Navigation path

Left navigation

Additional tools

Bourses Marie Curie: un chercheur découvre une galaxie à 13 milliards d’années-lumière de la Terre

European Commission - MEMO/11/237   12/04/2011

Other available languages: EN DE EL

MEMO/11/237

Bruxelles, le 12 avril 2011

Bourses Marie Curie: un chercheur découvre une galaxie à 13 milliards d’années-lumière de la Terre

Une équipe d’astronomes dirigée par Johan Richard, un chercheur français de 31 ans ayant bénéficié du soutien financier des actions Marie Curie de l'Union européenne, a découvert une galaxie située à 13 milliards d’années-lumière de la Terre. La découverte de cette formation d’étoiles apparue 200 millions d’années après le Big Bang aidera les astronomes à mieux comprendre l’évolution des galaxies plus proches de la Terre, qui a pu avoir une influence sur le climat de notre planète. Elle pourrait également les aider à résoudre le mystère scientifique de la dissipation du brouillard d’hydrogène qui emplissait l’Univers à ses débuts.

M. Richard a entamé ses travaux de recherche alors qu’il bénéficiait d’une bourse Marie Curie à l’université de Durham au Royaume-Uni, pendant la période 2008-2010. La galaxie a été découverte au Dark Cosmology Centre situé à Copenhague, au Danemark, à l’aide du télescope spatial Hubble, un projet conjoint de l’Agence spatiale européenne et de la NASA.

M. Richard travaille maintenant au Centre de recherche astrophysique de l’université de Lyon, en France. Les autres membres de son équipe étaient:

M. Jean-Paul Kneib (France), du laboratoire d’astrophysique de Marseille;

M. Harald Ebeling (Allemagne), de l’université d’Hawaï;

M. Daniel Stark (États-Unis), de l’université de Cambridge, au Royaume-Uni;

M. Eiichi Egami (Japon), de l’université d’Arizona;

M. Andrew Fiedler (États-Unis), de l’université d’Arizona.

M. Richard a précisé que le soutien financier apporté par les actions Marie Curie avait été essentiel pour le mettre sur la voie de cette découverte. «Les actions Marie Curie offrent de belles possibilités d’indépendance scientifique – un élément indispensable pour que des découvertes passionnantes aient lieu», a-t-il déclaré.

Mme Androulla Vassiliou, commissaire européenne responsable des actions Marie Curie, a indiqué: «Cette découverte marque une étape importante dans la recherche astronomique moderne et elle prouve une fois de plus que nous avons à cœur de soutenir des études d’avant-garde et la mobilité des meilleurs scientifiques européens et internationaux.»

Pour en savoir plus: http://www.spacetelescope.org/news/heic1106

Contexte

Les «actions Marie Curie» de l’Union européenne offrent des bourses aux chercheurs, qu’ils poursuivent des études universitaires supérieures ou en soient déjà à des stades beaucoup plus avancés de leur carrière. Le but est de favoriser la mobilité internationale des meilleurs chercheurs d’Europe. L’Union européenne affectera plus de 4,5 milliards d’euros à ces actions au cours de la période 2007-2013.

Depuis 1996, les actions Marie Curie ont profité au total à 50 000 chercheurs. En 2010, près de 5 000 chercheurs ont sollicité une bourse de recherche Marie Curie financée par l’Union européenne, soit 20 % de plus que l’année précédente.

Les actions Marie Curie jouent un rôle essentiel dans l'«espace européen de la recherche». Elles sont gérées par l’Agence exécutive pour la recherche (REA). Cet organe de financement a été créé par l’Union pour administrer certains volets du septième programme-cadre européen pour la recherche et le développement technologique (7e PC), qui est l’un des piliers de la stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive.

Actions Marie Curie: http://ec.europa.eu/mariecurieactions/

Stratégie UE 2020: http://ec.europa.eu/eu2020/index_fr.htm

7e PC: http://cordis.europa.eu/fp7/home_fr.html

REA: http://ec.europa.eu/research/rea/


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website