Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Aggravement de la crise en République centrafricaine : La Commissaire Georgieva condamne l'assassinat de deux humanitaires

Commission Européenne - MEMO/13/776   10/09/2013

Autres langues disponibles: EN

Commission EUROPEENNE

MEMO

Bruxelles, le 10 septembre 2013

Aggravement de la crise en République centrafricaine : La Commissaire Georgieva condamne l'assassinat de deux humanitaires

Déclaration de Kristalina Georgieva, Commissaire pour la coopération internationale, l'aide humanitaire et réaction aux crises.

Bruxelles le 10 septembre 2013 – "Je condamne fermement l'assassinat de deux humanitaires en République Centrafricaine (RCA). Il est inconcevable et inacceptable de viser des individus qui travaillent pour sauver la vie d'autrui. Mes pensées sont avec les familles, les amis et collègues des victimes.

Ceci est une tragédie humaine. Les deux humanitaires travaillaient pour Acted, une organisation non gouvernementale française. Acted est une organisation humanitaire partenaire de l'Union Européenne qui reçoit de notre part des fonds pour ces activités en RCA. La situation humanitaire de ce pays est dramatique et tout doit être fait afin de protéger la population civile, les humanitaires et de respecter les principes humanitaires.

J'ai suivi avec une inquiétude croissante la situation humanitaire qui s'est détériorée rapidement dans les dernières semaines au Nord-Ouest de la RCA. La sécurité est devenue un problème majeur, restreignant les mouvements des humanitaires et leurs capacités de venir en aide aux populations en besoins. Encore plus alarmant sont les faits de meurtres (y compris d'exécutions), torture, de violence y compris de violence sexuelle, d'extorsion et de taxation illégale, de pillage et la destruction de maisons et de champs qui affectent la population entière de ce pays, une population déjà démunie qui est poussée à ses limites. Cette situation est clairement inacceptable."


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site