groupes en 2017 en comparant les résultats des États membres en 2017 avec ceux de l'UE pour la même année.

 

Les pays qui sont performants globalement en matière d'innovation ont aussi de bons résultats dans la plupart des domaines spécifiques de l'innovation. Toutefois, certains innovateurs notables et innovateurs modérés ont de bons résultats pour certaines dimensions particulières:

  • systèmes de recherche attractifs — le Luxembourg reste le pays le plus performant, suivi par les Pays-Bas, le Danemark, la Suède, le Royaume-Uni et la Belgique. Ces pays sont ouverts à la coopération avec des partenaires à l'étranger; les chercheurs sont bien intégrés dans les réseaux internationaux et la qualité des résultats de la recherche est très élevée;

  • innovation dans les petites et moyennes entreprises (PME) — l'Irlande est au premier rang; viennent ensuite la Belgique, l'Allemagne, le Luxembourg, l'Autriche et la Finlande. Ces pays sont caractérisés par une forte proportion de PME ayant des produits et des processus d'entreprise innovants. L'Irlande arrive en tête également pour ce qui est des incidences de l'innovation sur l'emploi, (suivie par le Royaume-Uni, Malte, le Luxembourg, la Suède et la Hongrie) et des effets sur les ventes (suivie par le Royaume-Uni, l'Allemagne, la France et la Slovaquie);

  • réseaux d'innovation et collaboration, c'est la Belgique qui obtient les meilleurs résultats, puis les Pays-Bas, l'Autriche, le Royaume-Uni, la Finlande et le Danemark. Les entreprises de ces pays ont des capacités d'innovation plus flexibles car elles sont engagées dans des partenariats d'innovation avec d'autres sociétés ou organisations du secteur public. Les systèmes de recherche de ces pays visent également à répondre à la demande des entreprises, comme cela est mis en évidence par le cofinancement privé de la recherche publique.


Les États membres ont-ils amélioré leurs performances en matière d'innovation?

Le TBEI 2018 fait apparaître une amélioration des résultats, une accélération des progrès en Europe ainsi que des perspectives positives. Pour l'UE dans son ensemble, les résultats en matière d'innovation se sont améliorés de 5,8 % entre 2010 et 2017. Au cours de cette période, les performances globales en matière d'innovation se sont accrues dans dix-huit États membres et ont diminué dans dix. La Lituanie, les Pays-Bas, Malte, le Royaume-Uni, la Lettonie et la France ont amélioré leurs résultats en matière d'innovation de plus de dix points de pourcentage depuis 2010, et l'Autriche, l'Irlande, l'Espagne, la Belgique, le Luxembourg et la Suède, de plus de cinq points de pourcentage. 

Au cours de la dernière année, les performances se sont améliorées dans vingt États membres, surtout en Espagne, à Malte et aux Pays-Bas. 

Graphique 2: Évolution des performances des États membres en matière d'innovation (2010-2017)

L'axe vertical indique les résultats des États membres en 2017 par rapport à ceux de l'UE pour 2010. L'axe horizontal indique l'évolution des résultats entre 2010 et 2017 par rapport à ceux de l'UE pour 2010. Les traits pointillés indiquent les résultats respectifs pour l'UE. 

 

Quels sont les principaux moteurs de l'innovation?

Les pays les plus innovants sont les plus performants pour l'ensemble des mesures: Pour atteindre un niveau élevé dans les performances d'innovation, les pays ont besoin d'un système d'innovation équilibré affichant de bons résultats dans toutes les dimensions. Les autres éléments nécessaires sont un niveau approprié d'investissement public et privé dans l'éducation, la recherche et le développement des compétences, des partenariats d'innovation efficaces entre les entreprises et avec le monde universitaire, ainsi qu'un environnement favorable pour les entreprises, y compris une infrastructure numérique développée, de la concurrence sur les marchés et une allocation efficace des ressources. Étant donné qu'une plus large utilisation des marchés publics stratégiques permettrait aussi de susciter ou de renforcer la demande de solutions innovantes, la Commission a adopté, le 15 mai 2018, des orientations sur les marchés publics innovateurs.


Sur quelles dimensions l'Europe a-t-elle progressé ou reculé?

Globalement dans l'UE, les progrès ont été les plus marqués en ce qui concerne l'environnement favorable à l'innovation (notamment la pénétration du haut débit), les ressources humaines (notamment les titulaires de doctorats) et les systèmes de recherche attractifs (notamment les copublications internationales). Les investissements des entreprises et les dépenses de capital-risque ont également augmenté de manière significative. En revanche, les dépenses publiques de R&D en pourcentage du PIB restent en dessous de leur niveau de 2010. 

Graphique 3: Évolution des performances de l'UE par dimension et par indicateur (2010-2017)

Scores normalisés en 2017 (barres bleues) et en 2016 (barres colorées) par rapport à ceux de 2010 (= 100)

  

Quelles sont les performances de l'UE par rapport aux autres pays?

Si on compare la moyenne de l'UE et une sélection de concurrents mondiaux, la Corée du Sud est le pays le plus innovant, ses résultats étant de près de 24 pour cent supérieurs à ceux de l'UE. Le Canada, l'Australie, le Japon et les États-Unis maintiennent également leur avance sur l'UE mais l'UE fait mieux que la Chine, le Brésil, l'Afrique du Sud, la Russie et l'Inde.

Graphique 4: Performance à l'échelle mondiale

Les barres indiquent les résultats des pays en 2017 par rapport à ceux de l'UE pour la même année.

