Navigation path

Left navigation

Additional tools

Déclaration de Mme Kristalina Georgieva concernant les derniers chiffres relatifs aux réfugiés qui fuient la crise syrienne

European Commission - MEMO/13/761   03/09/2013

Other available languages: EN DE BG AR

Commission européenne

MÉMO

Bruxelles, le 3 septembre 2013

Déclaration de Mme Kristalina Georgieva concernant les derniers chiffres relatifs aux réfugiés qui fuient la crise syrienne

«Une triste confirmation est arrivée aujourd’hui: le nombre de personnes qui ont fui la guerre en Syrie et sont allées se réfugier dans les pays voisins a atteint la barre alarmante des deux millions. Plus de la moitié d’entre elles sont des enfants.

Pour atteindre ce niveau tragique, ce chiffre a doublé en quelques mois seulement – depuis le 16 mars 2013, précisément. Par comparaison, il équivaut à quatre fois la population de Manchester ou de Lyon ou à un peu plus de celle de Varsovie.

Rendez-vous compte de ce que ce déplacement soudain d’une masse humaine de la taille de la population d’une ville implique pour les pays d’accueil des réfugiés, sur le plan de la pression exercée sur des ressources telles que l’éducation, la santé et la sécurité.

La plupart de ceux qui ont dû fuir la Syrie sont concentrés dans quatre pays: la Turquie, la Jordanie, le Liban et l’Iraq. Cette situation représente une tragédie pour les personnes qui ont été contraintes de quitter leur foyer, mais aussi un immense sacrifice pour leurs généreux hôtes, qui voient leur propre stabilité menacée en conséquence de l’exode syrien.

La vérité, aussi tragique et cruelle soit-elle, est que la vague de réfugiés continuera inévitablement de croître compte tenu de l’intensification de la violence, de la brutalité et des actes inhumains. Sans oublier le fait que la population civile est de plus en plus prise pour cible.

J’appelle une nouvelle fois à la fin des combats et réitère la nécessité de trouver une solution politique de toute urgence. Jusqu’à cette date – qui semble plus éloignée que jamais –, j’exhorte à nouveau l’ensemble des parties à respecter le droit humanitaire international et à protéger les civils et ceux qui les aident à survivre.»

Contexte

La situation humanitaire s’est gravement détériorée au cours des dernières semaines. L’escalade de la violence et la progression de l’insécurité dans le pays rendent l’action des travailleurs humanitaires plus difficile et plus dangereuse. Ces derniers continuent à être la cible d’agressions. Jusqu’à présent, vingt volontaires du Croissant-Rouge arabe syrien et onze membres du personnel des Nations unies ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions humanitaires, et les ambulances et les véhicules des Nations unies font toujours l’objet d’attaques.

Les besoins d’urgence (aide médicale et alimentaire, abris) sont en augmentation dans le pays. Les soins aux blessés et leur évacuation sont une priorité. Les civils qui tentent d’échapper aux combats ont besoin d’une aide et d’une protection urgentes. Au-delà de ces besoins d’urgence, la population civile souffre de pénuries de toutes sortes, y compris de carburant.

La Commission entretient des contacts quotidiens avec ses partenaires humanitaires et coordonne ses activités humanitaires avec celles des États membres de l’UE et d’autres donateurs importants.

Nos priorités consistent à apporter une aide aux personnes déplacées à l’intérieur de la Syrie et à fournir une assistance adéquate aux réfugiés accueillis dans d’autres pays.

Financement

Depuis la fin de 2011, la Commission européenne a dégagé 515 millions € au titre de l’aide humanitaire en faveur de la Syrie et des pays voisins, en réaction directe à la crise. Un montant supplémentaire de 328 millions € a également été mis à disposition par l’intermédiaire d’autres instruments de l’UE (pour l’éducation ou l’aide aux communautés d’accueil et aux associations locales, par exemple), ce qui porte le montant total à la charge du budget de l’UE à 843 millions €. Ce montant comprend l’enveloppe additionnelle de 400 millions € débloquée récemment dans le cadre du train global de mesures annoncé le 6 juin.

Par ailleurs, les États membres de l’UE ont dégagé plus de 493,6 millions € au titre de l’aide humanitaire en faveur des Syriens touchés par le conflit, ce qui amène la contribution européenne totale à plus de 1,3 milliard €.

Le Danemark, la France, la Hongrie, l’Italie, la Suède, la Slovaquie, la Norvège, l’Autriche et le Luxembourg ont également fourni une aide en nature par l’intermédiaire du centre de réaction d’urgence de l’UE (anciennement, le centre de suivi et d’information de l’UE).

  • En Syrie, les fonds apportés par la Commission européenne au titre de l’aide humanitaire sont utilisés pour fournir des soins médicaux d’urgence, une protection, une aide alimentaire, de l’eau, des services d’assainissement et d’hygiène, des abris et des services logistiques.

  • Au-delà de la frontière syrienne, les fonds servent à faire en sorte que les personnes qui fuient le pays bénéficient d’une aide destinée à assurer leur survie, et notamment de soins de santé, de nourriture, d’abris, de kits d’hygiène, d’eau, de services d’assainissement et d’une protection.

  • À ce stade, les fonds mis à disposition par l’UE sont ventilés comme suit: 47 % pour le territoire syrien, 23,1 % pour la Jordanie, 24,3 % pour le Liban, le reste étant partagé entre l’Iraq et la Turquie.

Les fonds d’ECHO sont acheminés par le mouvement de la Croix-Rouge/du Croissant-Rouge, diverses ONG internationales et des agences humanitaires des Nations unies, dont le HCR des Nations unies et les agences chargées de protéger et d’aider les femmes et les enfants, comme l’UNICEF, le FNUAP et Save the Children.

Pour en savoir plus

Service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Site web en arabe du service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

http://echo-arabic.eu

Site web de Mme Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm

Comptes Twitter et Facebook de Mme Georgieva:

https://twitter.com/kgeorgievaeu

http://www.facebook.com/KristalinaGeorgieva

Factsheet on Syria Crisis:

http://ec.europa.eu/echo/files/aid/countries/factsheets/syria_en.pdf


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website