Navigation path

Left navigation

Additional tools

Un sondage révèle que le blocage de contenus internet persiste pour un internaute européen sur quatre

European Commission - MEMO/14/136   27/02/2014

Other available languages: EN DE

Commission européenne

MÉMO

Bruxelles, le 27 février 2014

Un sondage révèle que le blocage de contenus internet persiste pour un internaute européen sur quatre

Selon un sondage Eurobaromètre effectué auprès de 28 000 citoyens dans l’ensemble de l’UE, 24 % des internautes européens affirment que leurs fournisseurs les empêchent de regarder des vidéos, d’écouter de la musique ou d'utiliser d’autres applications de leur choix.

Le blocage reste une pratique courante

Le sondage a révélé ce qui suit:

41 % des répondants rencontrent des problèmes lors du visionnage d’une vidéo sur un appareil portable et 37 % sur leur connexion internet fixe à domicile (en raison de limitations de vitesse ou du blocage de contenus),

23 % rencontrent des problèmes en écoutant de la musique sur leur appareil portable,

23 % rencontrent des problèmes en téléchargeant des contenus sur Facebook, des blogs ou des forums sur leur appareil portable,

19 % rencontrent des problèmes lors de l’utilisation des jeux en ligne sur ordinateur fixe,

9 % rencontrent des problèmes lors d'appels téléphoniques via internet.

Les informations relatives à la vitesse sont insuffisantes

Le sondage montre également que:

60 % des clients ne connaissent pas leur vitesse internet,

26 % de ceux qui la connaissent affirment ne pas bénéficier d'une vitesse correspondant aux termes de leur contrat,

40 % de l'ensemble des répondants ont connu une rupture de connexion internet.

Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne, a déclaré: «Lorsqu'on souscrit un abonnement internet, on est censé avoir accès à tous les contenus désirés, et à la vitesse prévue dans le contrat. C’est précisément en cela que devrait consister l’internet ouvert, et tous les Européens devraient en bénéficier

Les conclusions du sondage confirment les informations communiquées par l’Organe des régulateurs européens des communications électroniques en 2012 sur la neutralité de l'internet et sur l'internet ouvert.

«Mon objectif est de protéger les consommateurs en garantissant un internet ouvert sur l'ensemble du territoire de l’Union, en leur conférant de nouveaux droits et en veillant à la transparence de leur connexion internet. Il m’importe aussi de protéger l’innovation, de sorte que chacun puisse innover sur l’internet ouvert et parallèlement à l’internet sans lui porter préjudice. Cela favoriserait finalement un renforcement de la concurrence et une multiplication des possibilités de choix au profit des consommateurs», a indiqué Mme Neelie Kroes.

Des services internet pour tous

La proposition de règlement portant sur un continent connecté, présentée par la Commission (MEMO/13/779), vise à la création d'un marché unique pour les services internet et les communications. La proposition est actuellement examinée par les législateurs de l’Union européenne (Parlement européen et Conseil). Cette proposition permettrait l'instauration d'un internet ouvert pour tous les citoyens européens et renforcerait la transparence en obligeant les opérateurs à proposer à leurs clients des informations exactes sur la vitesse et la qualité des services internet qu’ils fournissent. Elle mettrait fin aux pratiques discriminatoires de blocage et de limitation et assurerait une protection efficace de l'internet ouvert. Elle fixe des règles claires interdisant la gestion du trafic sauf dans des circonstances exceptionnelles. Elle permet également la fourniture de «services spécialisés», tels que les services de vidéo haute définition et les services de santé en ligne qui favorisent l’innovation et les possibilités de choix dans les marchés des télécommunications, mais tout en maintenant la qualité de l’accès général à l’internet. Grâce à cette approche, les opérateurs pourraient continuer à se faire concurrence en jouant sur leurs différences en matière de prix et de qualité (différentes vitesses de connexion ou différents volumes de données pourraient par exemple être proposés aux clients afin de répondre au mieux à leurs besoins).

Liens utiles

Résultats spécifiques à votre pays concernant la neutralité d'internet

Pour en savoir plus sur le continent connecté

Hashtag: #netneutrality #ConnectedContinent

Suivez Neelie Kroes sur Twitter

Contacts

Courrier électronique: comm-kroes@ec.europa.eu Tél: +32.229.57361 Twitter: @RyanHeathEU


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website