 

Graphique 5: Évolution de la performance à l'échelle mondiale

L'évolution est mesurée en tant que différence entre la performance en 2017 par rapport à la performance de l'UE en 2010 et entre la performance en 2010 par rapport à la performance de l'UE en 2010.

 

Au cours des deux prochaines années, l'Union pourrait rattraper les États-Unis et réduire son retard par rapport à la Corée du Sud et au Japon. De son côté, la Chine comble son retard à un rythme très soutenu.

Tandis que la concurrence internationale s'intensifie, l'Europe doit renforcer ses efforts pour innover et évoluer vers une industrie plus propre et plus intelligente afin de pouvoir améliorer sa compétitivité et garantir le bien-être de ses citoyens. 

 

Quels sont les indicateurs utilisés pour le tableau de bord?

Le principal cadre de mesure du TBEI 2018 se compose de 27 indicateurs de performance; il distingue dix dimensions de l'innovation dans quatre catégories principales (pour un aperçu complet des indicateurs, voir le tableau 1 de l'annexe): 

  • Les conditions-cadre rendent compte des principaux moteurs de l'innovation et englobent trois dimensions de l'innovation: les ressources humaines, les systèmes de recherche attractifs et l'environnement favorable à l'innovation.

  • Les investissements incluent l'investissement public et privé dans la recherche et l'innovation et distinguent les financements et les aides extérieurs, d'une part, et les investissements par moyens propres, d'autres part.

  • Les activités d'innovation saisissent les efforts d'innovation au niveau de l'entreprise et englobent trois dimensions: les innovateurs, les réseaux et les actifs intellectuels.

  • Les incidences illustrent comment l'innovation se traduit par des avantages pour l'ensemble de l'économie, à savoir les incidences sur l'emploi et sur les ventes. 

Après la révision approfondie des indicateurs pour l'édition de l'année dernière, aucun changement n'a été apporté aux indicateurs de performance de cette année. Toutefois, en raison des révisions de données pour certains indicateurs, les résultats ne sont pas comparables entre les éditions.

Les indicateurs de performance n'ont pas été modifiés mais les indicateurs contextuels ont fait l'objet d'une révision systématique. Sur la base d'analyses supplémentaires et de consultations des parties prenantes, un certain nombre d'indicateurs contextuels ont été sélectionnés afin de mieux illustrer les effets possibles des différences structurelles sur la performance des pays. Dans cette édition, la liste comprend un total de vingt-et-un indicateurs concernant la structure et la performance économiques des pays, les entreprises et l'esprit d'entreprise, la gouvernance et le cadre d'action ainsi que la démographie.

Cette fois encore, un volet prospectif examine les évolutions récentes et les changements attendus dans le domaine de l'innovation. En s'appuyant sur les données provisoires «rapides» de l'enquête communautaire sur l'innovation de 2016, sur l'enquête sur les tendances en matière d'investissements industriels en R&D ainsi que sur la modélisation économétrique, cette partie examine les progrès réalisés dans l'UE pour dix-huit indicateurs et compare les tendances générales des performances d'innovation dans l'UE avec celles des principaux concurrents.

Les méthodes utilisées sont exposées plus en détail dans le rapport relatif à la méthodologie du TBEI 2018.

 

Pour en savoir plus

 

ANNEXE 1

Tableau 1 - Tableau de bord européen de l'innovation: dimensions et indicateurs

 

CONDITIONS-CADRE

Ressources humaines

1.1.1 Nouveaux titulaires de doctorats

1.1.2 Population âgée de 25 à 34 ans ayant un diplôme de l'enseignement supérieur

1.1.3 Apprentissage tout au long de la vie

Systèmes de recherche attractifs

1.2.1 Copublications scientifiques internationales

1.2.2 Les 10 % de publications les plus citées

1.2.3 Doctorants étrangers

Environnement favorable à l'innovation

1.3.1 Pénétration du haut débit

1.3.2 Esprit d'entreprise motivé par les circonstances

 

INVESTISSEMENTS

Financements et aides

2.1.1 Dépenses de R&D dans le secteur public

2.1.2 Dépenses de capital-risque

Investissements des entreprises

2.2.1 Dépenses de R&D dans le secteur privé

2.2.2 Dépenses d'innovation autres que de R&D

2.2.3 Entreprises proposant des formations pour développer ou mettre à niveau les compétences en matière de TIC de leur personnel

 

ACTIVITÉS D'INNOVATION

Innovateurs

3.1.1 PME innovant en matière de produits ou de procédés

3.1.2 PME innovant en matière de commercialisation ou d'organisation

3.1.3 PME innovant en interne

Réseaux

3.2.1 PME innovantes collaborant avec d'autres entreprises

3.2.2 Copublications public-privé

3.2.3 Cofinancement privé de dépenses publiques de R&D

Actifs intellectuels

3.3.1 Demandes de brevets PCT

3.2.2 Demandes d'enregistrement de marque

3.2.3 Demandes d'enregistrement de dessin

 

INCIDENCES

Incidences sur l'emploi

4.1.1 Emploi dans les activités à forte intensité de connaissances

4.1.2 Emploi dans les entreprises à croissance rapide dans les secteurs innovants

Incidences sur les ventes

4.2.1 Exportations de produits de moyenne-haute technologie

4.2.2 Exportations de services à forte intensité de connaissances

4.2.3 Ventes de produits innovants nouveaux sur le marché ou nouveaux dans l'entreprise

MEMO/18/4224

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar