Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Projet d'appui à la réduction des inégalités sociales et aux services de soins de santé de première ligne et intermédiaires pour les régions défavorisées en Tunisie

Commission Européenne - MEMO/12/729   02/10/2012

Autres langues disponibles: aucune

European Commission

MEMO

Brussels, 2 October 2012

Projet d'appui à la réduction des inégalités sociales et aux services de soins de santé de première ligne et intermédiaires pour les régions défavorisées en Tunisie

Le 3 août 2012 dernier, la Commission Européenne a adopté un nouveau projet d'appui à la réduction des inégalités sociales et d'amélioration des services de soins de santé dans les régions défavorisées en Tunisie qui regroupent une population totale de 4 millions de personnes. Ce projet a un budget total de 12 millions d'EUR.

Ce projet dont la convention de financement vient d'être signée pendant la visite du Chef du Gouvernement Tunisien H. Jebali à Bruxelles le 2 octobre 2012, bénéficiera directement à 4 millions de personnes en augmentant significativement l'accès aux soins de santé de base, la qualité des soins et les conditions d'accueil dans les centres de santé. Les actions principales du projet couvrent l'achat d'équipements pour les services ambulatoires; l'acquisition de nouveaux véhicules pour le transport médical et un renforcement des capacités du Ministère de la Santé.

L'appui à la santé figure parmi les priorités dans la coopération de l'UE avec la Tunisie. Cependant, cette aide prend une dimension particulière dans le contexte de la transition démocratique que connaît le pays: appuyer les services de base constitue un élément clé pour soutenir le développement régional et les populations les plus démunies dont les besoins sont aigus.

Concrètement, les services offerts, tels que les examens et les services spécialisés, seront élargis et la qualité des prestations de soins dans les centres de santé de base et intermédiaires sera accrue. Par exemple, le projet permettra de généraliser le dépistage précoce pour les maladies chroniques liées au vieillissement de la population.

Un autre objectif consiste à mieux répartir les moyens entre centres de santé de base, en particulier le plateau technique des laboratoires, de l’imagerie et de la dentisterie. Une attention particulière sera aussi portée aux services d’urgences dans les régions les plus reculées par des moyens de transports d’urgence appropriés et enfin, des moyens seront alloués pour mieux planifier et programmer les services médicaux par la révision de la carte sanitaire et des formations adéquates du personnel médical et para médical.

L'enjeu consiste à faire face aux défis liés à la transition démographique et épidémiologique qu'entraînent le vieillissement de la population et qui nécessitent une réponse sanitaire adaptée plus coûteuse. Ce nouveau projet complète d'autres actions soutenues par l'UE telles que l'initiative associant l'UE et l'Organisation Mondiale de la Santé, lancée en 2011 et qui comprenait aussi une composante réhabilitation des centres de santé.

De plus, la société civile est associée au nouveau projet. Des représentants des prestataires de soins, le Conseil de l'Ordre des Médecins et les associations régionales et locales de lutte contre certaines maladies chroniques participeront au comité de pilotage chargé du suivi de la mise en œuvre du projet. Certaines activités seront également entreprises au bénéfice direct de la société civile.

Pour plus d'information

Site web de la Direction Générale du Développement et de la Coopération - EuropeAid :

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

UE-Tunisie :

http://ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/country-cooperation/tunisia/tunisia_fr.htm

Politique Européenne de Voisinage :

http://ec.europa.eu/world/enp/index_fr.htm


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site