Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

   Sur   proposition  de  M.  Bruce  Millan,  commissaire  responsable   des
   politiques  régionales, la Commission a décidé de cofinancer des  réseaux
   destinés  à améliorer la coopération entre les régions et les villes.  Un
   crédit  de  18 millions  d'écus a été alloué par  le  Fonds  européen  de
   développement  régional(1)  en  vue  de  contribuer  à  la  création   de
   12 réseaux  dans la Communauté pour un coût total de plus de  31 millions
   d'écus.
   Pour  expliquer ces décisions, M. Millan a indiqué : "Les villes  et  les
   régions  ont défini les domaines dans lesquels elles souhaitent  échanger
   des  idées  et  coopérer.  Il en a  résulté  la  création  de  12 réseaux
   approuvés  à  ce  jour. La Commission joue un  rôle  de  catalyseur  pour
   faciliter  le  processus  entamé  par les régions  et  les  villes.  Nous
   espérons que ces réseaux contribueront à l'objectif global de la cohésion
   économique  et sociale en Europe en développant le sens de la  solidarité
   et  de  l'identité de vues entre les régions et les villes  sur  tout  le
   territoire de la Communauté".
   Les réseaux font partie du programme de la Commission visant à  favoriser
   les contacts et la coopération entre les autorités régionales et  locales
   ainsi que les administrations urbaines. Le processus a été entamé en 1989
   avec le lancement d'un programme en faveur des échanges d'expériences  et
   d'informations. Certains des échanges initiaux cofinancés en vertu de  ce
   programme sont devenus des réseaux.
   Des  propositions  de  cofinancement  ont été  présentées  soit  par  des
   organisations  internationales  représentées par les villes  et  régions,
   soit  directement par des groupes d'autorités locales  proprement  dites.
   Le  cofinancement  porte généralement sur 50 %, mais le  concours  de  la
   Communauté est plus élevé s'il s'agit de régions défavorisées.
   (1) Article 10 du règlement FEDER nº (CEE) 4254/88.
                                     - 2 -
   Les réseaux couvrent de nombreux sujets :
   - A   l'échelon  régional,  ils  couvrent  le  développement   économique
     régional, les liens entre les autorités régionales et les  universités,
     la technologie de l'information, les systèmes de transport, le tourisme
     et les régions travaillant dans la construction automobile.
   - Les   réseaux  urbains  comprennent  le  développement  économique   et
     technologique  des  grandes  villes par le groupe  "Eurocities"  et  de
     villes  de  taille moindre par la "Commission des villes".  Les  villes
     confrontées  à des problèmes de zones frappées par la crise  économique
     ont aussi formé un réseau.
   - Un  autre  réseau  est conçu pour accroître la  coopération  entre  les
     régions de la Communauté et leurs pendants de l'Europe de l'Est  compte
     tenu des récents événements.
   Une liste complète des réseaux approuvés est jointe en annexe.
   Cette  première série de réseaux régionaux et urbains est lancée à  titre
   expérimental.  Il  est probable qu'un appel d'offre public  de  nouvelles
   propositions de réseaux sera lancé en 1991.
                                     - 3 -
                                                                     ANNEXE
   PROJETS COFINANCES EN VERTU DE L'ARTICLE 10 DU REGLEMENT 4254/88
   PROGRAMMES DE RESEAUX REGIONAUX
   12 réseaux - Coût total : 31 172 millions d'écus
               Concours  de la Communauté : 17 932 millions d'écus  (moyenne
                 58 %)
                                                    Coût total    Concours
                                                                  de la
                                                                  Communauté
                                                       MECUS        MECUS
   1.    Agences de développement dans les régions
         d'Europe                                       4,340     2,570
          (59 %)
         - activités coordonnées entre les autorités
         régionales, les agences de développement et
         les chambres de commerce en vue d'améliorer
         l'efficacité des programmes de développement
         régional
   2.    Tourisme et transport maritime dans la
         Méditerranée                                   3,502      2,081
         (59 %)
         - maillage en vue de stopper le déclin de
         la position relative de la Méditerrannée
         sur les marchés mondiaux du tourisme
   3.    Coopération entre régions atlantiques          3,575      2,018
         (57 %)
         - élaboration d'actions concertées entre
         les diverses régions de la façade
         atlantique de la Communauté
   4.    Application de la technologie des
         communications                                 2,961      1,925
         (65 %)
         recours à la technologie en vue
         d'améliorer l'efficacité des services
         et des actions concertées
   5.    Promotion de la coopération entre régions de
         la Communauté pour l'établissement de
         liens avec l'Europe de l'Est (58 %)            8,667      4,897
                                    -  4  -
   6.    Coopération entre universités et autorités
         régionales et locales au sein de la
         Communauté européenne (60 %)                       1,500      0,900
         - création d'une base d'informations
