Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Ebola: l'UE débloque 3,5 millions d'euros supplémentaires pour lutter contre l'épidémie

Bruxelles, le 13 juin 2019

Étant donné que l'épidémie mortelle causée par le virus Ebola se poursuit en République démocratique du Congo et que des premiers cas sont apparus dans l'Ouganda voisin cette semaine, l'UE a annoncé une nouvelle aide d'urgence de 3,5 millions d'euros, dont 2,5 millions destinés à l'Ouganda et 1 million au Soudan du Sud. L'ensemble de mesures d'aide permettra de renforcer la détection rapide des cas d'Ebola et la réaction rapide à ceux-ci. Les fonds alloués aujourd'hui viennent s'ajouter aux 17 millions d'euros de financement de l'UE consacrés depuis 2018 à la lutte contre Ebola en République démocratique du Congo ainsi qu'à des mesures de prévention et de préparation en Ouganda, au Soudan du Sud, au Rwanda et au Burundi.

M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises et coordinateur de l'UE pour la lutte contre le virus Ebola, a déclaré à ce sujet: «Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour sauver des vies et empêcher de nouveaux cas d'Ebola de se déclarer. Aujourd'hui, notre tâche principale est d'aider non seulement la République démocratique du Congo, mais aussi les pays voisins comme l'Ouganda. Dans leur cas, nos ressources contribuent à la surveillance, au travail avec les communautés locales et au renforcement des capacités locales pour que ces pays puissent prendre des mesures efficaces en temps utile. Nous sommes déterminés à continuer d'apporter notre soutien afin de mettre un terme à cette épidémie, et ce aussi longtemps qu'il le faudra.»

En coordination avec d'autres donateurs internationaux et conformément aux plans stratégiques régionaux de lutte contre Ebola et de préparation à Ebola de l'Organisation mondiale de la santé, les fonds de l'UE contribuent à des mesures comprenant principalement:

  • le renforcement de la surveillance de la maladie au niveau local, dans les établissements de santé et aux points d'entrée (points de passage des frontières);
  • la formation d'équipes d'intervention rapide;
  • la formation des professionnels de la santé et des intervenants de première ligne en ce qui concerne la recherche des contacts, les mesures de prévention de l'infection et de lutte contre celle-ci, le soutien psychosocial et l'organisation de funérailles en toute sécurité et dans la dignité;
  • le renforcement des capacités locales par l'équipement des installations de traitement médical; et
  • la sensibilisation au niveau local.

Les experts de l'UE en matière de santé humanitaire présents en République démocratique du Congo, en Ouganda et dans la région coordonnent leurs activités et sont en contact quotidien avec les autorités sanitaires de ces pays, l'Organisation mondiale de la santé et les partenaires opérationnels.

Contexte

L'UE aide les pays situés en première ligne depuis le début de l'épidémie en 2018. Elle leur apporte un soutien financier, fournit des experts, utilise le service aérien d'ECHO pour livrer des fournitures et a activé le mécanisme de protection civile de l'UE.

Le 11 juin 2019, le ministre ougandais de la santé a confirmé qu'un premier patient avait été détecté porteur de la maladie à virus Ebola dans le district de Kasese, dans le sud-ouest du pays. Compte tenu de la forte mobilité de la population dans la région, entre les zones touchées par le virus Ebola en République démocratique du Congo et les pays voisins, l'Organisation mondiale de la santé a toujours estimé que la menace d'une transmission transfrontalière du virus Ebola était très élevée.

Le service d'aide humanitaire de l'UE et le ministère britannique du développement international effectuent actuellement une mission sur le terrain dans le sud-ouest de l'Ouganda, avec la participation d'un expert de la santé régionale de la Commission européenne.

L'UE soutient aussi financièrement le développement d'un vaccin contre Ebola ainsi que la recherche sur les traitements et les tests de diagnostic de la maladie.

Pour en savoir plus

Fiche d'information sur la réaction de l'UE à l'épidémie d'Ebola

IP/19/2990

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar

Photos