Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE EL

Commission européenne

MÉMO

Bruxelles, le 11 décembre 2013

Actions Marie Skłodowska-Curie: enveloppe de 800 millions d'EUR au soutien de la carrière, de la formation et de la mobilité dans le secteur de la recherche en 2014

La Commission européenne publie aujourd'hui le premier lot d'«appels» de fonds en vue de financer des projets de recherche, pour un montant total de 800 millions d'EUR en 2014, dans le cadre des nouvelles actions Marie Skłodowska-Curie (AMSC). Les AMSC, qui font partie intégrante du nouveau programme Horizon 2020, s'inscrivent en appui de la formation à la recherche et de l'évolution de carrière dans le secteur de la recherche en Europe. Les premiers appels ciblent les institutions de recherche, les universités, les entreprises et les organisations non gouvernementales. De manière générale, plus de 6 milliards d'EUR seront débloqués au titre des AMSC sur la période 2014-2020.

Les AMSC relèvent de la responsabilité de Mme Androulla Vassiliou, commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, laquelle s'est exprimée en ces termes: «Cette enveloppe constitue le prolongement d'une grande réussite, une belle histoire qui a commencé en 1996, année du lancement des AMSC. Au cours des sept prochaines années, nous serons à même de financer 65 000 chercheurs au total, lesquels apporteront une contribution essentielle à la science et à l'innovation en Europe.»

Les institutions de recherche, les universités, les entreprises et les ONG prenant part à la recherche peuvent introduire des demandes de financement via les réseaux de formation initiale des AMSC, qui ciblent les chercheurs sans doctorat en début de carrière. La formation permet aux participants d'acquérir une expérience extra-universitaire et de développer ainsi leurs compétences transversales pour encourager l'innovation, l'esprit d'entreprise et la capacité d'insertion professionnelle. Les organisations non européennes peuvent elles aussi prendre part aux réseaux de formation initiale (RFI), permettant aux candidats de niveau doctoral d'acquérir de l'expérience en dehors de l'Europe.

Les RFI sont de trois types:

les réseaux européens de formation (REF), qui rassemblent au moins trois partenaires issus de trois États membres/pays associés différents;

les doctorats industriels européens (DIE), qui réunissent au moins une entreprise et une institution de recherche habilitée à délivrer un doctorat; l'entreprise et l'institution de recherche doivent être situées dans deux États membres/pays associés différents;

les doctorats communs européens (DCE), qui remplacent les doctorats communs Erasmus Mundus et incluent des consortiums d’au moins trois bénéficiaires habilités à délivrer des doctorats, établis dans trois États membres et pays associés différents.

Les RFI absorbent la majeure partie du budget des AMSC, débloquant plus de 400 millions d'EUR dans le cadre de cet appel. Sur cette somme, 25,5 millions d'EUR seront alloués aux doctorats industriels européens et 30 millions d'EUR aux doctorats communs européens.

Les organisations actives dans le domaine de la recherche ou de l’innovation peuvent également bénéficier d’un soutien en faveur de partenariats intersectoriels dans le cadre de l'action, au titre des AMSC, d'échange de membres du personnel actifs dans les secteurs de la recherche et de l'innovation (RISE). RISE encourage la mobilité de courte durée de chercheurs et d'innovateurs à chaque échelon de leur carrière, du grade post-universitaire au grade d'encadrement, personnel administratif et technique compris. Les échanges interuniversitaires sont également possibles dans le cadre de partenariats internationaux. Un montant de 70 millions d'EUR a été dégagé dans le cadre de cet appel.

Les organisations souhaitant mettre en place une «Nuit des chercheurs européens» en septembre 2014 et en septembre 2015 doivent introduire leur proposition dès à présent. Ces manifestations européennes, qui se tiennent le même jour, ont pour but de rapprocher les chercheurs et leurs travaux du public, ainsi que de stimuler l'intérêt pour les carrières dans la recherche, en particulier chez les jeunes. Un montant de 8 millions d'EUR a été dégagé dans le cadre de cet appel.

Enfin, les points de contact nationaux (PCN) peuvent participer à l'appel à projets de coopération transnationale. C'est 1,5 million d'EUR qui est prévu pour aider un réseau de PCN officiellement désignés à répertorier et à partager les bonnes pratiques, ainsi qu'à rehausser le niveau de l'aide apportée aux candidats.

De plus amples informations concernant les appels, les critères d’éligibilité et les échéances figurent sur le portail des participants de l'UE.

Les appels en vue de bénéficier de bourses individuelles (240,5 millions d'EUR) et de COFUND (80 millions d'EUR), l'action via laquelle les AMSC apportent un financement complémentaire aux programmes régionaux, nationaux et internationaux de formation à la recherche, seront publiés respectivement le 12 mars 2014 et le 10 avril 2014.

Contexte

Dotées d'une enveloppe de plus de 6 milliards d'EUR pour la période 2014-2020, les actions Marie Skłodowska-Curie représentent 8 % du budget total Horizon 20201, soit 30 % de plus, environ, que la dotation actuelle de 4,7 milliards d'EUR dont bénéficiaient ces actions sur la période 2007-2013. Le nouveau budget soutiendra plus de 65 000 chercheurs, dont près de 40 % de doctorants.

Ces actions appuient les chercheurs à tous les stades de leur carrière, indépendamment de leur nationalité. Les chercheurs issus de toutes les disciplines, des soins vitaux aux sciences naturelles, en passant par la recherche fondamentale, pourront prétendre à un financement.

Pour plus d’informations

IP/13/1232, MEMO/13/1122

Commission européenne: Éducation et formation

Site web de Mme Vassiliou

Suivez Mme Vassiliou sur Twitter: @VassiliouEU

AMSC sur Facebook

Contacts:

Dennis Abbott (+32 2 295 92 58); Twitter: @DennisAbbott

Dina Avraam (+32 2 295 96 67)

1 :

Le budget s'élève à 6,16 milliards d'EUR si l'on tient compte de l'inflation prévue, soit l'équivalent de 5,45 milliards d’EUR en prix fixes/constants de 2011.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website