Navigation path

Left navigation

Additional tools

MEMO/07/14

Bruxelles, le 10 janvier 2007

Technologies énergétiques pour des sources d'énergie renouvelables meilleur marché, une efficacité accrue et un rôle prépondérant de l'industrie européenne sur la scène mondiale

La technologie jouera un rôle essentiel dans l'accomplissement des objectifs de la nouvelle Politique énergétique pour l'Europe. C'est pourquoi la Commission investira environ 1 milliard d'euros par an entre 2007 et 2013 dans la recherche et l'innovation en matière de technologies énergétiques. Ces technologies devraient permettre d'abaisser les coûts des énergies renouvelables, d'accroître l'efficacité énergétique et de permettre à l'industrie européenne de se placer à l'avant-garde mondiale. L'Union européenne veut montrer la voie en matière de changement des procédés de production, de distribution et d'utilisation de l'énergie: pour ce faire, la Commission préparera en 2007 le premier Plan technologique stratégique pour l'énergie, dans le cadre de sa Politique énergétique pour l' Europe.

L'Union européenne a trois grands objectifs en matière de développement des technologies énergétiques: abaisser les coûts actuels de l'énergie produite à partir de sources renouvelables, accroître l'efficacité énergétique et donner à l'industrie européenne un rôle de premier plan dans le domaine des technologies à faible taux d’émission de carbone. Pour cela, il faut développer les sources d'énergie renouvelables, comme l'énergie éolienne et solaire et les biocarburants, les installations de production d'électricité au charbon et au gaz naturel respectueuses de l'environnement, les techniques de piégeage et de stockage du CO2 et, ultérieurement, les techniques de la pile à combustible et de l'hydrogène et les techniques avancées de fission nucléaire et d'énergie de fusion. Toutes ces actions doivent être associées à une utilisation plus efficace de l'énergie dans les procédés de conversion, dans les bâtiments, dans l'industrie et dans les transports.

Le but premier du plan technologique stratégique pour l'énergie proposé est d'accélérer l'innovation en matière de technologies énergétiques et, ce faisant, de pousser l'industrie européenne à gérer les menaces en matière de changement climatique et de sécurité des approvisionnements en énergie de façon à en tirer profit pour améliorer leur compétitivité. Cela exige une nouvelle approche, plus stratégique et intégrant idéalement les capacités européennes en matière de développement, de mise sur le marché et d'utilisation des technologies énergétiques.

Selon la Commission, l'augmentation des budgets consacrés à la recherche et à l'innovation dans le domaine de l'énergie au titre du 7ème programme-cadre (de 574 à 886 Mio euros par an, soit une augmentation de 50 %) et du programme Énergie intelligente pour l'Europe (de 50 à 100 Mio euros par an, soit un doublement des fonds) pour la période 2007-2013), sont un premier pas dans la bonne direction et il serait bon que les États membres et l'industrie se mettent, au minimum, au diapason.

Sur la base d'une analyse approfondie du système actuel d'innovation et d'une évaluation objective des possibilités qu'offre un large éventail de technologies énergétiques, la Commission présentera pour approbation au Conseil européen du printemps 2007 le premier plan technologique stratégique pour l'énergie.


Side Bar