         relative aux connaissances et à la
         recherche universitaire et création de
         canaux de diffusion de l'information
         vers les autorités locales et régionales
   7.    Mutations internes dans le secteur des
         transports (UITP)                                  0,550      0,330
          (60 %)
         - dissémination de la pratique la plus
         récente et la meilleure concernant
         l'intégration des systèmes de transports
         publics
   8.    Commission des villes                              1,108      0,554
          (50 %)
         - cinq sous-réseaux de coopération
         économique et technologique entre villes
         de petite taille et taille moyenne
   9.    Eurocities                                         1,000      0,500
          (50 %)
         - trois sous-réseaux de coopération
         économique et technologique entre villes
         secondaires de la Communauté
   10.   Quartiers en crise                                 1,167      0,700
          (60 %)
         - réseaux de 25 villes en vue de la
         communication réciproque des informations
         et connaissances concernant la
         restauration des quartiers urbains
   11.   Villes de construction automobile                  0,801      0,400
          (50 %)
         - promotion et coopération entre villes
         et régions de construction automobile
   12.   POLIS                                              2,200      1,100
          (50 %)
         - promotion des liens opérationnels avec
         les services intégrés grâce à des systèmes
         d'information sur la circulation routière
         entre villes européennes
                                     - 5 -
                             POLITIQUES REGIONALES
        17 millions d'écus pour 6 projets pilotes urbains et novateurs
   A  la suite de sa décision annoncée le 15 février(1) visant à lancer  une
   série de projets pilotes urbains et novateurs, la Commission a décidé  de
   cofinancer des actions pilotes à Athènes, Dublin, Neunkirchen,  Bruxelles
   et  Gibraltar  ainsi  qu'une  étude sur  une  action  pilote  potentielle
   relative à Lisbonne. Ils font suite aux décisions annoncées  précédemment
   en   cours  d'année  pour  Londres,  Marseille,  Rotterdam   et   Berlin.
   L'engagement total du Fonds européen de développement régional(2) est  de
   17 millions  d'écus  au  titre d'actions dont le  coût  total  représente
   30 millions d'écus.
   Expliquant  les  raisons  de ces décisions, M. Millan  à  précisé :  "Les
   projets de Londres et de Marseille concernent les problèmes  particuliers
   des  cités et les actions en faveur de groupes défavorisés. Le projet  de
   Rotterdam  porte  sur l'ancienne zone portuaire. De  même,  les  nouveaux
   projets   pilotes   abordent   des  thèmes   particuliers   relatifs   au
   développement  urbain dans la Communauté; par exemple, l'environnement  à
   Athènes,  le  tourisme  et la culture à  Dublin,  l'innovation  dans  les
   domaines de la science et de la technologie à Bruxelles, la  réactivation
   d'une  zone  industrielle à Neunkirchen, le développement  de  la  petite
   entreprise et les problèmes liés au secteur des services dans une  petite
   commune de Gibraltar".
   En  présentant les divers aspects du bon fonctionnement des cités et  des
   villes,  ces projets pilotes peuvent servir de modèles  de  démonstration
   utiles   pour   d'autres  régions  de  la  Communauté  et   fournir   des
   enseignements pour les politiques futures à arrêter par les Etats membres
   et la Communauté".
   Les détails des projets pilotes individuels figurent en annexe.
   (1)   Information à la presse IP (90) du 15 février 1990.
   (2)   Article 10 du règlement FEDER nº (CEE) 4254/88.
                                     - 6 -
                                                                     ANNEXE
   PROJETS PILOTES
   6 projets pilotes - Coût total : 29 975 millions d'écus
                     Concours des CE : 16 985 millions d'écus (57 %)
   1.    Dublin (Temple Bar area)                       9,4            4,7
         (50)
         - création d'un circuit touristique urbain
         lié à Dublin City of Culture 1991
   2.    Athènes                                        7,68       5,76
          (75 %)
         - un nouveau parc à Athènes destiné à
         améliorer l'environnement et à fournir les
         moyens de formation sur la gestion des
         espaces verts
   3.    Neunkirchen                                    4,0        2,0
          (50 %)
         - un musée industriel et la création d'un
         espace vert adjacent au centre ville
   4.    Bruxelles (Anderlecht et St Gilles)            2,910      1,455
         50 %)
         - développement de compétences techniques
         dans l'application des connaissances
         scientifiques et technologiques à la petite
         entreprise
   5.    Lisbonne (étude)                               0,385      0,270
         (70 %)
         - étude visant à définir de futures actions
         pilotes en faveur du centre historique
   6.    Gibraltar                                      5,6        2,8
         (50 %)
         - conversion de bâtiments en entreprises
         manufacturières, l'accent devant être mis
         sur les services, particulièrement
l'élimination et la gestion des déchets

Side Bar