Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

rescEU: l'UE met en place une première flotte de lutte contre les incendies en prévision de la prochaine saison des feux de forêt

Bruxelles, le 21 mai 2019

En prévision des risques de feux de forêt, cet été, la Commission lance aujourd'hui, dans le cadre du nouveau mécanisme rescEU, la première flotte de bombardiers d'eau destinés à la lutte contre les incendies, afin de pouvoir faire face aux catastrophes naturelles. Pour commencer, pendant la période initiale fixée pour la transition, sept avions de lutte contre l'incendie et six hélicoptères feront partie de la flotte rescEU, et la Commission étudie actuellement avec les pays participants la possibilité d'ajouter du matériel supplémentaire dans les prochaines semaines.

M. Jean-Claude Juncker, président de la Commission, a déclaré à cet égard: «rescEU est une réponse concrète, une réponse européenne, aux besoins des nombreux citoyens de l'UE qui sont confrontés à la menace de catastrophes naturelles. Nous avons tous été choqués ces dernières années, en tant qu'Européens, lorsque de nombreuses personnes ont perdu la vie en raison des incendies de forêt qui ont fait rage au Portugal et en Grèce. Il faut que la solidarité européenne permette de protéger les citoyens et de s'entraider dans les moments difficiles. Le mécanisme rescEU offre des solutions pratiques et, grâce à lui, la solidarité européenne est fermement ancrée dans l'action.»

Et Christos Stylianides, commissaire pour l'aide humanitaire et la gestion des crises, d'ajouter: «Les incendies de forêt n'attendent pas. Il y a des vies à sauver, des citoyens à protéger, et à cet effet l'UE et ses États membres ont uni leurs forces et permis à rescEU de voir le jour. Avec rescEU, nous disposons d'un ‘'filet de sécurité'' en période de crise. Notre flotte européenne de lutte contre les feux de forêt sera opérationnelle cet été, et j'en suis très fier. Je tiens à remercier chacun des États participants ayant contribué à la création de cette flotte, grâce à laquelle nous pouvons nous préparer de manière optimale à affronter les prochains incendies qui risquent de se déclarer cette année.»

Capacités de lutte contre l'incendie

  • Cinq États membres de l'UE, qui ont été touchés par de fréquents incendies de forêt ces dernières années, ont déjà mis leurs avions et hélicoptères à la disposition de la flotte transitoire rescEU de 2019.
  • Les appareils initiaux sont les suivants: 2 avions de la Croatie, 1 avion de la France, 2 avions de l'Italie, 2 avions de l'Espagne et 6 hélicoptères de la Suède.

Mesures de préparation et de contrôle en vue de la prochaine saison de feux de forêt

Outre la création de la flotte rescEU, la Commission européenne renforce actuellement ses capacités de contrôle et de coordination en prévision de la saison de feux de forêt.

  • Pendant l'été, le Centre de coordination de la réaction d'urgence (ERCC) de l'UE, qui fonctionne sept jours sur sept et 24 heures sur 24, sera renforcé par une équipe d'appui spécialisée dans les feux de forêt, avec la participation d'experts des États membres.
  • L'ERCC organisera régulièrement des vidéoconférences avec les États membres tout au long de l'été en vue du partage d'informations sur les risques d'incendie qui pèsent sur toute l'Europe.
  • Le système satellite de l'UE, Copernicus, sera utilisé pour cartographier les urgences liées aux feux de forêt.
  • Tous les États membres de l'UE ainsi que les pays partenaires ont participé à la réunion annuelle consacrée aux feux de forêt qui s'est tenue à Bruxelles en préparation à la prochaine saison de feux de forêt.
  • Au cours de ces derniers mois, divers exercices en matière de lutte contre les feux de forêts ont eu lieu sur le terrain, notamment des exercices MODEX (modules exercises) portant sur la protection civile et les incendies de forêt, qui ont réuni des experts et des équipes de secours provenant de différents pays de l'UE sur l'île de Cres, en Croatie, du 7 au 10 avril 2019. D'autres exercices ont été organisés à Split, en Croatie, et à Aix-en-Provence, en France.

L'objectif à long terme est d'accroître encore les capacités et les ressources et de renforcer ainsi la réserve rescEU.

Ces dernières années, l'Europe a connu de graves catastrophes naturelles et d'origine humaine; des incendies de forêt, inondations, tempêtes et tremblements de terre ont coûté la vie à plus de 100 personnes en 2018. Afin de mieux protéger les citoyens qui en ont besoin, rescEU renforce dès à présent la capacité collective de l'Union à prévenir les catastrophes, à s'y préparer et à y réagir.

Contexte

Pourquoi rescEU a-t-il été créé?

Jusqu'ici, le mécanisme de protection civile de l'Union était fondé sur un système par lequel l'UE coordonnait les contributions volontaires des États participants à destination d'un pays ayant demandé de l'aide. Les offres d'assistance sont coordonnées par le Centre européen de coordination de la réaction d'urgence basé à Bruxelles. Ces dernières années, des conditions météorologiques extrêmes et l'émergence de nouvelles menaces ont mis à rude épreuve la capacité des États membres à s'entraider, notamment lorsque plusieurs d'entre eux devaient faire face simultanément au même type de catastrophe. Pour les situations où les moyens sont limités ou indisponibles, l'UE ne disposait pas d'une capacité de réserve pour aider les États membres dépassés par l'ampleur des besoins à satisfaire.

Pour en savoir plus

Fiche d'information

Questions & Réponses — Une Europe qui protège: le plan de l'UE visant à renforcer la protection civile est entré en vigueur

IP/19/2553

Personnes de contact pour la presse:

Renseignements au public: Europe Direct par téléphone au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel


Side Bar