Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

MÉMO

Bruxelles, le 9 août 2013

Déclaration de la haute représentante, Mme Catherine Ashton, au nom de l’Union européenne à l’occasion de la journée internationale des populations autochtones du monde

«La journée internationale consacrée aux populations autochtones que nous célébrons aujourd'hui est l'occasion pour l'Union européenne de réaffirmer son soutien à ces peuples dans le monde entier. Nous sommes à leurs côtés pour saluer la richesse de leur patrimoine culturel et la contribution considérable que leurs traditions et leurs connaissances ont apportée au patrimoine culturel mondial. L’Union a toujours été un fervent partisan de la déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones adoptée en 2007. Cette déclaration est un instrument essentiel pour promouvoir les droits de l’homme; la mettre en œuvre reste cependant le véritable enjeu. Malheureusement, partout dans le monde, les populations autochtones continuent de subir des discriminations et des inégalités de traitement. L’Union rend hommage aux défenseurs des droits des peuples autochtones qui, dans de nombreux pays, sont exposés à des risques spécifiques et à une féroce répression, comme en témoignent de nombreux rapports internationaux, dont ceux du rapporteur spécial des Nations unies sur les défenseurs des droits de l’homme.

L'Union s’efforce d’intégrer la question des droits de l’homme dans toutes les composantes de ses politiques extérieures et aborde les aspects relatifs aux droits des populations autochtones à chaque fois qu'ils sont pertinents dans son dialogue politique avec les pays tiers et les organisations régionales, ainsi que dans les enceintes multilatérales telles que les Nations unies. Elle apporte également un soutien financier aux projets de la société civile, aux représentants des peuples indigènes devant les organes des Nations unies et aux activités pertinentes de l’Organisation internationale du travail. Cette année, elle a lancé un appel à propositions au titre de l’instrument européen pour la démocratie et les droits de l’homme (IEDDH) dans le but de promouvoir les droits des peuples indigènes. Elle est également soucieuse de réexaminer et d'approfondir sa politique en cette période de préparation à la conférence mondiale sur les peuples autochtones de 2014.»


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website