Navigation path

Left navigation

Additional tools

Foire aux questions sur le Prix de littérature de l’Union européenne

European Commission - MEMO/11/681   11/10/2011

Other available languages: EN

MEMO/11/681

Bruxelles, le 11 octobre 2011

Foire aux questions sur le Prix de littérature de l’Union européenne

Quand le prix a-t-il été lancé et dans quel but?

Le Prix de littérature de l’Union européenne a été lancé par la Commission européenne en 2009. Il a pour but de mettre en lumière la richesse et la diversité de la création littéraire européenne contemporaine, de promouvoir les ventes de livres par-delà les frontières et de susciter davantage d’intérêt pour les œuvres littéraires d’autres pays.

La diversité culturelle et linguistique en Europe est un formidable atout, mais elle est aussi source de défis pour les auteurs et les éditeurs qui souhaitent voir leurs livres lus par le plus grand nombre. Ainsi, l’Union européenne compte 23 langues officielles, environ 60 langues régionales et minoritaires, et trois alphabets (latin, cyrillique et grec).

C’est pourquoi le prix permet aussi aux auteurs qu’il récompense de bénéficier prioritairement d’une aide de l’Union à la traduction littéraire.

Quels sont les principaux avantages du prix pour les auteurs?

Les lauréats reçoivent 5 000 euros et bénéficient d’activités de promotion à l’occasion de la foire du livre de Francfort – la plus grande du genre au monde – et lors d’autres salons du livre en Europe. Les livres primés ont également un accès prioritaire au programme de financement de traductions littéraires de l’Union européenne. Depuis le lancement du prix en 2009, le programme «Culture» de l’Union a aidé dix-neuf auteurs primés à faire traduire leurs livres dans douze langues, du bulgare à l’italien, en passant par le tchèque et le slovaque.

L’Union dispose d’un budget annuel de trois millions d’euros pour la traduction littéraire et finance chaque année la traduction de centaines de livres. Depuis 2007, elle a cofinancé la traduction de plus de 2 000 œuvres littéraires. Les maisons ou groupes d’édition peuvent bénéficier de subventions d’un montant pouvant atteindre 60 000 euros pour la traduction d’œuvres de fiction en tous genres (poèmes, romans, contes, bandes dessinées, pièces de théâtre, etc.).

Qui organise le prix?

Le Prix de littérature de l’Union européenne est organisé chaque année pour la Commission européenne, par un consortium regroupant la Fédération des libraires européens (EBF), la Fédération des associations européennes d’écrivains (FAEE) et la Fédération des éditeurs européens (FEE). Le consortium est chargé de l’organisation des jurys nationaux, de la cérémonie de remise des prix et d’autres activités promotionnelles.

Qui peut participer?

Le prix est réservé aux œuvres de fiction d’auteurs émergents, quel que soit leur âge. Douze pays y participent chaque année en choisissant chacun un lauréat sélectionné par un jury national, l’objectif étant que chacun des 36 pays européens participant au programme «Culture» soit représenté sur une période de trois ans. Pour refléter la diversité de l’Europe, les douze pays sélectionnés chaque année forment une palette d’États membres grands et petits, représentant différents groupes linguistiques et différentes zones géographiques.

Qui étaient les lauréats des années précédentes?

Les lauréats de 2009 étaient Paulus Hochgatterer (Autriche), Mila Pavicevic (Croatie), Emmanuelle Pagano (France), Szécsi Noémi (Hongrie), Karen Gillece (Irlande), Daniele Del Giudice (Italie), Laura Sintija Černiauskaitė (Lituanie), Carl Frode Tiller (Norvège), Jacek Dukaj (Pologne), Dulce Maria Cardoso (Portugal), Pavol Rankov (Slovaquie) et Helena Henschen (Suède).

Les lauréats de 2010 étaient Iris Hanika (Allemagne), Peter Terrin (Belgique), Myrto Azina Chronides (Chypre), Adda Djørup (Danemark), Raquel Martínez-Gómez (Espagne), Tiit Aleksejev (Estonie), Riku Korhonen (Finlande), Jean Back (Luxembourg), Goce Smilevski (ancienne République yougoslave de Macédoine), Răzvan Rădulescu (Roumanie) et Nataša Kramberger (Slovénie).

L’Union octroie-t-elle d’autres prix en faveur de la culture?

Le Prix de littérature de l’Union européenne est l’un des quatre prix décernés dans le contexte du programme «Culture» de l’Union, les trois autres étant consacrés à l’architecture, au patrimoine culturel et à la musique populaire.

Pour en savoir plus

Voir également: Prix de littérature de l’Union européenne: les lauréats de 2011 (IP/11/1176)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website