Navigation path

Left navigation

Additional tools

Déclaration de la commissaire Kristalina Georgieva sur l'aggravation de la situation humanitaire en RDC

European Commission - MEMO/12/488   26/06/2012

Other available languages: EN

Commission européenne

MÉMO

Bruxelles, le 26 juin 2012

Déclaration de la commissaire Kristalina Georgieva sur l'aggravation de la situation humanitaire en RDC

Kristalina Georgieva, commissaire européenne chargée de l'aide humanitaire et de la protection civile, a exprimé sa profonde préoccupation concernant l'aggravation rapide de la situation humanitaire en République démocratique du Congo (RDC): «Les événements qui ont lieu actuellement, en particulier au Nord-Kivu, doivent cesser. Des populations entières sont prises en otage par les combats sévissant entre divers groupes armés et l'armée congolaise régulière et paient un lourd tribut à ce conflit. Des personnes innocentes sont tuées, violées et forcées de fuir de chez elles. Les acteurs humanitaires ont atteint la limite absolue de leur capacité à répondre aux besoins des populations. J'adresse donc un appel pressant à tous les groupes armés pour qu'ils cessent les combats, épargnent les civils et garantissent l'accès des travailleurs humanitaires.»

La situation humanitaire des personnes déplacées dans les provinces de l'est de la RDC est de plus en plus préoccupante. Depuis le 1er avril 2012, plus de 220 000 personnes ont été contraintes de fuir de chez elles pour sauver leur vie au Nord-Kivu. Chaque jour, 250 Congolais arrivent au Rwanda et en Ouganda. Plus de 12 000 réfugiés se sont déjà installés dans des camps rwandais, dont la capacité d'accueil est désormais largement dépassée.

On compte à présent plus de 1,4 million de personnes déplacées dans l'est de la RDC et, au total, plus de 2 millions de personnes déplacées à l'intérieur du pays. Ces personnes ont été forcées de fuir de chez elles et d'abandonner leurs moyens de subsistance à cause des conflits en cours et ont besoin d'une aide humanitaire urgente pour survivre. Au cours des trois derniers mois, plus de 300 personnes ont été tuées dans des conditions atroces par divers groupes armés. Plusieurs centaines de femmes ont subi des violences sexuelles effroyables.

La Commission européenne, par l'intermédiaire de son service d'aide humanitaire et de protection civile ECHO, a fourni 63 millions € en 2012 pour venir en aide aux populations touchées par le conflit en cours en RDC. Elle appelle tous les donateurs des secteurs de l'aide humanitaire et du développement à consacrer davantage de ressources au soutien apporté à ces populations.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website