Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

   "...   Le  processus  d'établissement  du  marché   intérieur   progresse
   rapidement,  mais au fur et à mesure que la prospérité s'accroît dans  la
   Communauté, il semble que l'accent soit mis non plus tant sur la quantité
   que  sur  la qualité . A cet égard, la croissance économique  à  laquelle
   nous  aspirons  doit  être raisonnable, non  seulement  par  rapport  aux
   quantités de ressources que nous consommons, mais aussi par rapport à  la
   façon dont nous les consommons. L'incidence des activités économiques sur
   l'environnement  naturel est maintenant si profonde qu'il est  nécessaire
   de gérer cette interaction avec soin."
   "..."
   "...  Les  chefs  d'Etat et de gouvernement de  la  Communauté  ont  fait
   l'année dernière, à l'issue de leur sommet de Dublin, une déclaration sur
   l'environnement  intitulée  "Les impératifs  de  l'environnement".  Cette
   déclaration insistait sur le fait que la pleine et entière réalisation de
   l'objectif  écologique  est  l'affaire de tous  et  requiert  une  action
   concertée de la part de tous les membres de la société."
   "..."
   "Les   principes   et  l'approche  définis  dans   "Les   impératifs   de
   l'environnement"  doivent trouver leur forme concrète dans  le  cinquième
   programme  d'action dans le domaine de l'environnement que la  Commission
   est  en train de préparer. Ce programme favorisera la  coopération  entre
   les   autorités   publiques,   les  groupements   d'entreprises   et   de
   consommateurs  et  les citoyens en vue d'atteindre les  buts  écologiques
   fixées  de  commun accord. Le programme attribue également un  rôle  plus
   important au secteur des entreprises. Le fait de s'appuyer davantage  sur
   le  mécanisme  du  marché assurera une intégration  plus  poussée  de  la
   dimension écologique dans le tissu de l'économie communautaire".
   "..."
   "Les  entreprises communautaires peuvent profiter de l'agrandissement  du
   marché  aussi bien en tant que consommateurs qu'en tant que  fournisseurs
   de biens et services. En tant que consommateurs, elles bénéficieront d'un
   choix  plus large et de prix plus bas et en tant que fournisseurs,  elles
   bénéficieront d'économies d'échelle et de l'avantage du premier arrivé.
                                                                     .../...
                                     - 2 -
   En moyenne, le total des dépenses de lutte contre la pollution  s'établit
   entre  1 et 2 pour cent du produit intérieur brut des Etats  membres.  Il
   est  probable  que  ce pourcentage augmentera au  cours  de  la  présente
   décennie  et, avec lui, les chances de profits.  Internationalement,  les
   entreprises  de  la  Communauté sont appelées à  devenir  des  leaders  à
   l'échelle  mondiale  dans  le domaine des  technologies  et  services  de
   protection de l'environnement. Elles ne doivent pas laisser passer  cette
   chance  d'augmenter  leur part du marché et leurs bénéfices,  mais  elles
   doivent tout faire pour la saisir."
   "..."
   "Le  message  de  la  Commission est clair :  la  réalisation  du  marché
   intérieur  et  un haut niveau de protection  de  l'environnement  doivent
   aller de pair.
   Les  efforts faits par la Communauté pour éliminer les entraves  inutiles
   aux  échanges portent aussi sur les entraves écologiques.  Cependant,  la
   protection  de  l'environnement  reste  une  condition  préalable  à   la
   réalisation  d'une croissance durable qui est singulièrement  importante.
   Le  processus  d'achèvement du marché intérieur unique,  dans  lequel  la
   protection  de l'environnement est fixée à un haut niveau dès le  départ,
   exige  non seulement que les entreprises coopèrent, mais  aussi  qu'elles
   assument   leurs   responsabilités.   La   combinaison   du   sens    des
   responsabilités  dans l'action et du partenariat peut déboucher  sur  une
   situation  de  plus grande concurrence, dans laquelle  la  protection  de
   l'environnement  permettra  aux citoyens de la Communauté  de  bénéficier
   d'une  meilleure  qualité de vie, en même temps que d'un haut  niveau  de
   vie."
   "..."
   "Jusqu'à présent, le défi a été de créer le marché unique. Au cours de la
   prochaine décennie, le nouveau défi sera de faire en sorte que le  marché
   repose sur la notion de développement durable. En visant la réduction  et
   l'élimination  de  la  pollution et la prévention  et  le  recyclage  des
   déchets  plutôt que la simple réduction et le nettoyage, et en créant  un
   jeu   d'instruments  plus  complet,  comprenant  notamment  des   mesures
   d'incitation,    la   politique   de   l'environnement   peut    stimuler
   l'investissement,  l'innovation  et  la  compétitivité  au  lieu  de  les
   étouffer.  Le  cinquième programme d'action de la  Commission  aura  pour
   objectif  de  cimenter  cette  relation  entre  le  marché  intérieur  et
   l'environnement."
* * *

Side Bar