Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: none

Commission européenne

MEMO

Bruxelles, 19 septembre 2012

Déclaration du Commissaire européen au Développement Andris Piebalgs à la suite de la rencontre avec le Ministre malien des Affaires Etrangères M. Tiéman Coulibaly

Le Commissaire au Développement Andris Piebalgs a rencontré le nouveau Ministre Malien des Affaires Etrangères, M. Tiéman Coulibaly, lors de sa première visite officielle à Bruxelles en tant que Ministre.

A l'issue de cette rencontre, le Commissaire a déclaré:

"Je suis très heureux d'avoir eu l'occasion de rencontrer le Ministre Malien des Affaires Etrangères, M. Tiéman Coulibaly dans le cadre de sa première visite officielle à Bruxelles depuis sa nomination. L'Union européenne est activement engagée auprès du Gouvernement d'union nationale du Mali pour soutenir la transition démocratique, à travers l'adoption, que nous souhaitons prochaine, d'une feuille de route menant vers des élections libres et démocratiques. J'ai confirmé au Ministre notre préoccupation quant à la situation dans le Nord du pays et ai marqué l'attention que nous porterions à toute requête de la part du gouvernement malien et de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) notamment à soutenir leur plan de de sortie de crise.

Nous avons également discuté de l'aide au développement accordée par l'UE au Mali. Suite au coup d'état du 22 mars 2012, la coopération au développement de l'Union européenne au Mali se limite à des actions de soutien direct à la population, à la transition démocratique et l'aide humanitaire. J'ai assuré au Ministre que nous sommes prêts à reprendre graduellement l'aide au regard de l'évolution du contexte de sortie de crise et de manière à accompagner la mise en œuvre d'une feuille de route consensuelle et d'un calendrier pour l'organisation des élections. Dans le cadre de l'actuelle crise alimentaire qui touche le Sahel, l'Union européenne a accordé €15 million additionnels au Mali pour venir en aide aux populations vulnérables en partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM). Cette mesure s'ajoute aux autres actions financées par l'UE via ses fonds d'aide au développement et humanitaire, pour un montant total de plus de €50 million."

Background

Le 10ème Fonds Européen de Développement (FED) pour la période 2008-2013 prévoit une enveloppe de €583 millions pour le Mali, y compris 50 MEUR additionnels que le Mali a reçu en novembre 2011 dans le cadre de la "Stratégie pour le Développement et la Sécurité au Sahel".

Les secteurs de coopération principaux sont au nombre de trois:

  • la gouvernance

  • le développement économique des régions du Nord et du Delta du Niger

  • la croissance et la réduction de la pauvreté via appui budgétaire global

L'Union européenne soutient également activement le Mali dans d'autres secteurs, tels que la sécurité alimentaire, l'appui à la société civile, l'eau potable, la culture et l'Accord de Partenariat Economique (APE). Ceci est complété par des instruments thématiques tels que les facilités eau et énergie, l'instrument européen pour la démocratie et les droits de l’homme, le programme thématique "Acteurs non étatiques et autorités locales dans le développement" ainsi que les fonds régionaux.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website