Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

M. Tajani entame une «mission pour la croissance» au Maroc afin de resserrer les liens économiques, au bénéfice des PME tant européennes que marocaines

Commission Européenne - MEMO/12/898   26/11/2012

Autres langues disponibles: EN ES IT

Commission européenne

MÉMO

Bruxelles, le 26 novembre 2012

M. Tajani entame une «mission pour la croissance» au Maroc afin de resserrer les liens économiques, au bénéfice des PME tant européennes que marocaines

Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne, se rend aujourd’hui au Maroc à la tête d’une importante délégation composée de 43 représentants des 38 entreprises et d’associations professionnelles européennes des 10 États membres. Les entreprises qui forment la délégation sont pour moitié des PME, tandis que trois des associations sont spécialisées dans le soutien à l’internationalisation des PME. Globalement, la délégation représente quelque 400 000 salariés et 680 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Cette visite fait partie de la nouvelle série de «missions pour la croissance» visant à aider les entreprises européennes, et plus particulièrement les PME, à mieux tirer avantage des marchés internationaux émergents qui connaissent une croissance rapide. La visite permettra de renforcer les partenariats afin d’aider l’industrie et les PME à exploiter pleinement le potentiel des relations commerciales entre le Maroc et l’Union européenne.

Au cours de sa visite, M. Tajani rencontrera le chef de gouvernement marocain, Abdelilah Benkirane. M. Tajani examinera avec Abdelkader Aâmara, ministre de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies, comment améliorer la coopération dans le domaine de la réduction des formalités administratives, afin de soutenir l’internationalisation des PME, tant européennes que marocaines. Il s’entretiendra de l’approvisionnement conjoint en matières premières et du renforcement de l’efficacité énergétique des produits avec Fouad Douiri, ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement; il abordera des questions liées à l’industrie automobile avec Aziz Rebbah, ministre des transports; enfin, il se penchera sur la manière de soutenir l’industrie touristique marocaine avec Lahcen Haddad, ministre du tourisme.

M. Tajani signera également avec M. Aâmara des lettres d’intention concernant:

  • la réduction de la charge administrative pesant sur les PME grâce à une coopération plus étroite;

  • la politique touristique;

  • la normalisation;

  • les matières premières;

  • la conformité et l’évaluation des produits industriels;

  • les services par satellite.

D’une manière plus générale, les discussions mettront également l’accent sur la nécessité d’une plus grande intégration des marchés, grâce à l’amélioration des infrastructures techniques et à des règles communes alignées sur celles de l’UE. M. Tajani encouragera aussi l’appui aux grappes d’entreprise et aux réseaux favorisant l’internationalisation des PME.

Maroc: contexte économique

Superficie: 446 600 km².

Population: 32,2 millions d’habitants (2011).

PIB en 2011: 73,1 milliards d’euros.

PIB par habitant en 2011: 2 271,4 euros

Exportations de marchandises de l’UE vers le Maroc en 2011: 15,2 milliards d’euros.

Importations dans l’UE de marchandises en provenance du Maroc en 2011: 8,7 milliards d’euros.

Le Maroc a affiché le taux de croissance le plus élevé de la région en 2011; la croissance a toutefois ralenti en 2012, en partie à cause d’une mauvaise récolte.

Commerce extérieur du Maroc

Exportations: l’UE est le premier partenaire commercial du Maroc et absorbe 59,1 % des exportations totales du pays. Au cours des dernières années, les exportations marocaines vers l’UE ont légèrement augmenté. Le Maroc est l’un des principaux exportateurs mondiaux de phosphate et produits dérivés du phosphate; il exporte également des produits miniers et des produits manufacturés.

Importations: la plupart des importations du Maroc proviennent de l’UE. En 2010, les importations en provenance de l’UE représentaient 59,1 % des importations totales du pays. La Chine et les États-Unis occupent la deuxième et la troisième place du classement. Les principaux produits exportés de l’UE vers le Maroc sont les suivants: i) les machines et le matériel de transport; ii) les carburants et les produits miniers; iii) les produits chimiques.

Principaux marchés: Union européenne, Chine et États-Unis.

Commerce de l’UE avec le Maroc

Exportations: les exportations de l’UE vers le Maroc ont légèrement augmenté au fil du temps et représentent 1 % du total. Par ordre d’importance, le Maroc est le 23e partenaire de l’UE pour ce qui est des exportations.

Importations: les importations en provenance du Maroc ne représentent que 0,5 % des importations totales de l’UE et le Maroc n’occupe que la 38e place parmi les partenaires de l’UE pour ce qui est des importations.

Pour en savoir plus


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site