Navigation path

Left navigation

Additional tools

FAQ sur les actions Marie Curie

European Commission - MEMO/12/830   05/11/2012

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

Commission européenne

MÉMO

Bruxelles, le 5 novembre 2012

FAQ sur les actions Marie Curie

Qui bénéficie d’un financement au titre de ces actions?

Des bourses européennes sont octroyées à des chercheurs, quels que soient leur nationalité ou leur domaine de recherche. Parallèlement au financement de ces bourses, les actions Marie Curie permettent aux chercheurs d'acquérir une expérience internationale, bénéfique aussi bien aux individus concernés qu'à la recherche européenne dans son ensemble.

Pourquoi l’Union finance-t-elle la recherche européenne?

Les chercheurs européens, s’ils sont souvent bien préparés à s’intégrer au milieu universitaire, ont plus de mal à travailler dans ou avec l’industrie. Par ailleurs, l’Union européenne veut attirer et garder une proportion plus importante des meilleurs chercheurs; enfin, il est aussi urgent que les compétences des chercheurs correspondent à celles requises par les métiers de demain.

Les actions Marie Curie réunissent les trois côtés du triangle de la connaissance, à savoir la recherche, l’éducation et l'innovation, combinant l’excellence de la recherche à une formation de très haut niveau pour promouvoir l’innovation. Pour ce faire, elles facilitent la mobilité des chercheurs d’un pays, ou d’un secteur, à l’autre, dans le cadre de leur formation. Ces actions favorisent donc l’application de normes professionnelles élevées dans les carrières de la recherche, mais permettent aussi aux chercheurs d’acquérir des compétences indispensables dans une économie moderne.

Comment les bénéficiaires sont-ils choisis?

Les demandes de bourse Marie Curie sont soumises à un comité indépendant de scientifiques européens et internationaux de renom, qui évalue la qualité scientifique du projet, ses répercussions probables sur la compétitivité européenne, ainsi que l'excellence du programme de formation, de l'institution d'accueil et du candidat chercheur. Seuls les meilleurs projets bénéficient d’un soutien financier. Les titulaires d’une bourse Marie Curie reçoivent des contrats de travail d’une durée maximale de trois ans, sont complètement couverts par la sécurité sociale et cotisent à une caisse de retraite.

Quel est le bilan des actions Marie Curie?

Ces actions permettent à un grand nombre de chercheurs de bénéficier d'une formation initiale de haut niveau. Une part égale à 40 % du budget alloué aux actions Marie Curie est consacrée à la formation de chercheurs en début de carrière. Sur la période 2007-2003, 10 000 doctorats auront été cofinancés. L’accent est mis sur une formation intersectorielle, interdisciplinaire et internationale, qui développe les capacités d’innovation et l’employabilité.

Les actions Marie Curie stimulent la coopération entre l’industrie et le monde universitaire. Les entreprises participent étroitement aux réseaux de formation initiale (ITN - Initial Training Networks) et aux partenariats et passerelles entre les entreprises et les universités (IAPP - Industry-Academia Partnerships and Pathways), qui absorbent la moitié du budget des actions. Elles représentent 12 % des participants au sein des ITN et 38 % au sein des IAPP (la moitié étant des petites et moyennes entreprises). En outre, les actions Marie Curie cofinancent des doctorats industriels européens, pour lesquels le chercheur doit passer au moins la moitié de son temps de formation dans le secteur privé.

Elles favorisent des conditions de travail attrayantes pour les chercheurs (couverture sociale complète, congés de maternité, etc.), conformément aux principes de la Charte européenne du chercheur et du Code de conduite pour le recrutement des chercheurs. La logique est simple: améliorer les conditions de travail et le statut des chercheurs, c’est attirer davantage de gens vers l’exercice de cette profession en Europe.

Enfin, les actions Marie Curie entendent encourager l’égalité des sexes. 38 % des chercheurs bénéficiant d’un soutien financier sont des femmes (l'objectif de l'Union étant d'atteindre les 40 %).

L’octroi d’une bourse Marie Curie est-il conditionné à des règles de nationalité?

Les actions Marie Curie s’adressent aux chercheurs de toute nationalité et aux organismes de recherche du monde entier. Il s’agit donc d’une initiative clé de l’Union dans sa volonté d’attirer en Europe les meilleurs chercheurs de la communauté internationale. À ce jour, des chercheurs représentant 130 nationalités et des organismes d’accueil situés dans plus de 80 pays ont bénéficié d’une aide financière au titre des actions Marie Curie.

Pourquoi renommer l’initiative «actions Marie Skłodowska-Curie»? 

La nouvelle dénomination rendra hommage aux origines polonaises de cette scientifique exceptionnelle et exemplaire.

Quels sont les principaux changements prévus pour les actions Marie Skłodowska-Curie dans le cadre du programme Horizon 2020?

La proposition de la Commission sur les futures actions Marie Skłodowska-Curie prévoit une rationalisation, une simplification et une consolidation de la formation préparant au doctorat. Le secteur privé continuera de jouer un rôle de premier plan et une forte dimension internationale sera maintenue. Le principe du cofinancement sera étendu pour favoriser une diffusion des bonnes pratiques dans toute l'Europe.

Les actions Marie Curie ont-elles des répercussions positives sur la carrière des chercheurs?

Oui. Grâce à leur formation et à leur passage par le secteur privé, les titulaires d’une bourse Marie Curie auront ensuite plus de chances d’accéder aux meilleurs emplois. Par ailleurs, les chercheurs qui ont bénéficié d’une bourse Marie Curie réussissent mieux que la moyenne à obtenir des subventions du Conseil européen de la recherche.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website