Navigation path

Left navigation

Additional tools

La coopération entre l'Union européenne et la Côte d'Ivoire: appuyer les services de l'Etat à la population et relancer l'économie

European Commission - MEMO/12/248   17/04/2012

Other available languages: none

MEMO/12/248

Bruxelles, le 17 avril 2012

La coopération entre l'Union européenne et la Côte d'Ivoire: appuyer les services de l'Etat à la population et relancer l'économie

Comment l'Union européenne vient-elle en aide à la Côté d'Ivoire?

L’Union européenne constitue le premier bailleur de fonds en Côte d’Ivoire et décide de l'orientation de son aide en partenariat avec le gouvernement ivoirien. L'Union européenne soutient activement la relance économique du pays et la réconciliation nationale. Une attention particulière est actuellement portée à la construction des infrastructures, au transport, à la gouvernance, à la justice, au développement rural, à la formation professionnelle et aux secteurs sociaux, notamment la santé et l'éducation.

A cet effet, cinq nouveaux programmes ont étés lancés en 2011 pour un total de € 125 millions. L'UE a aussi fourni une aide humanitaire de € 80 millions d'euros et €12 millions d'appui aux élections et à la réconciliation en réponse à la crise ivoirienne.

En total, depuis la fin de la crise postélectorale en 2011, de nouvelles ressources importantes ont été mobilisées pour porter l'aide totale de l'UE en faveur de la Côte d'Ivoire à plus de € 600 millions pour l'ensemble de la période couvrant 2008 à 2013.

Quelles sont les actions concrètes mises en œuvre?

Quelques exemples de projets qui ont été réalisés, ou sont en cours d'exécution, grâce au soutien de l'Union européenne:

  • Les investissements dans le secteur des transports (€ 70 millions) vont permettre d'entretenir et de réhabiliter le réseau routier, y compris l'axe le plus dégradé du pays qui relie la Côte d'Ivoire au Ghana, augmentant ainsi la mobilité des personnes et des biens au bénéfice du commerce et de la population en général.

  • Un soutien à la relance de la formation professionnelle et à l'insertion des jeunes, par le développement de formations orientées vers l'emploi (€ 25 millions) est en cours. Plusieurs centres de formation professionnelle sont en train d'être réhabilités et équipés. Ce projet est particulièrement important dans le contexte post-conflit.

  • Un programme de redynamisation du secteur de la santé est mis en œuvre. Il vise à améliorer les soins de santé de base et à optimiser l'accès des populations les plus démunies aux médicaments essentiels (€ 15 millions).

  • Un programme d'appui à la gouvernance financière et institutionnelle, notamment par l'amélioration de l'appareil statistique ainsi qu'à la réforme du système budgétaire ivoirien est lancé (€ 11 millions).

  • Un programme de soutien aux organisations de la société civile, principalement celles de femmes et de jeunes (€ 4 millions) est en cours. Ce programme contribuera à l'amélioration de la participation citoyenne à l'enracinement de la démocratie.

  • Un appui très important a été apporté pour soutenir les établissements privés qui avaient connu un afflux important d'enfants déplacés: l’appui a concerné l’apurement des arriérés de l’Etat (€ 21 millions) pour le financements des frais de scolarité des élèves pris en charge par le secteur privé et les salaires des enseignants concernés.  444 écoles privées laïques et 498 écoles privées confessionnelles scolarisant plus de 1 million d’enfants sont concernées par cet appui de l'Union européenne.

  • Les appuis de la Commission européenne dans les secteurs de l’eau, de l’assainissement et de l’énergie ont eu pour objet d’apporter aux populations affectées par la crise un meilleur accès aux services sociaux de base et à des conditions de salubrité satisfaisantes.   La société gestionnaire du réseau d’eau potable, la SODECI a été soutenue (€ 4,5 millions) permettant ainsi, entre autres, le renforcement et le renouvellement des installations, des travaux d’extension du réseau, la continuité de l’approvisionnement en eau potable des centres urbains et la réhabilitation d’urgence en milieu rural avec notamment la création de points d’eau et de réseaux d'adduction d’eau potable.

  • Des travaux d’infrastructure urbaine et rurale de transport ont été effectués, tels que la réhabilitation de voiries, l’aménagement de gares routières, la construction de pistes (4 200 km de pistes et de 200 ouvrages de franchissement dans la zone cotonnière du Nord du pays, par exemple).

  • Les appuis de la Commission européenne au secteur agricole concernent notamment les cultures paysannes et agro-industrielles d'exportation, en vue de maintenir l’emploi rural, augmenter le revenu paysan et combattre la pauvreté. Des actions sont également financées pour la sécurisation du foncier rural, la formation agricole, la lutte contre les maladies animales (épizooties), ainsi que pour la sécurité sanitaire des produits exportés en vue du renforcement de leur compétitivité. Un appui particulier est prévu pour la filière banane.

Quelles sont les prochaines étapes de la coopération entre l'Union européenne et la Côte d'Ivoire?

L'Union européenne est à présent en train d'identifier conjointement avec les autorités ivoiriennes les secteurs qui seront ciblés de façon prioritaires et les nouveaux projets à mettre en œuvre jusqu'en 2013. Les discussions porteront notamment sur les modalités et l'ampleur de l'appui budgétaire en vue de soutenir la restauration des services de l'Etat sur l’ensemble du territoire.

Les organisations de la société civile et du secteur privé seront aussi appelés à jouer un rôle déterminant dans la programmation du 11ème FED. Une réflexion sera menée avec les acteurs ivoiriens à ce sujet. Elle intégrera les mesures à prendre pour développer le marché de toute la région d'Afrique de l'Ouest en vue de stimuler les échanges et la croissance économique.

Pour plus d'informations

IP/12/376 - Le Commissaire Piebalgs en Côte d'Ivoire pour relancer le dialogue politique et renforcer l'aide européenne


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website