Navigation path

Left navigation

Additional tools

La coopération de l'Union européenne au Bénin

European Commission - MEMO/14/519   04/09/2014

Other available languages: none

Commission européenne

MEMO

Bruxelles, 4 septembre 2014

La coopération de l'Union européenne au Bénin

Le Bénin, peuplé par près de 10 millions d'habitants, doit lutter contre la pauvreté dans un contexte où le taux de croissance annuel de la population est de 3,25% par an et l'espérance de vie à la naissance de 56 ans. La grande majorité de la population survit grâce au secteur informel et la croissance d'environ 5,4% ne suffit pas à réduire la pauvreté compte tenu de la croissance démographique.

L’aide au développement

L'Union européenne est le premier contributeur d'aide au développement au Bénin avec des engagements de €334 millions entre 2008 et 2013 dans le cadre du 10ème Fond Européen de Développement (FED).

Ce financement s'était focalisé sur la décentralisation et la justice, les infrastructures et l'intégration régionale. Près de 45% des fonds ont été délivrés sous la forme d’appui budgétaire général ou sectoriel afin de soutenir les efforts du pays pour créer une croissance stable et équilibrée.

Durant cette même période, le Bénin a bénéficié d’un montant supplémentaire de €55.65 millions sur le 10ème Fond Européen de Développement afin de l’aider à faire face à l’augmentation des prix alimentaires ainsi qu’aux effets néfastes de l’instabilité des recettes d’exportation.

Des aides additionnelles s’élevant à €26 millions ont été apportées pour lutter contre les changements climatiques, pour accroître la sécurité alimentaire, améliorer l’éducation, soutenir les droits de l’homme, ainsi que la société civile et les acteurs non-étatiques.

L'UE continuera à appuyer les priorités stratégiques du Bénin avec un montant total estimé à €450 millions pour la période 2014-2020, dont €372 millions proviendront du 11ème FED, complétés par des appuis à identifier sur d'autres instruments financiers.

Le Commerce

Comme un des pays les moins avancés (PMA), le Bénin a profité d'un accès libre au marché européen dans le cadre du programme "tout sauf les armes" ("Everything but Arms"). L'UE est son deuxième partenaire commercial (17,1%) après la Chine selon les statistiques de l'UE mais seulement la 5ème destination des exportations béninoises (4,3%).

Le Nigeria est probablement le plus important partenaire commercial si le commerce informel est pris en considération. Le Bénin exporte vers l'UE principalement du sucre (31%), des déchets et débris de cuivre (29%) et des graines et fruits oléagineux (19%) et importe des viandes et abats comestibles de volaille (20%), des véhicules (19%) et des produits de pétrole raffinés (11%).

L'insécurité maritime

La problématique de l'insécurité maritime aggravée (la piraterie, le crime organisé, le trafic illicite etc.) dans le Golfe de Guinée est aussi une préoccupation de l'UE. Les organisations régionales de l'Afrique de l'Ouest et Centrale (CEDEAO et EUMOA) ainsi que la Commission du Golfe du Guinée ont déjà établi une approche conjointe.

L'UE soutient déjà quelques pays dans la région, y compris le Bénin, afin de rendre les principales routes maritimes plus sûres grâce au programme CRIMGO. Le Bénin n'a pas signalé d'actes de piraterie dans ses eaux depuis octobre 2012.

Exemples de projets et de leurs résultats:

  1. Lutte contre la traite des enfants au Bénin (Contribution de l'UE de 560.000 euros)

Une personne sur deux au Bénin est un enfant. Le travail et la traite des enfants résultent de la perversion d'une tradition selon laquelle les parents placent leurs enfants auprès d’un tiers afin qu'ils acquièrent un savoir-faire professionnel.

Le Bénin est à la fois pays d’origine, de transit et de destination des enfants victimes de la traite. Le phénomène concerne au moins des dizaines de milliers d’enfants chaque année. Il touche en particulier les populations les plus pauvres ou vivant dans les zones les plus déshéritées.

