Navigation path

Left navigation

Additional tools

L’énergie éolienne en mer

European Commission - MEMO/08/702   13/11/2008

Other available languages: EN DE

MEMO/08/702

Bruxelles, le 13 novembre 2008

L’énergie éolienne en mer

L’énergie éolienne jouera un rôle essentiel pour réaliser l’objectif de 20 % d’énergies issues de sources renouvelables que s’est fixé l’UE à l’horizon 2020 et pour garantir aux entreprises et aux particuliers européens un approvisionnement en énergie sûr, abordable et respectueux de l’environnement. La communication sur l’énergie éolienne en mer dresse l’inventaire des défis à relever pour exploiter le potentiel de l’Europe en matière d'énergie éolienne en mer et indique comment l’action communautaire peut contribuer à relever ces défis. Les principaux thèmes abordés sont la nécessité de renforcer la coopération transfrontalière pour partager les expériences et collaborer plus étroitement dans des domaines tels que le réseau électrique et la planification de l’espace maritime, les pratiques réglementaires en matière d’investissements dans l'interconnexion et les évaluations des incidences des parcs éoliens sur l’environnement.

Aujourd’hui, dans certains États membres de l'UE, l'énergie éolienne représente déjà jusqu'à 20 % de l’électricité du réseau, mais, en général, l’important potentiel de production d’électricité qu’elle recèle demeure inexploité. Cependant, l'éolien connaît une croissance rapide: plus de 40 % des nouvelles capacités de production d'électricité ajoutées au réseau européen en 2007 étaient issues de l'énergie éolienne. Il est prévu que cette source d’énergie représente plus d’un tiers de la production totale d’électricité issue de sources renouvelables d’ici à 2020.

L’énergie éolienne terrestre restera prédominante dans un premier temps, mais les installations en mer occuperont une place de plus en plus importante. Par rapport à l’éolien terrestre, l’éolien en mer est plus complexe et plus coûteux à installer et à entretenir, mais présente plusieurs avantages déterminants. Le vent est généralement plus fréquent, plus fort et plus stable en mer qu’à terre, ce qui permet une production par unité installée nettement supérieure. En mer, les éoliennes peuvent être plus grandes qu'à terre, où il est difficile de transporter de très grands composants par la route de leur lieu de fabrication à leur site d’installation. Enfin, les parcs éoliens en mer risquent moins de susciter l’inquiétude du voisinage et des autres parties intéressées, sauf s’ils perturbent des activités maritimes concurrentes ou s’ils constituent une menace importante pour l’environnement marin.

Les ressources éoliennes des mers d’Europe représentent une source abondante et locale d’énergie propre et renouvelable. En produisant de l’électricité sans combustible fossile et en créant des emplois et de la croissance dans un secteur dominé au niveau mondial par les entreprises européennes, elles peuvent contribuer notablement à la réalisation des trois objectifs clés de la nouvelle politique communautaire de l’énergie, à savoir réduire les émissions de gaz à effet de serre, assurer la sécurité d'approvisionnement et améliorer la compétitivité de l'UE.

De plus amples informations sont disponibles ici.

Pages web de la Commission consacrées aux sources d’énergie nouvelles et renouvelables.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website