Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN PT

Commission européenne

MÉMO

Bruxelles, le 25 mai 2013

Déclaration conjointe du président Barroso et du commissaire chargé du développement, M. Andris Piebalgs, à l’occasion du 50e anniversaire de l’Union africaine

Il y a aujourd’hui 50 ans, les représentants de 32 pays africains se sont réunis à Addis‑Abeba pour former l'Organisation de l’unité africaine. Leur but était de promouvoir l’unité et la solidarité entre États africains et d'accélérer l'unification de leur continent afin de permettre à ce dernier de prendre la place qui lui revient au niveau mondial. Un demi-siècle plus tard, l’Organisation de l’unité africaine est devenue l’Union africaine (UA) et compte non moins de 54 membres.

Aujourd’hui, nous voudrions féliciter l’Union africaine à l’occasion de son 50e anniversaire. Au cours des cinq dernières décennies, de nombreuses réalisations ont vu le jour et l’UA a joué un rôle essentiel dans l’intégration régionale africaine, assurant la paix et la sécurité, la gouvernance démocratique, la protection des droits de l’homme et le développement économique.

L’Union européenne aussi est partie de l’idée que l'intégration régionale et un marché commun apporteraient paix, stabilité et prospérité. Bien que nos deux organisations traversent des étapes différentes et qu’elles doivent relever des défis de nature très différente, nous pouvons à présent affirmer avoir fait de grands progrès vers la réalisation de cet objectif.

L’Afrique et l’Europe resteront chacune le plus proche voisin de l'autre. Les États membres de l’Union africaine et de l’Union européenne ont un voisinage, une histoire, un avenir communs – deux continents pour une vision! Notre coopération, fondée sur une relation politique forte et une collaboration étroite dans de nombreux domaines, nous aidera à tisser des liens économiques plus étroits et à construire un développement inclusif et durable pour nous permettre de vivre côte à côte dans la paix et la sécurité.

L’Union européenne est le principal partenaire commercial de l’Afrique, ses échanges avec cette dernière représentant un tiers du total des échanges de l'Afrique. L’Union reste également le principal donateur de l’Afrique. Les pays africains ont ainsi reçu plus de 24 millions d’€ d’aide publique au développement (APD) de l’Union européenne via le Fonds européen de développement et le budget de l’Union européenne sur la période 2007-2012. La Commission européenne a dégagé près de 1 milliard € de soutien à l’Union africaine au cours des 10 dernières années. De 2005 à 2010, 43,7 % de l’investissement direct étranger en Afrique provenaient des États membres de l’Union européenne.

Ces chiffres sont impressionnants, tout comme les résultats obtenus. Au fil du temps, par exemple, la facilité de paix pour l’Afrique est devenue l’instrument privilégié de la mise en œuvre du partenariat Afrique-Union européenne pour la paix et la sécurité. Des financements importants et prévisibles de plus de 1,1 milliard € ont été fournis au moyen de cet instrument. Ces fonds ont appuyé des opérations de soutien à la paix conduites par l’Afrique, comme celles de Somalie, du Mali ou de la République centrafricaine, contribuant au renforcement des capacités et au dialogue politique sur la paix et la sécurité.

Nous sommes fiers des résultats obtenus ensemble jusqu’à présent. Aujourd’hui, alors que nous célébrons 50 ans de partenariat, nous sommes convaincus que nous pouvons accomplir encore plus à l'avenir – notre relation étant profitable aux deux continents –, ce qui nous permettra de nous aider mutuellement à atteindre nos objectifs et à partager les fruits de nos réussites.

Pour en savoir plus:

Site web du 50e anniversaire de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) :

http://summits.au.int/en/21stsummit/50th


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site