Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

MEMO

Bruxelles, 11 mars 2014

Letter from President Barroso to the Members of the European Council

Chers collègues,

L'ordre du jour de notre prochaine rencontre lors du Conseil européen de mars sera particulièrement fourni (notamment en raison des événements qui secouent l'Ukraine et de la probabilité que nous devions consacrer du temps à discuter de la réaction de l'UE). Pour laisser un maximum de place à la discussion, j'aimerais vous communiquer dès à présent certains éléments d'information intéressants.

Un des sujets à l'ordre du jour de notre réunion est la politique industrielle. Vous avez déjà pris connaissance de la dernière communication de la Commission relative à ce domaine d'action important. Vous conviendrez tous avec moi de l'importance de créer un environnement adéquat pour soutenir la compétitivité de l'industrie européenne. Parmi les nombreux facteurs qui influencent cette dernière, figurent la manière dont la coopération ne cesse de s'intensifier entre le secteur de l'industrie et celui des services, et les investissements dans la recherche et l'innovation. Vous trouverez ci-joint deux courts documents, le premier sur Horizon 2020 et le second sur les services, qui, je l'espère, vous seront utiles.

Le programme Horizon 2020 jouera un rôle important au cours des prochaines années pour stimuler la compétitivité industrielle. Par les décisions que nous avons prises concernant le CFP, nous nous sommes engagés à augmenter le financement disponible et nous disposons à présent d'un budget considérable pour donner un coup de fouet à la recherche européenne. Le document joint passe en revue quelques-uns des nombreux programmes qui seront utilisés pour renforcer notre capacité à innover et à commercialiser avec succès de nouveaux produits et services.

Le second document décrit clairement la situation dans le secteur des services. Dans la mesure où il est de plus en plus évident que l'industrie manufacturière et le secteur des services devraient être abordés ensemble, j'ai pensé que ces informations de fond pourraient alimenter utilement notre discussion. Une des forces de l'Europe, qui découle directement de la manière dont nos entreprises ont appris à utiliser notre marché intérieur, est la capacité de ces dernières à participer à des chaînes de valorisation mondiales dans lesquelles nous pouvons maximiser la valeur ajoutée de nos capacités manufacturières traditionnelles combinées à des services tels que les services aux entreprises et la logistique. Les informations communiquées montrent que nous progressons, mais aussi qu'en améliorant la mise en œuvre par les États membres, nous pourrions exploiter davantage le potentiel de croissance dans ce secteur.

Des questions telles que la compétitivité occuperont également une place importante dans notre discussion sur l'énergie et le changement climatique. J'espère que vous avez trouvé utiles les analyses des coûts de l'énergie que la Commission a publiées en janvier. L'analyse des faits montre clairement que certains éléments du prix que nous payons pour notre énergie sont déterminés au niveau national par des choix stratégiques. Il ressort aussi nettement que nos politiques en matière de changement climatique n'augmentent pas sensiblement le coût déjà élevé de l'énergie dans l'UE.

Je me réjouis de pouvoir aborder ces questions, parmi d'autres, avec vous les 21 et 22 mars prochains.

José Manuel BARROSO


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website