Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN

   Permettez-moi de commencer par l'histoire de trois villes
   belges: Verviers, Bruxelles et Anvers.
   Chaque annee, 50.000 personnes meurent sur les routes de la
   Communaute; ce chiffre equivaut a la population de la ville de
   Verviers. Chaque annee, plus d'un million et demi de personnes
   sont blessees sur les routes de la Commumnaute; ce chiffre
   equivaut a la polutation de Bruxelles et d'Anvers.
   Qu'on imagine tous les habitants de Verviers, Bruxelles et
   Anvers tues ou blesses lors d'accidents de la route survenant
   dans la Commumnaute!
   L'Annee de la securite routiere n'a commence qu'il y a 21
   jours, mais les accidents de la route survenus dans la
   Communaute ont deja cause un nombre de victimes equivalentala
   population de Namur.
   Ces exemples permettant peut-etre de mieux saisir l'ampleur de
   la peine et de la souffrance causees aux familles, sans parler
   de leur l'angoisse.
   Il faut que la Communaute fasse davantage pour reduire cette
   hecatombe. Elle peut apporter une contribution dans trois
   domaines: Les vehicules, les conducteurs et les autres usagers
   de la route, les routes proprement dites.
   Comme nous nous trouvons ici au Salon de l'auto, je commencerai
   donc par les vehicules. Certains des accidents responsables de
   deces ou de  blessures graves prourraient etre evites par une
   meilleure conception et un meilleur entretien des vehicules.
               
                                - 2 -
   La Communaute a un role a jouer en soutenant, sur le plan
   legislatif, les mesures de securite elaborees par les
   techniciens et les ingenieurs. Je rappelerai que sur les 70
   directives communautaires concernant les vehicules automobiles,
   environ 40 portent sur les problemes de la securite. Nous
   venons, par exemple, d'adopter une nouvelle directive sur
   l'amelioration du freinage qui prevoit egalement des sytemes
   antiblocage, et nous allons prevoir aussi l'amelioration des
   retroviseurs de poids lourds pour leur permettre de tourner
   plus facilement.
   Le mauvais temps est la cause de certains accidents. Nous ne
   pouvons pas changer le temps, mais nous pouvons veiller a ce
   que les camions soient pourvus de bavettes, que les voitures
   soient equipees de phares anti-brouillard efficaces, etc.
   De nombreux accidents sont dus aussi au mauvais entretien des
   voitures. La Commission proposera prochainement que toutes les
   voitures roulant dans la Communaute soient controlees
   regulierement. C'est deja le cas dans un certain nombre
   d'Etats membres et je constate avec plaisir que la Belgique est
   a l'avant-garde dans ce domaine.
   Mais, la plupart des accidents sont dus a l'imprudence au
   volant. L'experience montre que le nombre des accidents graves
   augmente avec la vitesse. La Commission proposera donc bientot
   de limiter la vitesse sur toutes les routes communautaires.
   L'Annee de la securite routiere sera donc l'occasion d'une
   discussion politique reelle sur les dangers de la vitesse.
   Les accidents sont causes egalement par l'erreur humaine: en
   traversant la route sans regarder, en roulant a bicyclette
   imprudemment; en ne regardant pas dans les retroviseurs; en
   ayant un moment d'inattention. Des campagnes efficaces
   attireront l'attention du public sur la necessite d'etre
   prudent. Soucieuse d'ameliorer la conduite, la Commission a
   examine les differentes conditions imposees pour l'obtention
   des permis de conduire et elle fera prochainement une
   proposition pour introduire des changements dans les examens de
   permis de conduire.
   Les Etats membres lanceront des campagnes de securite routiere
   pour alerter le public et le sensibiliser aux problemes que
   nous venonz d'evoquer. Ces campagnes seront axees sur cinq
   themes communs:
   - ne pas boire si l'on prend le volant;
   - mettre sa ceinture de securite;
   - moderer sa vitesse;
   - etre prudent en velo ou en moto;
   - faire attention aux enfants.
   Conjugons nos efforts pour reduire les souffrances physiques et
   morales, l'enorme ponction aux finances des ressources
   medicales et le cout economique considerable qu'entrainentles
   accidents de la route. Il s'agit la d'un grande entreprise. Si
   vous n'etes pas convaincus, allez vous promener dans les rues
   des trois villes belges dont j'ai parle - Verviers, Bruxelles
et Anvers.

Side Bar