Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN

IP/99/760

Bruxelles, le 16 octobre 1999

Médecins Sans Frontières, porte-drapeau de la solidarité européenne

Au nom de la Commission européenne, le commissaire Poul Nielson tient à féliciter Médecins Sans Frontières, qui s'est vu décerner le prix Nobel de la paix 1999. Cette récompense est amplement méritée et couronne le travail d'une organisation qui, par son dévouement et son professionnalisme, s'est, au fil des ans, érigée en symbole de l'aide médicale internationale. L'attribution du prix Nobel vient on ne peut plus à son heure, puisque l'on se souviendra que deux fonctionnaires des Nations unies ont été assassinés cette même semaine au Burundi. Cette coïncidence tragique rappelle que le travail effectué par les organisations humanitaires, aussi compétentes, courageuses et engagées soient-elles, ne saurait faire oublier que la solution des crises politiques, qui se trouvent à l'origine des catastrophes humanitaires, passe avant tout par un engagement structurel à long terme.

C'est dans ce contexte que Médecins Sans Frontières (et l'ensemble des ONG), non content de fournir une aide efficace sur le terrain, a aussi joué un rôle particulièrement actif lorsqu'il s'est agi d'alerter et de mobiliser l'opinion publique. MSF - qui dispose aujourd'hui d'antennes dans plusieurs États membres de l'Union européenne - symbolise de la sorte la solidarité des peuples d'Europe face aux souffrances inacceptables engendrées par les conflits et les déplacements, en particulier dans les pays en développement.

Par le truchement de son Office humanitaire (ECHO), la Commission a toujours apporté une aide active, non seulement à la famille MSF (qui, de loin, est l'ONG bénéficiant du financement ECHO le plus important), mais également à un large éventail d'autres ONG humanitaires et agences internationales. En 1998, la Commission a ainsi financé des actions humanitaires dans 70 pays pour un montant total de 518 millions d'euros; ce chiffre devrait augmenter sensiblement en 1999 en raison de la crise du Kosovo.

La Commission entend poursuivre et développer son partenariat avec MSF et les autres ONG et agences d'aide humanitaire qui se sont également distinguées dans d'autres domaines de l'action humanitaire et, parallèlement, œuvrer, de concert avec la communauté internationale, pour un règlement durable des conflits et des crises qui nécessitent toujours des opérations humanitaires à grande échelle dans de nombreuses parties du monde.


Side Bar