Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN NL

MEMO/07/430

Bruxelles, 25 octobre 2007

Plan de développement rural pour la Flandre (Belgique)

Profil de la région:

  • Superficie: 13 522 km²; alpages (zone de montagne): 0 % de la surface totale des terres.
  • 6 millions d'habitants; 41 % de la population vit dans des zones considérées comme des zones rurales, les 59 % restants sont principalement établis dans le triangle constitué par les villes de Gand, d'Anvers et de Bruxelles.
  • Taux de chômage de 8,5 %, dont une proportion élevée dans la tranche d'âge des 15-24 ans.
  • En 2005, environ 34 000 exploitations agricoles ont exploité 0,6 million d'hectares de terres cultivées, soit 47 % de la superficie totale de la Flandre. 11 % de la superficie sont couverts par des forêts.
  • La terre cultivée peut être scindée approximativement en trois parties: 59 % sont des cultures fourragères, 32 % des cultures arables et 8 % des cultures horticoles.
  • Environ 49 % de toutes les exploitations agricoles sont gérées à temps partiel; au cours de ces dernières années, la part des exploitations agricoles gérées à plein temps a baissé de 12 %.
  • 0,8 % seulement de la SAU est classée dans les zones défavorisées (zones soumises à des restrictions environnementales)
  • Le secteur alimentaire est très diversifié; ses composantes principales sont la viande, les boissons, les produits laitiers, le chocolat et le sucre et les fruits et légumes. L'agriculture biologique ne représente qu'une part mineure de la production agricole (moins de 1 %).

Stratégie choisie correspondant au profil:

Les objectifs généraux suivants ont été choisis conformément aux orientations stratégiques communautaires (OSC) et au plan stratégique national:

  • amélioration de la compétitivité des secteurs agricole et forestier,
  • promotion de la durabilité des paysages et des ressources naturelles,
  • amélioration de la qualité de la vie dans les zones rurales.

Budget et part du financement de l'UE

Total des dépenses publiques: 667,6 millions €, dont un financement du FEADER de 224,5 millions €[1]. Financement régional supplémentaire (aides d'État) de 40,9 millions €.

Axe
Dépenses totales (en euros)
Part du FEADER (en %)
Contribution du FEADER (en euros)
Axe 1
449 041 417
30
134 712 425
Axe 2
112 260 354
50
56 130 177
Axe 3
59 867 857
30
17 960 357
LEADER
37 424 453
30
11 227 336
Assistance technique
8 980 828
50
4 490 414
Total
667 574 909
33,63
224 520 709

Objectif général du programme de développement rural en Flandre

  • stimulation d'un secteur agricole dynamique et innovateur,
  • encouragement des méthodes de production durables en vue d'améliorer l'environnement,
  • amélioration de la qualité de vie en milieu rural et encouragement de la diversification de l'économie rurale,
  • renforcement des capacités local pour davantage d'emploi et de diversification.

Axe 1 crédit budgétaire et priorités principales:

Total des dépenses publiques: 449,0 millions EUR, taux de cofinancement du FEADER de 30 %.

Priorités principales: modernisation des exploitations agricoles (63 % des dépenses publiques totales pour l'axe 1), installation d'exploitations agricoles (10,7 %), formation (8,4 %), valeur ajoutée pour les produits agricoles (6,4 %).

Axe 2 crédit budgétaire et priorités principales:

Total des dépenses publiques: 112,3 millions EUR, taux de cofinancement du FEADER de 50 %, financement régional supplémentaire (aides d'État) à concurrence de 40,9 millions €.

Priorités principales: mesure agroenvironnementale (89,9 % des dépenses publiques totales cofinancées), paiements destinés aux zones défavorisées (2,8 %), paiements Natura 2000 (2,3 %), boisement des terres agricoles (2,4 %).

Axe 3 crédit budgétaire et priorités principales:

Total des dépenses publiques: 59,9 millions EUR, taux de cofinancement du FEADER de 30 %.

Priorités principales: diversification (36,2 % des dépenses publiques totales cofinancées ), conservation et amélioration du patrimoine rural (26,3 %), rénovation et développement des villages (17,7 %), services de base pour l'économie rurale (9,7 %).

Crédit budgétaire de Leader:

Total des dépenses publiques: 37,4 millions EUR, taux de cofinancement du FEADER de 30 %.
L'axe Leader sera mis en œuvre en utilisant des mesures de l'axe 3 axées sur la qualité de la vie et la diversification.

http://ec.europa.eu/agriculture/rurdev/index_fr.htm


[1] FEADER: Fonds européen agricole pour le développement rural.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site