Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: none

Commission européenne

MEMO

Bruxelles, 14 novembre 2012

Déclaration du Président Barroso suite à sa rencontre avec la Fédération Européenne des Banques Alimentaires

"Je suis ravi d'avoir reçu le plein soutien de la Fédération Européenne des Banques Alimentaires, et cinq organisations caritatives, pour la proposition de la Commission de créer un Fonds d'aide aux personnes les plus démunies dans l'Union", a indiqué le Président de la Commission européenne José Manuel Barroso suite à sa rencontre avec la Fédération.

"Nous avons besoin, au niveau européen, de nouveaux mécanismes de solidarité et de ressources appropriées pour aider les personnes défavorisées et les pauvres qui, souvent, vivent dans une situation de réelle urgence sociale; c'est ce que vise à apporter le Fonds proposé. La proposition démontre la solidarité de l'Union avec les plus faibles — ceux qui ont été le plus touchés par la crise économique et sociale."

"C'est maintenant aux États membres et le Parlement européen d'adopter rapidement cette proposition et le budget y afférent, pour que ceux qui ont besoin d'aide puissent en bénéficier dans les meilleurs délais. Je compte donc sur la Fédération Européenne des Banques Alimentaires et autres organisations caritatives de faire faire valoir leur soutien pour cette proposition aux États membres et le Parlement. "

La Commission a proposé le 24 octobre 2012 la création d'un Fonds européen d'aide aux plus démunis. Ce fonds serait destiné à appuyer l'action des États membres pour fournir des denrées alimentaires aux personnes les plus démunies ainsi que des vêtements et d'autres biens de base aux sans-abri et aux enfants souffrant de privation matérielle. La Commission a prévu d'allouer une enveloppe de 2,5 milliards d'euros au Fonds pour la période 2014-2020 dans le cadre de sa proposition de cadre financier pluriannuel de juin 2011.

La proposition de la Commission a comme objectif la promotion de la cohésion sociale dans l’Union et donc à contribuer à la réalisation de l’objectif de la stratégie Europe 2020 visant une réduction d’au moins 20 millions du nombre de personnes touchées ou menacées par la pauvreté et l’exclusion sociale.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website