Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES

Commission européenne

MÉMO

Bruxelles, le 5 novembre 2013

Le rapport du PNUE souligne le décalage entre les émissions mondiales et la limite de réchauffement de 2 °C du climat

Le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) tire la sonnette d'alarme: les émissions annuelles mondiales de gaz à effet de serre sont encore bien trop élevées pour que l'engagement international de maintenir le réchauffement climatique sous la barre des 2 °C puisse être respecté.

Mme Connie Hedegaard, Commissaire européenne chargée de l’action pour le climat, a déclaré: «C'est un nouvel appel à l'action en faveur du climat, qui montre que le monde ne passe pas assez vite de la parole aux actes. La mauvaise nouvelle du rapport publié aujourd'hui est que les réductions actuelles des émissions de CO2 ne sont pas menées à un rythme assez rapide pour éviter des changements climatiques néfastes. Mais la bonne nouvelle, c'est que nous avons des solutions pour réduire cet écart, même si le temps est compté. Certaines de ces solutions sont extrêmement simples: l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables et la réforme des régimes de subvention en faveur des combustibles fossiles. Le rapport établit également que les pays en développement sont déjà responsables d'environ 60 % des émissions mondiales, ce qui montre bien que le monde ne peut tout simplement pas lutter efficacement contre les changements climatiques si toutes les économies ne prennent pas part à l'effort collectif.»

Dans son rapport annuel sur l'écart en matière de réduction des émissions publié aujourd'hui, le PNUE indique que, si les pays respectent totalement leurs présents engagements, il sera possible d'abaisser les émissions au-dessous du niveau qu'elles devraient normalement atteindre en 2020, mais cette baisse ne sera pas suffisante pour respecter la limite de 2 °C; l'écart à combler reste considérable et continue à se creuser.

Pour tenter de combler cet écart, l'Union européenne plaidera, la semaine prochaine lors de la conférence de Varsovie sur le changement climatique, pour des avancées concrètes et la révision à la hausse des ambitions des actions pour le climat menées à court terme à l'échelle mondiale afin de réduire davantage les émissions mondiales avant 2020.

Le rapport complet peut être téléchargé ici.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website