Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN

ip/97/392

Bruxelles, le 6 mai 1997

La Commission autorise Tesco à acquérir certaines activités d'ABF dans le secteur de la vente au détail en Irlande

La Commission européenne a autorisé Tesco à acquérir certaines activités d'Associated British Foods Plc (ABF) en république d'Irlande et en Irlande du Nord. La Commission a considéré que la concurrence actuelle et potentielle dans le secteur de la vente au détail en Irlande ne permettra pas que la puissance d'achat de Tesco combinée à la position de première entreprise du marché que détient ABF crée une position dominante en République d'Irlande ou en Irlande du Nord.

Tesco est la maison mère d'une chaîne de magasins d'alimentation comptant 571 magasins en Angleterre, en Écosse et au Pays de Galles. Elle possède un établissement en Irlande du Nord, mais n'est pas représentée en république d'Irlande.

Les activités que Tesco va acquérir sont situées tant en République d'Irlande qu'en Irlande du Nord. Elles comprennent les chaînes de magasins Quinnsworth et Crazy Prices, en république d'Irlande, et les chaînes de magasins Stewarts Supermarkets et Crazy Prices en Irlande du Nord. Cette acquisition permettra aussi à Tesco de contrôler les chaînes de magasins "Winebarrel" et "Lifestyle Sports and Leisure" d'ABF, toutes deux présentes sur le marché de la République d'Irlande et d'Irlande du Nord. Tesco acquerra également deux établissements d'ABF implantés en Irlande du Nord non actifs dans le secteur de la vente au détail. Il s'agit de Kingsway Fresh Food, une usine de transformation de la viande, et de Daily Wrap Produce, une usine de conditionnement de fruits et légumes,.

Cette acquisition n'entraînera aucun accroissement immédiat des parts de marché, puisque Tesco va acquérir une part qui existait déjà telle quelle dans le secteur de la vente au détail de denrées alimentaires en Irlande. Dans son appréciation, la Commission a cherché à établir si une position dominante aurait pu être créée par la combinaison de la puissance d'achat et des autres atouts de Tesco liés au volume de ses activités avec la première chaîne du secteur de la vente au détail de produits alimentaires de la république d'Irlande et d'Irlande du Nord. La Commission a également examiné les changements importants qui seront induits par l'entrée de Tesco dans le secteur de l'alimentation en Irlande, qui sont de nature à modifier structurellement les relations qui ont prévalu jusqu'ici entre fournisseurs, négociants et détaillants. À cet égard, la Commission a pris acte de certains engagements pris par Tesco envers le gouvernement irlandais sur la manière dont elle compte organiser ses activités et, en particulier, sur ses relations futures avec les fournisseurs irlandais.

Compte tenu de la situation concurrentielle actuelle dans le secteur de la vente au détail de produits alimentaires en Irlande et de la présence de sociétés bien implantées telles que Dunnes, Wellworth, Superquinn, et des contraintes concurrentielles découlant en particulier de la possibilité qui existe pour les grandes chaînes étrangères de magasins d'alimentation de s'implanter sur le marché irlandais, l'acquisition ne devrait pas créer ou renforcer une position dominante au sens du règlement sur les concentrations.

Pour ces raisons, la Commission a décidé de ne pas s'opposer à l'opération et de la déclarer compatible avec le marché commun et le fonctionnement de l'accord EEE.


Side Bar