Résultats

  1. Financement de 11 projets des organisations de la société civile béninoise luttant contre la traite des enfants

  2. Actions de proximité développées par les éducateurs itinérants, accueil de jour et de nuit, prise en charge sanitaire et activités ludiques pour les enfants.

  3. Cours d'alphabétisation et de formation pour les enfants.

  4. Actions d'amélioration des conditions de vide des enfants travailleurs.

  5. Renforcement de la Cellule Nationale de Suivi et de Coordination pour la protection de l'enfance

  1. Aménagement et reconstruction du tronçon routier Nord-Ouest de Cotonou (Contribution de l'UE de €40 millions)

La commune d'Abomey-Calavi est la deuxième ville du Bénin. Le tronçon routier Carrefour Godomey-Sortie Calavi assure deux fonctions principales: la desserte quotidienne Cotonou-Abomey-Calavi, et le transit pour le trafic routier en provenance ou à destination des autres départements du Bénin d’une part, et des pays de l’Hinterland de l'autre.

Ainsi, la desserte de quartiers en forte expansion immobilière à caractère résidentiel provoque des difficultés de circulations au-delà des seules heures de pointe. Cette situation entraîne des heures improductives, des coûts élevés d'immobilisation des véhicules, des consommations abusives de carburant, une forte pollution atmosphérique et sonore, de graves problèmes de sécurité routière.

Résultats

  1. Fluidité du trafic grâce au dédoublement du pont de Djonou et de la route.

  2. Réduction des risques d’inondations grâce à la construction de 4,405 km d'exutoires pour drainer les eaux vers le lac Nokhou

  3. Amélioration du trafic local grâce à la réalisation de la contre-allée

Auparavant, la proximité des habitations et l’exiguïté de la chaussée engendraient de nombreux d’accidents sur le tronçon.

Aujourd’hui, le projet a permis d'améliorer les conditions de vie des usagers et des populations riveraines grâce à la fluidité du trafic et la diminution des risques d’accident.

  1. Système d'Echanges d'Energie Electrique en Afrique de l'Ouest (EEEOA ou WAPP en anglais) (Contribution de l'UE de €47 millions)

L'EEEOA (ou WAPP) a été créé en 2006 comme association des opérateurs du secteur électrique régional avec un statut d'institution internationale et d'agence spécialisée de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest).

Le Bénin est le 1er importateur d'électricité de la sous-région, le siège de cette institution régionale se trouve à Cotonou. Le Centre d'Information et de Coordination (CIC), véritable tour de contrôle des échanges électriques, sera opérationnel à Calavi en 2017 grâce à un financement de l'Union européenne sur le Programme Indicatif Régional du 10ème FED.

Seule 30% de la population des 15 états de la CEDEAO est desservie en électricité (sur une population de plus de 300 millions d'habitants.)

Les principaux objectifs de ce projet sont de:

  1. Fournir un accès à l'énergie 236 612 personnes

  2. Connecter 12120 ménages dans les zones rurales

  3. Construire 4362 km de lignes à haute tension (HT), 637 km de lignes moyenne tension (MT) et 194 km de Lignes Basse Tension (BT).

  4. Promouvoir les énergies renouvelables (biomasse durable, solaire, biogaz, micro hydro) ainsi que l'efficacité énergétique, dans le cadre des objectifs de l'initiative "Sustainable Energie for All (SE4All)".

Résultats déjà obtenus:

  1. Déjà près de 10.000 km de lignes à haute tension (225 et 330 kilovolts) sont interconnectées.

  2. Les investissements requis pour les 13 projets prioritaires tels que définis dans le schéma directeur régional révisé en 2011 sont d'environ €5,2 milliards (Ou US$6,8 milliards), pour une capacité de production additionnelle de 2 506 Mégawatts et 4 335 km de lignes électriques à haute tension.

  3. 1200 ménages ont été raccordés au réseau basse tension et 200 lampadaires ont été installés.

  4. L'électricité a été fournie à quatre hôpitaux.

Pour de plus amples informations:

IP/14/964: Le Commissaire Andris Piebalgs annonce un nouveau soutien au Bénin lors de sa visite dans le pays

Site internet de la direction générale du développement et de la coopération http://ec.europa.eu/europeaid/index_en.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website