Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN

La Commission vient de decider une aide d'urgence de 19,5 millions
d'Ecus en faveur de l'Ethiopie et du Soudan.
En Ethiopie , du fait des conditions climatiques globalement
meilleures qu'en 1984, la recolte totale de 1985 est de 29%
superieure a celle de 1984.  Toutefois elle reste inferieure a son
niveau normal.  Les besoins d'aide en 1986 sont estimes a 900.000
tonnes de cereales et les personnes necessitant du secours a environ
5 millions (8 millions en 1985).
Le Soudan enregistre cette annee un surplus de production de sorgho
mais en depit de ce resultat, de larges couches de population dans
les regions arides auront encore besoin d'aide alimentaire et
d'autres secours en 1986.  La population ayant besoin de secours est
estimee a 3,6 millions de personnes auxquelles il faut ajouter 1,2
millions de refugies.
L'aide decidee permettra de financer les actions suivantes :
Ethiopie - 6 millions d'Ecus dont :
- Comite international de la Croix-Rouge : 1 million d'Ecus pour
achat de 1.500 tonnes de feverolles, de medicaments et transport ;
- Organisations non-gouvernementales : 4 millions d'Ecus pour l'achat
 de produits alimentaires d'appoint, de medicaments, d'equipes
 medicales, etc.;
- Haut Commissariat des Nations-Unies pour les refugies : 1 million
 d'Ecus pour des produits alimentaires d'appoint, des medicaments et
 transport.
Par ailleurs, la Commission a recemment decide des aides alimentaires
portant sur 55.000 tonnes de cereales et elle compte prendre dans les
plus brefs delais, apres consultation des Etats membres, une decision
pour une nouvelle et substantielle allocation.  Ceci devrait
permettre de maintenir en 1986 le rythme de l'aide au meme niveau
qu'en 1985.
                                                                ./.
       
                               - 2 -
Soudan - 13.500.000 Ecus dont :
- Delegation Commission et Gouvernement : 5.500.000 Ecus pour l'achat
 et distribution sur place de 15 a 20.000 tonnes de sorgho ;
- Equipes d'intervention communautaires : 1.850.000 Ecus pour actions
 medico-nutritionnelles ;
- Organisations non-gouvernementales : 3.150.000 Ecus pour des
aliments d'appoint, transport, etc.
- Haut Commissariat des Nations-Unies pour les refugies : 3 millions
 d'Ecus pour des produits alimentaires d'appoint, des medicaments,
 transport.
                            - - - - - -

Side Bar