Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Rapport de l'UE: la Géorgie progresse indéniablement dans la réalisation de son programme de réforme

Bruxelles, le 31 janvier 2019

En 2018, la Géorgie a confirmé son engagement résolu en faveur d'une association politique et d'une intégration économique à l'UE, ainsi que cela a été souligné lors de la réunion à haut niveau qui s'est tenue en novembre entre des membres du gouvernement géorgien et des commissaires européens, et elle a accompli des progrès substantiels dans la concrétisation des engagements souscrits dans le cadre de l'accord d'association.

Le 3e rapport de mise en œuvre relatif à l'association en ce qui concerne la Géorgie a été publié aujourd'hui. Il présente l'état d'avancement de la mise en œuvre des engagements de la Géorgie au titre de l'accord d'association UE-Géorgie au cours de l'année qui vient de s'écouler, en prélude à la réunion du Conseil d'association UE-Géorgie, qui devrait se tenir à Bruxelles le 5 mars 2019. Le rapport souligne que la poursuite de la réforme législative et l'application rigoureuse des normes et réglementations conformément à l'accord d'association sont cruciales pour permettre aux citoyens géorgiens de tirer pleinement parti de la relation étroite nouée entre l'UE et la Géorgie.

«L'Union européenne et la Géorgie entretiennent d'excellentes relations et les ont encore intensifiées au cours de l'année dernière. Depuis mars 2017, plus de 300 000 citoyens géorgiens ont pu se rendre sans visa dans l'espace Schengen pour un séjour de courte durée et depuis 2009, plus de 63 000 entreprises et exploitants agricoles ont bénéficié de prêts. L'Union européenne continuera d'accompagner et d'aider les autorités géorgiennes dans la mise en œuvre des réformes importantes énoncées dans le programme d'association, qui fixe les priorités de notre travail commun jusqu'en 2020 - des réformes dont les bénéfices pour les citoyens, tant de Géorgie que de l'Union, sont de plus en plus nombreux», a déclaré Mme Federica Mogherini, haute représentante/vice-présidente. 

«La mise en œuvre de l'accord d'association continue d'engendrer des résultats positifs pour les citoyens géorgiens et européens. La mise en œuvre des mesures concrètes décidées lors de la réunion à haut niveau de novembre dernier insufflera une nouvelle dynamique à nos relations. L'UE est le principal partenaire commercial de la Géorgie, avec laquelle nous coopérerons pour continuer à développer son potentiel d'exportation. En septembre 2018, la première école européenne en dehors de l'UE a été ouverte à Tbilissi. Parallèlement, la Géorgie intensifie sa participation à des programmes tels qu'Erasmus+, encourageant les échanges de jeunes et d'étudiants», a déclaré M. Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement. 

Ce 3e rapport fait le point sur la mise en œuvre par la Géorgie de l'accord d'association, et plus particulièrement du programme d'association, depuis la dernière réunion du Conseil d'association UE-Géorgie, qui s'est tenue le 5 février 2018. Globalement, les engagements au titre de l'accord d'association, notamment en ce qui concerne la création d'une zone de libre-échange approfondi et complet, ont été mis en œuvre selon le calendrier prévu. L'année dernière, la Géorgie a progressé sur la voie du renforcement de ses institutions démocratiques, qui s'inscrit dans le cadre du processus de réforme constitutionnelle et de la réforme de l'administration publique. Les élections présidentielles se sont globalement déroulées dans un climat de confiance, même si certains manquements ont été constatés. Des avancées modestes ont été réalisées en ce qui concerne la réforme du secteur de la justice, mais il reste des défis à relever pour consolider les résultats obtenus et continuer de progresser dans ce domaine. À cet égard, il convient de noter que la 4e vague de réforme législative a été lancée, avec la mise en place de la plateforme pour les réformes judiciaires sous la houlette du Parlement. À l'avenir, il est important que le gouvernement géorgien continue d'encourager un dialogue ouvert avec l'ensemble des acteurs politiques et de la société civile. Au cours de la période couverte par le rapport, les autorités géorgiennes ont également poursuivi leurs efforts pour résoudre les problèmes liés à la migration irrégulière.

Le rapport souligne les avantages, pour les citoyens géorgiens, d'une intégration économique de leur pays avec l'UE par la concrétisation des engagements souscrits en lien avec la zone de libre-échange approfondi et complet. En rapprochant progressivement ses réglementations et normes techniques de celles de l'UE, la Géorgie est de plus en plus en mesure de renforcer sa participation aux chaînes de valeur internationales. En ce qui concerne le commerce extérieur, l'UE est restée le premier partenaire de la Géorgie, représentant 27 % du commerce global de ce pays en 2017. Les données préliminaires relatives à 2018 indiquent que cette tendance devrait se poursuivre. L'ouverture du marché de l'UE à de nouveaux produits d'origine animale en provenance de Géorgie a constitué une étape importante à cet égard. 

L'année dernière a marqué le dixième anniversaire du conflit entre la Russie et la Géorgie. L'Union européenne continue de soutenir fermement la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Géorgie à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues. L'engagement de l'Union européenne en faveur d'un règlement pacifique du conflit reste plus ferme que jamais, grâce à l'action de la mission d'observation de l'UE en Géorgie et du représentant spécial de l'UE pour le Caucase du Sud et la crise en Géorgie. En juin 2018, le Parlement géorgien a adopté un train de mesures législatives intitulées «Un pas vers un avenir meilleur» en vue de promouvoir la paix et les perspectives pour les populations d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud. La Géorgie reste aussi un partenaire clé de l'UE dans les domaines de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée transnationale. Elle participe également aux missions et aux opérations menées par l'UE, qui contribuent à améliorer la résilience de pays du monde entier et à renforcer le rôle de l'UE en tant que pourvoyeur de sécurité à l'échelle mondiale. 

 

Pour de plus amples informations:

Texte intégral du 3e rapport de mise en œuvre relatif à l'association en ce qui concerne la Géorgie

Texte intégral de l'accord d'association UE-Géorgie

Programme d'association entre l'UE et la Géorgie

Accord d'association/zone de libre-échange approfondi et complet entre l'UE et la Géorgie, en quelques mots

Rétablir la vérité sur l'accord d'association/la zone de libre-échange approfondi et complet UE-Géorgie

Fiche d'information relative aux relations entre l'UE et la Géorgie

Le rapprochement entre la Géorgie et l'Union européenne se poursuit à la suite d'une réunion à haut niveau

Fiche d'information relative aux principaux résultats de la réunion à haut niveau entre l'Union européenne et la Géorgie

Résultats complets de la réunion à haut niveau entre l'Union européenne et la Géorgie

Site web de la délégation de l'Union européenne en Géorgie

IP/19/747

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar