Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN ES

Commission européenne

MEMO

Bruxelles, 13 juin 2012

SOMMET UE-MEXIQUE (Los Cabos, Mexique, le 17 juin 2012)

L'Union européenne et le Mexique sont des partenaires stratégiques aux relations étroites. Le sixième sommet bilatéral se tiendra juste avant le sommet du G20, qui aura lieu les 18 et 19 juin et sera présidé par le Mexique. L'UE sera représentée par M. Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, ainsi que par M. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne. Le Mexique sera représenté par le M. Felipe Calderón Hinojosa, président du Mexique, accompagné par Mme Patricia Espinosa Cantellano, ministre des affaires étrangères.

Les dirigeants devraient discuter:

  • de questions bilatérales, telles que la situation politique et économique, le partenariat stratégique, la sécurité et le renforcement des relations commerciales;

  • de questions multilatérales comme le développement durable, le changement climatique et les droits de l'homme;

  • des relations entre l'UE et la Communauté des États latino­américains et des Caraïbes.

Commerce et investissements

Un accord de libre-échange (ALE) entre l'UE et le Mexique est entré en vigueur en octobre 2000. Ce vaste accord couvre les échanges de biens et de services et comprend des chapitres spécifiques concernant l'accès aux marchés publics, la concurrence, les droits de propriété intellectuelle et les investissements.

À la suite de cet accord, les échanges bilatéraux entre les deux parties se sont sensiblement accrus pour atteindre un record de plus de 41 milliards d'euros. En ce qui concerne les échanges de biens, au cours de 2011, les exportations de l'UE vers le Mexique se sont élevées à 23,8 milliards d'euros, tandis que les importations de l'UE en provenance du Mexique se montaient à 16,3 milliards d'euros, le résultat étant un excédent commercial de 7,5 milliards d'euros en faveur de l'UE. Par ailleurs, les échanges bilatéraux de services ont atteint 8,2 milliards d'euros, avec un excédent pour l'UE de 2 milliards d'euros, selon les chiffres de 2010, les derniers disponibles pour les services et les investissements.

Depuis l'entrée en vigueur de l'accord, les flux d'investissements étrangers directs (IED) ont également connu une augmentation notable dans les deux sens. En 2010, les sociétés de l'UE détenaient 81 milliards d'euros de stocks d'IED au Mexique, faisant de l'UE la deuxième source d'IED dans le pays. Sur la base de ces importants résultats, l'UE est prête à développer encore ses liens commerciaux et en matière d'investissements avec le Mexique et à renforcer l'ALE.

L'UE considère aussi le Mexique comme un allié essentiel dans la lutte contre les risques de protectionnisme en Amérique latine et dans le monde. La politique commerciale menée tant par l'UE que par le Mexique témoigne d'une volonté commune de respecter les engagements pris dans le cadre du G20 concernant la lutte contre le protectionnisme et l'application d'un régime commercial ouvert, élément fondamental de leur politique économique.

En outre, l'UE et le Mexique soutiennent résolument le renforcement du système commercial multilatéral et sont déterminés à faire avancer les négociations sur le programme de Doha pour le développement le plus rapidement possible en vue de leur conclusion dans les meilleurs délais, en se concentrant sur les domaines où des accords sont à portée de main, comme la facilitation des échanges et d'autres questions importantes pour les pays les moins développés.

Un partenariat stratégique

Le Mexique a été le premier pays latino-américain à signer un accord de partenariat avec l'UE en 1997. L'accord de partenariat économique, de coordination politique et de coopération ("accord global") comprend trois grands piliers: le dialogue politique, les échanges et la coopération. Il est entré en vigueur en 2000 et a créé des liens politiques bilatéraux plus étroits et consacré des valeurs communes, comme la démocratie et les droits de l'homme.

Ces dernières années, les deux partenaires ont renforcé leur dialogue politique sur les défis mondiaux ainsi que sur les questions socio-économiques, la sécurité et les problèmes environnementaux. Dans cette optique, elles ont mis en place un partenariat stratégique en 2008, avec des consultations régulières et des sommets qui se tiennent tous les deux ans. Lors du sommet UE-Mexique de 2010, les deux parties ont adopté un plan conjoint de mise en œuvre relatif au partenariat stratégique (doc. 9820/10). Ce plan énonce des objectifs politiques communs et les mécanismes permettant d'œuvrer ensemble à leur réalisation.

Droits de l'homme

Le dialogue UE-Mexique sur les droits de l'homme a été renforcé ces dernières années afin de développer la coopération pour promouvoir une protection efficace des droits de l'homme et des libertés fondamentales pour tous. Ce dialogue prend la forme de réunions annuelles, de consultations et d'échanges d'informations entre les deux parties au niveau bilatéral ainsi que dans le cadre des enceintes des Nations unies compétentes en matière de droits de l'homme. La session la plus récente du dialogue UE-Mexique sur les droits de l'homme s'est tenue en mars 2011.

Changement climatique

L'UE et le Mexique sont de proches alliés dans la lutte contre le changement climatique. Les deux parties ont uni leurs efforts afin de parvenir à des accords ambitieux lors des sessions de la conférence des Nations unies sur le changement climatique qui se sont tenues en décembre 2010 à Cancun (CdP 16) et en 2011 à Durban (CdP 17). L'UE mène actuellement trois projets en coopération avec le Mexique en vue de mesurer les émissions de gaz à effet de serre et de promouvoir une gestion durable des forêts.

En outre, l'UE et le Mexique tiennent un dialogue annuel de haut niveau sur l'environnement et le changement climatique afin d'échanger des idées et de déterminer les domaines sur lesquels devrait porter la coopération bilatérale, comme l'écologisation de l'économie, la biodiversité et le développement durable.

Sécurité

L'UE et le Mexique sont déterminés à coopérer dans le domaine de la sécurité et de la justice. Les deux parties entretiennent un dialogue régulier sur la sécurité publique et le maintien de l'ordre afin d'échanger des informations et de renforcer la coopération dans une série de domaines, dont la sécurité publique, la lutte contre le trafic de stupéfiants, la criminalité organisée et le terrorisme, la lutte contre la cybercriminalité et la collaboration dans les enceintes multilatérales pertinentes.

Coopération

La coopération entre l'UE et le Mexique, qui est dotée d'un budget de 55 millions d'euros pour la période 2007-2013, est axée sur trois domaines prioritaires:

  • la cohésion sociale et le dialogue dans les domaines d'action connexes; des projets pilotes visent à favoriser les changements législatifs et administratifs;

  • l'économie et la compétitivité, l'objectif étant de promouvoir le commerce et les investissements, en accordant une attention particulière au développement des PME;

  • l'éducation et la culture, les principaux domaines d'intervention étant l'enseignement supérieur et les activités visant à promouvoir la connaissance mutuelle et les échanges culturels. Des étudiants mexicains participent, par exemple, au programme Erasmus Mundus de l'UE.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website