Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE SV

IP/99/627

Bruxelles, le 10 août 1999

La Commission autorise une entreprise commune dans le secteur des matériaux pour artistes

La Commission européenne a autorisé l'acquisition du contrôle en commun de ColArt International Holdings Limited (CIH) par AB Lindéngruppen (Lindén) et HSBC Holding plc. Jusqu'à présent, CIH était sous le contrôle unique de Lindén. L'opération ne crée pas de chevauchements parce que ni Lindén ni HSBC ont d'autres activités dans les marchés de CIH, c'est à dire la fourniture de matériaux pour artistes.

HSBC, l'un des principaux fournisseurs de services bancaires et financiers au monde, exerce ses activités sous des raisons sociales bien établies telles que Hang-Seng Bank, Hongkong Shanghai Bank, Midland Bank et d'autres. Lindén est une société établie en Suède. Sa participation principale dans l'industrie est celle de 100 % qu'elle détient dans AB Wilhelm Becker et ses filiales. Becker contrôle un certain nombre de filiales actives dans le secteur des enduits et peintures, y compris CIH, une filiale à 100 % spécialisée dans les matériaux pour artistes. L'accord de vente et d'achat prévoit que CIH et ses filiales passeront du contrôle exclusif de Lindén au contrôle exercé en commun par HSBC (elle-même et en tant que représentant d'un certain nombre d'investisseurs) et Lindén.

CIH est un fournisseur important de matériaux pour les artistes professionnels et amateurs et les étudiants en arts plastiques. Sa gamme de produits comprend les peintures à l'huile, les peintures acryliques et les peintures pour gouaches et aquarelles, ainsi que les peintures à appliquer sur des surfaces telles que la céramique, le verre et la soie et d'autres produits. HSBC n'a pas d'activités sur les mêmes marchés que CIH. Lindén n'a pas d'autres participations dans le secteur des matériaux pour artistes.

Par conséquent, le projet de concentration ne crée ni ne renforce une position dominante ayant comme conséquence qu'une concurrence effective serait entravée de manière significative dans l'Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci. Par conséquent, la Commission a décidé d'autoriser l'opération et de la déclarer compatible avec le marché commun et l'accord EEE.


Side Bar